Aller au contenu principal

Je rappe et je matte

Un journal télévisé sénégalais rappé, présenté par des MC locaux

Par Sophie Marchand

Courrier International nous parle d'un concept journalistique assez innovant : le JT Rappé. Car, au Sénégal, si le rap motive les foules, l’actualité nationale et internationale intéresse un peu moins.

Du coup, une chaîne a eu une idée intéressante et s’est donné les moyens de la réaliser. Plutôt que de donner la parole à des présentateurs au ton monotone et professoral, ce sont deux MC locaux qui prennent le micro pour parler de ce qui se passe dans le monde

« L’ambition du journal, au-delà de faire rire par son impertinence, est d’intéresser les jeunes à l’actualité en leur proposant un traitement de l’information plus proche de celui du Sénégalais lambda » peut-on lire dans la présentation du projet.

Et non seulement les nouveaux animateurs sont de vrais bon rappeurs – Xuman et Keyti deux stars locales qui se sont fait connaître en s'opposant au président Wade, mais en plus la ligne éditoriale de ce « Journal Rappé » est novatrice et propose, tous les vendredis, une analyse de l’actualité intelligente et pleine de dérision. On peut par exemple entendre que "Maître Wade est indigné. Il crie au scandale. Son fils ancien ministre [...] n'est pas un vandale. Il n'a pas à justifier combien il achète ses sandales."

On retrouve donc à la fois de bonnes punchlines et des informations de fond sur le Sénégal, l’Afrique et les nouvelles internationales.

Et puisqu’il le Français et le Wolof sont deux des principales langues officielles du Sénégal, il existe deux versions de ce JT spécial

 

A quand une version française ?