Aller au contenu principal

Avis à tous les mauvais danseurs

La surdité rythmique pourrait bien vous servir d'excuse.

Par Sophie Marchand

On a tous un ami qui est incapable de danser en rythme, qui a le don de toujours se mouvoir à contre-temps. Et bien sachez-le, ce n'est pas que votre ami(e) danse mal, c'est qu'il est très certainement atteinte de surdité rythmique (beat-defness en anglais).

C'est une étude très sérieuse du journal Philosophical Transactions: Biological Sciences, qui vient de révéler l'existence de ce handicap qui s'explique plus largement par une amusie - c'est-à-dire par une anomalie neurologique qui bloque toute compréhension des notes, du rythme et des accords. 

Pour vulgariser, cette incapacité vient d'une désynchronisation entre le rythme biologique de l'individu et les stimuli externes et le rend incapable de marquer le rythme, autant en danse qu'en musique. Même si cette condition est relativement rare, elle servira de bonne excuse à tous les mauvais danseurs.

Sachez que d'après des longues études qui ont mené à la réalisation de ce superbe modèle, mal danser c'est ça :  

 Et selon d'autres experts, c'est ça :