Aller au contenu principal

L'épine dans le coeur

Sortie en DVD du plus intimiste des films de Michel Gondry

Par Quentin M

Film documentaire de Michel Gondry sorti en 2010 et présenté hors compétition au Festival de Cannes 2009, L’Epine dans le cœur sort ce jeudi 2 mai en DVD, aux éditions Montparnasse. L’occasion de revenir sur cet ovni de la filmographie gondryenne.

Avant la sortie de ce documentaire impromptu, les films de Gondry oscillaient entre francs délires tarzano-laborantins (Human Nature) et explorations onirologiques en tous genres (Eternal Sunshine of the Spotless Mind ; La science des rêves). Aussi critiques et spectateurs resteront un peu bouche bée à la sortie de ce film intimiste, tourné pendant 4 ans au beau milieu des Cévennes, dans la propre famille du réalisateur, avec pour acteurs principaux Suzette, la tante de Michel Gondry, et Jean-Yves le fils de Suzette, donc le cousin de Michel…

Suzette est une pimpante institutrice à la retraite. Jamais en mal d’anecdotes sur son défunt mari ou sur son travail d’antan – elle a enseigné de 1952 à 1986 –, elle revient sur les lieux de ses forfaits pédagogiques passés en compagnie du réalisateur. Suzette était une maîtresse nomade et intergénérationnelle : elle changeait régulièrement d’école d’une année sur l’autre et faisait la classe à des élèves de tous âges (de 5 à 10 ans grosso modo). Une tradition de la classe unique qui se perpétue de nos jours dans certains villages reculés, comme en témoignait récemment le très beau film de Nicolas Philibert, Etre et avoir. Pour sa part Suzette préfère les CP : « à la fin de l’année, tu sais que les enfants savent lire ; c’est magnifique » explique-t-elle.

A mesure qu’on s’enfonce dans l’intimité de la famille Gondry, des stigmates, non-dits, vérités latentes refont surface. Ainsi de l’homosexualité de Jean-Yves, qui n’a pas vraiment trouvé sa place dans la société. De ses désirs, il n’a jamais dit mot à son père et sa mère a préféré faire comme si de rien n’était. Retour du refoulé familial oblige, Suzette finit par lâcher cette phrase poignante et assassine à la fois : « Jean-Yves, c'est une épine dans mon cœur ». Le film y puise son titre. Reste à savoir si contrairement à ce qu'énonce l’adage pascalien, la raison de Suzette ne connaît point les raisons de son épine dans le cœur.

Plongée sobre, délicate et émouvante aux tréfonds des racines cévenoles de Michel Gondry, l'Epine dans le coeur permet finalement d’apprécier l’influence des figures matriarcales (Suzette) et cinématographiques (Jean-Yves qui fabriquait des films en Super-8) d’un cinéaste hors-pair. 

 

L'Epine Dans Le Coeur (Documentaire)

Date de sortie DVD : 02 avril 2013

Editeur : Editions Montparnasse

Durée : 1h 22min

Son : Dolby Digital 2.0 – VF