Aller au contenu principal

Electric Guest | Bordeaux

Les Angelins s'invitent à Barbey pour une soirée propice à faire péter les compteurs.

19 novembre 2019
Par NOVA BORDEAUX
Electric guest Bordeaux

Avant toute chose, pour faire l'article à propos de ces invités électriques, disons juste : « This Head I Hold ». C'est comme « A Girl Like You » d'Edwyn Collins, « Vélomoteur » des Calamités ou « American Boy » d'Estelle : le genre de morceau imparable, inusable, qui respire l'évidence pop, quitte à vampiriser une discographie. « This Head I Hold » (produit par Danger Mouse), c'est le ver d'oreille qu'on a entendu partout en 2012 et en 2013, dans les rayons des supermarchés, dans les synchros TV et les playlists les plus pointues. Pour Electric Guest, un passeport pour la postérité.

Mais il serait réducteur de s'arrêter à ce seul coup d'essai magistral. Car depuis, le groupe californien fondé par Asa Taccone et Matthew Compton (vite rejoints par les frangins Dahlhoff) ne s'est pas contenté de se tourner et de se retourner les pouces en attendant que tombent les brouzoufs, façon Patoche Hernandez. Avec Plural en 2017 et maintenant KIN pour tripler la mise, Electric Guest s'en donne toujours à coeur joie avec sa pop vitaminée, croisant l'enthousiasme indie et le groove d'un R'n'B funky, le tout chanté par un falsetto qui entend charmer quiconque croise sa route. Et ça fonctionne plutôt pas mal. Écoutez donc ce « Dollar » ; le genre de billet doux qu'on aime à recevoir au creux des cliquettes.

Et tout ça, ça sera jeudi en plein centre-ville dans le repaire historique de la Rock School Barbey. Un concert pour lequel Nova Bordeaux vous glisse le ticket d'entrée dans la poche arrière du jean, via le mot de passe Nova Aime, à saisir juste LÀ.

 

 

 

Electric Guest + Joanna, le jeudi 21 novembre à 20h30 @ Rock School Barbey (Bordeaux).