Aller au contenu principal

Les brouillons de Lauryn Hill

L'artiste sort "Consumerism", un morceau auquel on ne comprend pas grand chose.

Par Laure Ignile

Tout le monde s'accorde à dire que la grande époque de la déesse Lauryn Hill semble révolue. Entre des concerts ratés, des prises de bec avec ses anciens complices des Fugees et des délits qui l'ont fait passer directement par la case prison, la chanteuse n'a plus vraiment l'aura qui a fait d'elle une réelle déesse. 

Pour ne citer qu'un exemple de cette sombre histoire, elle passe en ce moment quelques semaines en prison pour une obscure raison fiscale. Et c'est depuis ses geôles, dont elle sera libérée demain, qu'elle a décidé de nous envoyer un nouveau morceau : "Consumerism". Le message derrière ce titre peut être interprété de plusieurs manières, selon si l'on considère qu'elle dénonce la société de consommation ou le rapport consumériste à l'industrie musicale.

Mais ce qui empêche la compréhension de ce morceau, c'est surtout sa structure même. Entre des flûtes de pan qui sont pour le moins surprenantes, un flow hésitant et brouillon qui empêche d'entendre distinctement le texte et une voix qui s'est assombrie, on a du mal à reconnaître la puissance habituelle de la chanteuse. 

On vous laisse vous faire votre avis, en espérant que la sortie de son prochain titre sera une nouvelle plus réjouissante :  

Ms. Lauryn Hill - Consumerism by MsLaurynHill