Aller au contenu principal

Toy + Marbled Eye | Bordeaux

La story de Toy continue à la Caserne Niel. Avec Marbled Eye en prime, pour rendre cette soirée encore plus incontournable.

17 juin 2019
Par NOVA BORDEAUX
Toy Bordeaux

Comme s'ils voulaient se rappeler à notre souvenir avant que ne soient dressés, d'ici quelques mois, les bilans de la décennie, les Anglais de Toy ont réouvert en 2019 leur boîte noire. Leur grande boîte à musique post-punk. Et c'est pas pour faire joujou.

Leur quatrième disque, Happy in the Hollow (Tough Love Records), les montre au meilleur de leur forme, plus ombrageux et à vif que jamais. Ça pioche dans le psyché façon Jesus & Mary Chain, le krautrock estampillé Dusseldorf '76 ou le shoegaze de Ride et The Horrors, (qui leur avaient mis le pied à l'étrier en les embarquant en première partie de leur tournée de 2011). Le résultat ? Racé, inspiré, tendu comme une altercation sur le Brexit à la frontière britanno-irlandaise.

Visages pâles et regard noir : voilà un contraste caverneux qui ne renforcera pas votre capital soleil, c'est certain ; mais bon, à part Jacques Séguéla et Afida Turner, ça intéresse qui de se cramer la couenne sous les UV ?

Toy Bordeaux

Et pour continuer cette visite estivale du côté obscur, c'est le post-punk de Marbled Eye qu'il s'agira d'avoir à l'oeil. Allez hop : au turbin, les Californiens ! Notez qu'ils savent où ils vont : leurs guitares dissonantes et leurs voix nonchalantes ont déjà leurs aises dans l'Hexagone puisque leur premier EP est sorti, il y a trois ans de ça, sur le micro-label indé Gone With the Weed. Et derrière, ils ont su enchaîner avec une belle maîtrise, grâce à  un LP qualité premium dégainé, sec et net, à l'automne dernier.

Bref, sans même avoir à forcer le trait ou la motivation, on tient là un bel échappatoire à une énième séance de perfusion netflixienne sur canapé. Un rendez-vous avec deux cadors du son post-punk contemporain ? Un bon plan garanti sur facture.

L'Astroshøw Open Air : Toy + Marbled Eye, le mercredi 26 juin à 20h00 @ Caserne Niel (Bordeaux).