Aller au contenu principal
Ramdam #15

Ramdam #15

Lol au dessus d'un nid de Kikoo

Par Giulio Callegari

Vous avez vu tous ces pingouins qui arrivent pour tout casser ? Et ben ça n'a rien à voir. Cette revue des drôleries d'Internet est spéciale brocoli. En brocollissimo, la voici.

Il était une fois les brocolis, sur Wikipédia.

« Le brocoli, Brassica oleracea var. italica, est une plante potagère originaire du sud de l'Italie. Il fut sélectionné par les Romains à partir du chou sauvage. Ceux-ci l'appréciaient beaucoup, et la cuisine italienne l'utilise beaucoup. Il fut introduit en France par Catherine de Médicis.

Le mot « brocoli » est dérivé du latin bracchium signifiant « branche », en référence à la forme du légume qui fait penser à des arbres miniatures. Habituellement de couleur vert foncé à vert sauge, le brocoli peut aussi être blanc ou pourpre (violacé).

Le brocoli présente une tige centrale ferme ramifiée en petits bouquets qui, à la floraison, sont parsemés de minuscules fleurs jaunes. On le cueille avant l'éclosion de ses fleurs jaunes. »

Attention, mal cuisinés, les brocolis peuvent avoir des dommages brocollatéraux sur l’homme. On peut vite devenir tout vert, en colère, et jeter des ours. On dirait pas, mais il peut devenir un prédateur sexuel dangereux.

Le brocoli poussent principalement partout. Sur des brocolines, parmi les brocoléoptères en forêt ou dans l'air pur du Brocolorado.  D’ailleurs il vient de la ville aux sept brocolines, celle du brocolysée, Rome.

Astuce cuistoche : le brocoli se marie très bien avec un travers de porc.

STOP, on fait une pause avec le chien le plus fou du monde des chiens.

Dans la vie, les brocolis sont très famille, de la famille des Brassicacées. Ils poussent vite leur enfants à pousser de leurs propres graines, comme des tits poussins. Un peu d'eau et ça suffit.

Le brocoli est très coquet comme le lapin. Et Le brocoli est un légume très musicien comme le lamantin. Il danse sur la brocoldwave, écoute brocoldplay ou les brocold war kids.

Le brocoli, souvent mal dans sa peau, est suicidaire comme un brocolis piégé. Il risque sa vie et quand il se rate, il devient un légume.

Le brocolooser ne sait pas mettre une casquette.

Politiquement, le brocoli est nazi. En classe verte, en classe de neige, en cours particulier, il apprend très jeune les bases du racisme. Du coup il est aussi belliqueux qu’un brocoréen brocolonisateur. Donnez lui une colombe, ou un brocolibri, et le brocoli retrouvera le sourire de la paix (comme dans cette couverture de Guerre et Paix, ci-dessous).

Quand il joue trop à Brocall of Duty, le bro commet des crimes sur chatons. Qui se vengent sur des souris.

Si c’est un bon broco-pilote, il faut dire que le brocoli conduit très mal, et ne sait pas se garer. C’est sûrement à cause de ses problèmes d’alcool, comme l'acteur Brocolin Farrell. Parfois il choisit même son brocovoiturage à 4g.

Quand un bro conduit, les gens brocall the police pour arrêter ces chauffards, comme ce brocoli déguisé en Rémi Gaillard.

Le roi des brocolis, le brocolion, se perd souvent quand il n’est pas guidé par Rafiki. Ou par un brogorille.

Le brocoli est très drôle. Le coup de la fausse porte, par exemple, c’est lui.

Notre petit chou vert n’a pas froid aux yeux. Faut dire qu’étant un légume, il n’en a pas, des yeux. Alors il est casse-cou. Il risque de se casser le brocol du fémur en faisant du ski nautique, ou de se faire manger le brocol de l’utérus, en nageant avec des poulpes.

Le brocoli souffre de gros souci de brocholéstérol et de brocolique, ce qui donne des grocolis aux régimes yoyo.

 

Ce qui est drôle c’est que pour l’homme, il a une action préventive du cancer du côlon, et là je ne brocolol pas.