Aller au contenu principal
Nova au Nouveau-Brunswick : récit de nos aventures en podcast

Nova au Nouveau-Brunswick : récit de nos aventures en podcast

Pendant une semaine, on a arpenté la seule province bilingue du Canada. Et on en a fait quatre émissions.

Par La Rédac

Depuis un mois, chaque samedi, vous avez pu entendre sur les ondes de Radio Nova un accent français tout à fait canadien, mais pas du tout québécois. Eh oui, parce qu’il y a d’autres francophones au Canada. Il existe même une province bilingue (à la différence du Québec qui, lui, est francophone) : le Nouveau-Brunswick. Marie Misset et Thierry Paret sont partis visiter la région pendant une semaine, et vous en font un récit en quatre émissions.

f

Le Nouveau-Brunswick est tout à l’Est des terres canadiennes, juste au-dessus de l’État américain du Maine. Une province maritime, qui fait partie d’une région historiquement très importante : l’Acadie.

L’Acadie c’est une ancienne colonie française fondée en 1604. Les Acadiens ont eu un destin très différent de celui des Québécois. Ces colons-là venaient de l’Ouest de la France, entre Nantes et Bordeaux. La colonie qu’ils ont formée à l’endroit où vivait le peuple natif des Mi'kmaq (prononcez « migma ») a ensuite été récupéré par les Anglais. Les Acadiens ont ensuite connu de nombreuses années d’exil et de persécutions. Une histoire commune qui les a solidarisés, mais aussi repoussés sur les côtes, ce qui a fait d’eux un peuple de pêcheurs — notamment des pêcheurs de homards. On ne vous en dit pas plus, car notre première émission commence par un petit rappel historique. 

Émission 1 

Une émission dans laquelle on nous fait d’abord remarquer que : « Vous les Français, vous savez pas qu’on existe ». Ce qui n’est pas faux, mais on s’apprête à remédier à ça. D’abord, rappel des faits avec l’historien Clarence Le Breton (quand on vous dit que les Bretons sont partout), qui fait avec nous en plateau un retour sur l’histoire du Nouveau-Brunswick et du peuple acadien.

b

On vous emmène ensuite en balade sur le marché de Fredericton, la capitale du Nouveau-Brunswick, à la rencontre des habitants et vendeurs. Et puis on vous fait un petit point langage pour bien tout comprendre à l’accent acadien, et surtout vous parler du Chiac, ce dialecte français qui conjugue les verbes anglais. 

On vous raconte aussi notre rencontre avec le chef australo-suisse Chris Aerni, qui a ouvert l’une des meilleures tables de la région, et l'hôtel le Rossmount Inn, à St. Andrews-by-the-Sea. On vous raconte aussi des légendes locales et surtout, on vous emmène dans l’un des plus beaux endroits du Nouveau-Brunswick, l’île de Miscou, dans le phare de la chanteuse Sandra Le Couteur.

Émission 2

On entame cette deuxième émission avec quelques chiffres pour vous présenter le Nouveau-Brunswick, puis on vous emmène sur les traces de La Sagouine, personnage atypique et folklorique de la région, en compagnie de Monique Poirirer, autrice-compositrice-interprète et aussi fondatrice du village de reconstitution Le Pays de La Sagouine

s

Ensuite, on vous embarque dans notre incroyable aventure à la recherche des baleines dans la sublime Baie de Fundy, et on vous parle de la vie sexuelle des homards, parce qu’ici, le homard est une institution. Alors il faut tout savoir dessus.

Et comme on ne pêche pas que le homard au Nouveau-Brunswick, on est allé rencontrer un fabricant de mouches (pour la pêche), à Dieppe (pas en Normandie). 

Et puis, après la chasse aux baleines, on a décidé qu’il était temps de partir à la chasse aux Fantômes, ce qu’on a fait dans un hôtel hanté de St Andrews, avec Nigel, notre guide. On a même pas eu peur. Presque. Et puis on termine en vous parlant du festival majeur de la province, le Harvest Jazz & Blues Festival, qui a eu lieu cette année du 10 au 15 septembre. 

Émission 3

Vous en avez peut-être entendu parler, il s’est tenu des élections au Canada ce mois-ci. Thierry Paret fait un point sur leur résultat et puis on parle un peu de cette société canadienne avec un journaliste de Radio Canada, Luc LaPointe, rencontré dans un café à Moncton. 

d

Après ça, on part à la rencontre d’un pêcheur de homard pour résoudre le mythe du homard bleu, pour lequel le Nouveau-Brunswick est très connu. Ron le pêcheur nous apprend notamment qu’il ne faut pas le manger. 

Il y a deux bouts du monde : la pointe brestoise, et le Cap Enragé, au Nouveau-Brunswick. On vous embarque dans ce paysage magnifique en bord de mer. Un endroit sauvage, accidenté, battu par les vents, un phare magnifique en bois blanc… 

On a rencontré un chef Mi’kmaq, qui nous a offert non seulement une cérémonie de purification mais aussi une longue discussion sur son parcours et la cause amérindienne aujourd'hui. On vous présente Eagle Star Man, et on en profite aussi pour revenir sur les disparitions et meurtres de femmes amérindiennes, le grand absent des débats politiques de ces dernières semaines.

c

Émission 4

On avait mangé le homard local mais pas encore goûté à l’alcool. C’est chose faite. À la distillerie Fils du Roy, à Caraquet, on a rencontré le gérant qui s’est aussi avéré être un formidable conteur. Alors on est resté pendus à ses lèvres…À votre tour. Il nous raconte notamment l’histoire d’une guerrière acadienne du XVIIe siècle : Françoise-Marie Jacquelin.

À Moncton, on a aussi rencontré un groupe de bikeurs qui parcourent les magnifiques routes du Nouveau-Brunswick en Harley. Christine et Sean nous racontent le Moto Social Club, groupe de motardes et motards international.

g

Dans cette émission également, un match de hockey qui nous a rendus particulièrement enthousiastes, une dégustation d’huitres sur un site de glamping fondé par deux jeunes gens très heureux d’être revenus au pays pour fonder le bar et l’hôtel de leurs rêves, et puis, une balade en forêt avec un guide survivaliste. Accrochez-vous bien. 

Merci à nos partenaires l'agence de voyages Cercle des Vacances, Air Transat et l'Office du Tourisme du Nouveau-Brunswick.

 

Visuels © Radio Nova