Aller au contenu principal
La Russie se fait tirer le portrait

La Russie se fait tirer le portrait

Du 13 au 19 novembre a lieu le festival "Regards de Russie".

Par София купец

Lorsque l'on regarde vers la Russie, on pense souvent aux mêmes choses : la situation politique, historique et géopolitique. Dans le meilleur des cas, on pense à la grande littérature russe.

Mais depuis Andreï Tarkovski, à l'exception de quelques réalisateurs évidemment (l'excellent Sokourov par exemple), le cinéma russe n'est malheureusement pas la première chose à laquelle le public français pense. Pourtant, c'est un cinéma dynamique, riche, divers et surtout qui nous permet de comprendre plus subtilement la réalité d'un pays que l'on connaît finalement bien peu. 

C'est en ce sens que cette semaine du cinéma russe, "Regards de Russie", entend oeuvrer. Pour sa 11ème édition parisienne, le festival propose une nouvelle fois une sélection exigeante et diverses de longs-métrages, du film d'auteur intimiste au block-buster, en passant par une série de documentaires. Le public a l'opportunité de découvrir la Russie à travers le regard des artistes auxquels elle a donné naissance. 

Pour les plus cinéphiles, c'est aussi un plaisir de découvrir l'influence que peut encore avoir le cinéma soviétique, dans la reprise des thèmes, d'images d'épinal, dans la réalisation de films historiques ou inspirés par les grands romans russes. 

L'édition 2013 est placée sous le signe des femmes, et interroge frontalement la place, le regard et le destin des femmes russes d'aujourd'hui. Chaque séance est encadrée par des débats, en présence des réalisateurs ou des membres de l'équipe de production. 

Alors que vous soyez passionnés, curieux ou simplement cinéphiles, nous ne pouvons que vous inviter à emprunter ce pont vers la Russie, en vous rendant à l'Arlequin et au Reflet Médicis dans le 5ème arrondissement, et au Majestic Passy, dans le 16 ème arrondissement. 

 

 

La programmation 

13 LONGS MÉTRAGES :
• « Le Géographe a bu son globe » (réal. A.Vélédinski)
• « La Honte » (réal. Y.Razykov)
• « Les Epouses célestes du peuple Mari » (réal. A.Fédortchenko)
• « Elle » (réal. L.Sadilova)
• « Le Légendaire N°17 » (réal. N.Lébédev)
• « Une Longue et heureuse vie » (réal. B.Khlebnikov)
• « Koktebel » (réal. B.Khlebnikov)
• « Le Jeu de la vérité » (réal. V. Chamirov)
• « Corps et biens » (réal. T.Igoumentseva)
• « Je veux aussi » (réal. A.Balabanov)
• « Métro » (réal. A.Meguerditchev)
 « Judas » (real A. Bogatyrev)
• « Week-end » (real S. Govoroukhine)

1 COURT MÉTRAGE :
• « En chemin » (réal. T.Igoumentseva)

3 DOCUMENTAIRES :
« Rudolf Nureev. Le démon rebelle » (réal Tatiana Malova )
« Tische !» ( real V. Kossakovski )
• « Les premiers sur la Lune» (réal А .Fédortchenko)

1 FILM D’ANIMATION :
« Macha et l’Ours » (real Oleg Kouzovkov)

En savoir plus La 11e Semaine du Cinéma russe à Paris ici