Aller au contenu principal
Moondog, inconnu célèbre

Moondog, inconnu célèbre

Le Clochard viking, roi du contrepoint !

Par Jean ROUZAUD

 

Louis Thomas Hardin, alias Moondog, a sorti des dizaines de disques, écrit des centaines de mélodies et hanté les rues de New York pendant des années, vêtu comme au moyen-âge, casque à cornes sur la tête !!!

Amaury Cornut est un musicien, fondateur de label, et créateur du site de référence sur Moondog . Il nous livre une biographie sensible et détaillée sur ce phénomène : un compositeur pour compositeurs !

Car ce grand druide musicien est né au Kansas et a eu plusieurs vies.

Tout jeune, il découvre les mélopées indiennes qui l’influenceront toute sa vie. Père pasteur, mais cousin hors la loi, et une famille itinérante…

Il perd la vue à 16 ans, avec un bâton de dynamite oublié. Mais surdoué il va continuer la musique grâce au braille.  Musicien, il est surtout un compositeur inspiré ? Des 1938 , il a les cheveux longs et fabrique ses vêtements en grands carrés de tissu, façon poncho. Le 1er hippy ? 

 

 

En 1943, 27 ans, il arrive à NY. S’installe dans une mansarde, se nourrit de porridge fruits et légumes , écrit musique et poèmes.  On l’arrête pour un recueil photocopié critiquant la société de l’époque… Il devient un phénomène de la bohème, pose pour des cours au beaux-arts, survit par des amis comme Barbara Prentice ( riche fille d’un éditeur). 

Il fera un tour d’Amérique, inventera des instruments ( Trimba, Oo, Uni..). Cordes ou percussions jouables avec doigts, maillet ou archer. Il devient le viking de la 6eme avenue, passionné de mythologie nordique, couronné par son casque. Premier 78 tours…

Tout le monde vient rencontrer l’attraction : Duke Ellington, Benny Goodman, Sammy Davis, Brando… Puis John Cage, Edgar Varèse !

Il intrigue musiciens et artistes. Charlie Parker est prêt à jouer avec lui.

Il se marie, a une fille. Ce passéiste veut composer des madrigaux, en canon et lignes mélodique superposées : le contrepoint.

Premiers enregistrements pendant les années 50 chez Columbia.

Alan Freed prend son nom  pour son Show télé connu le « Moondog Show »… et crée le Moondog Coronation Ball pour les jeunes Bopeurs.

Procès de Moondog  (on raconte que Igor Stravinsky aurait appelé les juges, leur  signalant qu’il est un compositeur important) et miracle ! Il gagne: et Alan Freed rebaptise «The Rock and Roll Show», en 1955.

Une vie rude et frugale , mais déjà une légende qui va durer jusqu’en 1999 , ponctuée de compositions et de participations comme Elvis Costello ou Stefan Eicher!

On n’en finirait pas de raconter ses aventures, concerts étranges et enregistrements compliqués, mais il vivra en Allemagne en amoureux des Nibelungen, verra la forêt de Brocéliande  en amoureux des celtes et l’Angleterre pour les légendaires saxons ?

Tout le monde a l’air d’aimer Moondog, mais qui le connait ?

 Jean ROUZAUD

_ MOONDOG, par Amaury Cornut . Editions Le Mot et le Reste .

135 pages . 16 euros avec photos, Discographie.