Aller au contenu principal
Fiche Pays : l'Ouzbékistan

Fiche Pays : l'Ouzbékistan

Islam, Barak, bagarre, Gérard Depardieu, Areva, kaki, oulak, avoir le Sum

Par Giulio Callegari

Tournez Planète, les voyages de Marie et Giulio aux confins du monde et du racisme, tous les matins à 7h40 sur Nova, en podcast par là, et en petit guide ici.

L’essentiel de l’Ouzbékistan

Situation géographique : région toujours soviétique de l’ancienne union soviétique.

Histoire : Ex-nihilo

Chef : Islam Karimov, depuis l’invention du pays en 1991

Religion du Chef : Comme son prénom l’indique

Portrait du Chef : Un peu partout dans la ville (notamment sur le boulevard Karimov)

Devise nationale : « l'Ouzbékistan est un futur grand État »

Caractère ouzbek : optimiste, limite utopique

Diversité : plus de 60 ethnies (nom de l’ethnie le plus drôle : tatar (!))

Conséquence : bagarre

 

Sports nationaux : la bagarre  (en club, elle est aussi appelée la boxe, le judo ou la lutte)

Loi principale : la loi du plus fort (sur les tatamis et ailleurs)

Lu sur le site du Quai d’Orsay : Les Ouzbeks sont affables, accueillants, serviables et dépourvus de toute agressivité à l’égard des étrangers.

Nombre de partis politiques avec le mot "démocrate" dedans : une quinzaine (à noter aussi le Parti du Renoncement Personnel)

Nombre de partis d’opposition : 0 (environ)

Raison : Islam Karimov dirige dans la réconciliation nationale

Non mais vraiment : dictature (mais chut, Rue 89 a eu un procès de la fille d’Islam parce qu’ils avaient écrit que papa était dictateur)

Raisons d’aller en prison : lutter contre le Sida (en Ouzbékistan ça veut dire répandre l’homosexualité et la consommation de drogue), faire du journalisme, faire de l’opposition, faire 3 enfants

Moyen de contraception ouzbek : la prison (à cause de la pression démographique (les enfants ouzbeks arrivent jusque dans nos métros !) les gynécologues sont obligés d’exiger de toute femme enceinte d’un troisième enfant une explication par écrit de cette grossesse)

Investissements de l'État : Les dépenses de l’État sont gérées par la fille de Karimov, Lola. Soirées jet set, gala avec Monica Bellucci, édition du livre de Massimo Gargia, boite de production avec Isabelle Adjani, tout pour le rayonnement du pays.

Investisseurs dans l'État : Total, Areva, Alstom, Bouygues, Bolloré, JC Decaux…

Opportunisme et Mendicité à l’Ouzbèk : le village de Barak a demandé de l’aide financière à Barack Obama au nom de leur homonymie.

Ne pas confondre Ouzbékistan avec : Kirghizistan, Tadjikistan, Afghanistan, Kazakhstan, Turkménistan

Ennemis jurés de l’Ouzbékistan : Kirghizistan, Tadjikistan, Afghanistan, Kazakhstan, Turkménistan

Instrument de musique traditionnel : non ce n’est pas l’accordéon, mais la flûte

 

Chanteuse la plus célèbre : Goulnara Karimova, la deuxième fille du chef

Actrice la plus célèbre : Goulnara Karimova

Patronne de la télévision Ouzbek : Goulnara Karimova

Chanteur le plus célèbre d’Ouzbékistan : Gérard Depardieu (ci-dessous en duo avec Goulnara) (allez directement vers 2 ’55)

 

Conseil aux voyageurs

Idée photo : Vous, question photo, vous êtes plutôt Anne Geddes genre des bébés dans des fleurs ? alors filez tout droit au bazar d’Oloy, à Tachkent, et faites poser les jolis bébés ouzbèk dans la myriade de fruits (astuce : les bébés de l’ethnie Ouïgour se marient très bien avec les grenades ou les kakis (Mettez vous en Iso 200 avec une ouverture de 11 pour un beau rendu du rouge des joues des bébés)).

Voyager plus léger : Pour éviter les taxes de bagages en surpoids à l’aéroport, et ménager un peu vos épaules délicates, sachez que vous pouvez déjà enlever de votre sac tous les cadeaux que vous aviez embarqués pour les petits Ouzbeks. Eh oui, rien ne sert de leur offrir des cahiers et des stylos, les petits veinards ont déjà du travail ! Usines, champs de coton, ils ont le choix en plus. 

Bon à savoir :

  • En Ouzbékistan, recevoir une tasse de thé à moitié remplie signifie qu’il faut partir. Donc si on vous sert une tasse à moitié vide (ou à moitié pleine, ne jouez pas sur les mots), partez.
  • En Ouzbékistan, il ne faut pas poser le pain par terre. On pourrait croire que c’est à cause de la saleté, mais non, c’est une coutume.

 

Principale attraction touristique : La Porte de l’Enfer, une merveille géologique en forme de trou de lave.

Si l’enfer vous fait peur : prenez plutôt la Route de la Soie, vers Samarcande.

Astuce  : Si vous vous prenez une carcasse de chèvre décapitée dans la tête, c’est sûrement que vous êtes au milieu d’un match de Oulak. Un sport à cheval où les cavaliers se disputent une carcasse qu’ils doivent jeter dans le « cercle de justice » adverse. Voilà voilà.

 

Petit Précis d’Ouzbékistan

Mais ça veut dire quoi le suffixe "–stan" des pays d’Asie Centrale ? Le Lieu.

Exemples : Ouzbékistan : le lieu des Ouzbeks. Pakistan : le lieu des pakis, Toilette-stan, dormir-stan, tristan (lieu de tristesse), Resistan (maquis), Cabestan, Myolastan, protestan, equidistan, benjaminconstan  

 

Indices Occidentaux

Monnaie : Le Sum, d’où l’expression « avoir le sum » (aussi appelé le bakchich, aux frontières)

Le Belge de l’Ouzbékistan : Kirghizistan, Tadjikistan, Afghanistan, Kazakhstan, Turkménistan

La Venise de l’Ouzbékistan : Shagyrlyk dans la mer d’Aral dans le Karakalpakstan près des déserts d’Outchkoudtouk, mais il n’y a plus d’eau dans la mer à cause de l’agriculture.