Aller au contenu principal
Hippocampe Fou ou le charme du rétro

Hippocampe Fou ou le charme du rétro

Le MC subaquatique prépare une entrée toute en éclaboussures dans le rap-game, annoncée avec ce superbe clip

Par adrien Gingold

Ca fait un bout de temps que l'on suit les avancées d'un certain Hippocampe Fou, MC que l'on a pu croiser il y a quelques années avec la Secte Phonetik et qui évolue aujourd'hui en solo - façon de parler puisque l'Hippocampe ne se déplace jamais seul : Céo en aquacolyte et Deska aux platines - trois fois vice champion du monde DMC, le lascar.

On a d'abord rigolé avec "Le Lama" (ci-dessous), un délire qui résume à lui seul plusieurs choses intéressantes, voire rares, sur ce type-là : qualité d'écriture, d'imagination, techniques de flows et auto-dérision pure qui, dans un rap-game quasi uniquement fait d'égotrip, offrait une bouffée d'air pur bienvenue.

On suivait ensuite les transhumances de l'Hippocampe, tantôt en anglais (sous le pseudo Mad Seahorse ; normal) avec le génial beatboxer Beardyman (vidéo ci-dessous), tantôt en featurings (il est entre autres sur l'album de Lucio Bukowski), tantôt dans ses délires individuels. Et on voyait bien que le tout se professionnalisait...

Jusqu'à être signé par un  label belge, ce qui lui a permis de professionnaliser ses productions et autres clip, tout en travaillant son jeu de scène (notamment le chantier des Francos) - et pour l'avoir expérimenté, ça vaut vraiment le coup d'oeil.

Aujourd'hui, Hippo prépare assidûment la sortie de son premier albuml digne de ce nom, "Aquatrip", prévu à l'automne prochain. Après avoir teasé en mettant en ligne l'intro de cet album, il vient de dévoiler le premier clip du projet, "Retroman", un morceau dans lequel il évoque son romantisme pour la nostalgie, le passé, les commodes Louis XIV et autre lits à baldaquins.

Toujours avec une instru originale (signée Mr MadJestik), des bonnes idées, des images, des sourires et ce flow que l'on ne trouve que sous la surface de la terre.

Les dates :