Aller au contenu principal

Et si les portables cessaient de polluer nos concerts ?

C'est ce que proposent les pochettes Yondr - des shows sans écran.

Par Sophie Marchand

Qui ne s'est pas plaint des portables qui pullulent à chaque concert et forment une sorte de mur virtuel ? Qui ne s'est jamais dit que la réalité en prenait un coup, le public préférant stocker des souvenirs de mauvaise qualité plutôt que de faire du moment quelque chose de mémorable ? Les artistes en tout cas commencent à en avoir assez : leurs fans se transforment en robot aux bras tendus et naturellement prolongés par des téléphones. Où est passée l’authenticité, la capacité à s'ancrer dans le réel et à savourer l'instant qui rendait heureux le public autant que les artistes ? 

Et bien ceux qui sont las seront ravis d'apprendre qu'une marque a décidé de se lancer dans une croisade contre ça. Sous le slogan "Be Here Now" (Soyez ici et maintenant), Yondr entend faire des salles de concerts des zones libres de tout téléphone. Le principe est plutôt simple : en obligeant le public entrant dans la salle à mettre leur téléphone dans des pochettes impossibles à ouvrir pendant le concert, ils obligent à vivre l'instant présent.

 

Evidemment, la technique est un peu totalitaire et pose quelques questions : et si on reçoit un coup de fil urgent ? et quid des appareils photo ? Cette radicalité a-t-elle autant de sens pour les petits concerts que pour les maxi shows à l'américaine ? 

Autant de points encore en suspens, mais il n'empêche que le simple fait que des gens s'érigent contre cette omniprésence du virtuel nous laisse espérer un changement des mentalités et habitudes.