Aller au contenu principal
Kaytranada offre 19 titres rares!

Kaytranada offre 19 titres rares!

Instrus, remixes, alternate versions, vieillerie... à boire et à manger.

Par Jean Morel

 

On était en train de faire une petite pause Facebook, comme ça au détour d’un article quand hop, un statut de Kaytranada fait son apparition dans le newsfeed. Juste un lien de téléchargement sans le moindre commentaire vers un dossier intitulé whatever.zip. 

Intrigués nous lançons immédiatement le téléchargement dudit objet en nous frottant les mains d’avance de savoir ce qu’il contenait en son sein. Des inédits? Son catalogue?

Après une grosse demie-heure de téléchargement on dézipe la bête et on se retrouve devant une myriade de raretés et de titres qu’on ne connaît pas à première vue. 19 pour être précis.

Après une brève écoute des ces titres, on recense toute la palette de production de Kaytranada

Instrumentales

Tout d'abord, des instrumentales d’excellente facture à l’instar de l’inédit inaugural (puisque rangé par ordre alphabétique) 246,

de Forever Lasting Night, Not to Play With, Regrets, Show Out, Jupiter The Day After, cette magnifique introduction instrumentale Silent Treatment, ou le très très funky Wanna Go Up. Sur l'ensemble de ces intrumentaux on retrouve le style particulier de Kaytranada, cette vibe à la The Celestics, qui a distingué Kaytranada comme un producteur à part. 

Au milieu de ces instrumentales se glisse aussi une collaboration avec Goldlink.

Remixes

Si l’on connaissait les talents de beatmaker pur de Kaytranada, l’autre versant de sa musique qui a assis sa renommée sont ses remixes, édit et relectures, là encore le dossier Whatever.zip donne un peu à grailler aux fans de ce registre.

Des remixes que Kay Kay ne comptait jamais sortir.  Une relecture emplie de groove du Body party de Ciara. Grande signature sonore du producteur ses versions de classiques R’n’B font encore leurs preuves avec la Reine Jill Scott (déjà remixée par l'homme) dont c'est le titre It’s Love qui passe cette fois sous la moulinette du remixeur de génie. Missy Elliott aussi subit un nouveau traitement de faveur, son I’m Really Hot, devenant I’m Really Really Hot par l'ajout de basses syncopées et cela paraît assez justifié.

Enfin, dans un autre registre, Maybe Watson se fait lui instrumentaliser en un doux remix. 

Cerise sur le gâteau de la section remix de ce dossier, Kaytranada s’attaque aussi au maître ultime J Dilla en se réappropriant son Come Get It, issu de l’album instrumental Welcome to Detroit (renommé Come N Get It )

Versions alternatives

Au milieu de ces remixes inédit, Le dossier délivre aussi des versions alternatives de morceaux déjà plus connus du producteur Canadien : un remix du morceau collaboratif avec JMSN répondant au doux nom de All We Do que l'on redécouvre sous un nouveau jour ainsi qu'une autre version de la relecture du titre de Azealia Banks ATM Jam, nettement plus suave.

"Oldies"

Enfin des vieilleries unreleased viennent peaufiner ce traitement de faveur, comme cet instrumental de l’époque Kaytradamus (ancien nom du producteur) lorsqu'il travaillait encore avec des emcees tels que Robert Nelson, et enfin le track instrumental taData datant de 2011.

En somme un cadeau de grande envergure et qui donne à manger à tous les fans de Kaytranada et que vous pouvez télécharger en cliquant ici !