Aller au contenu principal

Un implant pour vivre dans un film de Cronenberg

Le cinéaste s'est associé avec le festival de Toronto pour créer POD

Par Sophie Marchand

Qui se souvient d'eXistenZ, de Videodrome ou Scanners connaît le goût de leur réalisateur pour la prospective, la science-fiction et pour les technologies cognitives. Et bien, nouveau fait d'arme, Cronenberg vient de créer un concept (car l'objet en question est, malheureusement, fictif) : le POD. 

Ce "Personal On-Demand recommendation engine" (que l'on pourrait traduire comme "Machine servant au conseil à la demande") est un petit implant censé nous orienter dans notre vie et nous permettre de prendre les bonnes décisions, en fonction d'un algorithme qu'il aura fixé auparavant. Le réalisateur s'est associé, pour l'occasion, à un laboratoire fictif, le "BMC lab" (Body/Mind/Change est le nom du projet fiction). 

Cela vous dit quelque chose ? Effectivement, ce concept ressemble étrangement à celui développé dans une série de films du réalisateur loufoque qui s'interroge souvent sur l'influence des machines sur nos cerveaux, nos émotions et nos comportements.

Le POD est conçu comme une véritable expérience collective - à la manière d'eXistenZ - et ceux qui souhaitent y participer (et recevoir leur propre POD) doivent s'inscrire ici : http://www.bodymindchange.ca/. Ceux qui iront chercher leur "machine" seront guidés, à partir du 25 octobre, à travers cette expérience narrative.  

On a encore du mal à savoir ce qui se trame derrière ce trailer et ce projet génial, car le réalisateur aime le mystère et le surréalisme. Mais dans tous les cas, on peut se rejouir de retrouver le Cronenberg des premiers jours, dont l'imagination 2.0 déborde d'idées qui excèdent la réalité. Car derrière ce projet se cache peut-être un film dans la digne lignée des grands thrillers-expériences de pensées du réalisateur.