Aller au contenu principal
Le Clip de La Semaine #39 : Lomepal

Le Clip de La Semaine #39 : Lomepal

Grandeur et décadence de la fête à Paris.

Par Jean Morel

Oui nous sommes mardi, mais il est déjà évident au premier visionnage de cette vidéo réalisée par Mohamed Chabane et Adrien Lagier du collectif l’Ordre que nous tenons notre clip de la semaine. Sans la moindre hésitation, l’atmosphère qui se dégage de ce Enter The Void frappe immédiatement l’esprit, l’ancrant presque parmi les classiques de la discipline du rap français, ou tout du moins se faisant l’écho d’une réelle ambition de réalisation qui forge les clips qui font date, avec notamment un long plan séquence, qui n’est pas sans rappeler le mythique plan des Démocrates D en 1995 avec Le Crime, où même le seigneur Solaar, en bonnet blanc faisait une petite apparition afin de valider le travail.

Ici le emcee illustre une vision désabusée d’une fuite en avant dans la fête parisienne et toute la crasse qu’elle contient en son sein derrière les fantasmes qu’elle paraît véhiculer, clip oxymorique donc, une débauche de jouissance première qui se mue peu à peu dans l’amertume de lyrics plus profondes que le commun des textes qui pourraient mobiliser le thème de la fête, ici la fête se voit de haut comme dans « Enter The Void » avec le recul nécessaire d’un artiste qui affirme sa maturité avec le dégoût de la lassitude aussi.

Lomepal maîtrise ses classiques, son art et fait preuve d’ambition et de débrouille, car ce Enter The Void est le fruit d’un réel travail, au delà d’une référence en elle-même cinématographique (Gaspard Noé), mais aussi d’un investissement, non pas financier de la part d’un artiste en développement et radicalement indépendant, mais humain, une valeur d’entraide, pour que tout un groupe de potes mette à disposition son matos, ses contacts, ses « plans » dont la semi légalité s’estompe face à l’ampleur du travail accompli.

Tout Nova finalement…

Pour précommander le EP de Lomepal à paraître le 15 septembre c’est par ici.