Aller au contenu principal

Bordeaux Open Air invite Johannesburg | Bordeaux

Le 7 juillet au Jardin Public !

5 juillet 2019
Par Marine Bidegain
Le 7 juillet au Jardin Public !

C’est l’été, il fait beau, les oiseaux chantent, on fait fleurir les balcons et on ressort les chemisettes. Et puis surtout, en bons citadins, on va squatter les terrasses entre potes. Tous les soirs. Au début, on aime bien ça, après on râle contre ce pote qui passe sa vie en vacances, les pieds dans l’eau (comment fait-il bon sang ?), et ensuite on se sent un peu désemparé par l’ennui, les ruelles désertes et cette chaleur à tondre les poules... 

Jusqu’à ce que, sorti de nulle part, au loin, se dessine l’espoir d’un été plus frais, plus prometteur, un horizon de verdure fleurie, le tout accompagné d’un refrain entraînant…

Mais oui ! Bordeaux Open Air revient !! Plus grand, plus solidaire, il promet de belles soirées d’été. Alors sortez les canotiers et les tatanes, arborez je vous prie vos plus beaux sourires et venez vous dandiner au rythme d’une loooongue sérénade estivale.

D’ailleurs, il est de bonne augure de préciser que Bordeaux Open Air fête ses 4 bougies, avec 10 dates, 10 villes invitées sur 6 lieux. La programmation, en forme d’invitation au voyage, rassemble 35 artistes aux horizons variés, avec des lives, des découvertes et des moments de partage.

Ah oui et j’vous ai pas dit ! Le fil rouge, c’est que Bordeaux Open Air invite chaque dimanche une ville internationale ou européenne. Après Bruxelles, on plonge dans l’univers musical de nos lointains amis les sud-africains, avec un line-up orchestré par DJ Okapi ! Tenez-vous bien, il nous ramène la crème de la crème, j’ai nommé : Ntombi Ndaba & Esa’s Afro-synth Band et Esa !

Il est de bonne augure de vous en dire un peu plus sur DJ Okapi. Originaire de Johannesburg, ce digger invétéré de vinyles devient peu à peu un réel ambassadeur des sonorités sud-africaines dont il est tombé amoureux. Un désir l’anime : faire perdurer cette culture aux générations futures… 

À l’initiative du blog Afro Synth, il parvient à raviver la flamme du bubblegum et du kwaito. A travers ses dj sets colorés et ses compilations, acclamées par les diggers du monde entier, il a réussi le pari d’offrir la lumière méritée à ces sonorités musicales oubliées.

On en vient à évoquer le concert phare (que dis-je, absolument inédit !) de la journée (du siècle ?), je veux bien évidemment parler de Ntombi Ndaba ! Son CV ? Véritable icône nationale en Afrique du Sud, ni plus ni moins. Elle fait partie de ces stars féminines, ambassadrices des années 80... Après une carrière lancée en compositrice solo, elle s’associe avec le groupe The Survivals. Ils sortent 3 albums mythiques en l’espace de 2 ans seulement. Ses derniers albums dont le plus connu : “Why Me” reprennent le classique de la bubblegum. Après 30 ans d’absence, elle revient… Autant vous dire qu’on a le coeur qui bat la chamade.

Dernier artiste au programme de cette journée spéciale Afrique du Sud : Esa ! Il fait partie de ces artistes hyperactifs aux multiples facettes. Ses DJ sets euphorisants, voguant entre kwaito, bubblegum et house font de lui un artiste incontournable de la scène sud africaine. Aperçu juste ici !

Que demande le peuple ?

Toujours gratuit, toujours multigénérationnel et toujours électronique. Allez, restez pas là à cramer sur place, et venez au Jardin Public ce dimanche. La Gironde entière va se disputer les places VIP que Nova vous offre pour cette soirée. Jouez juste en dessous avec le mot de passe de la page fb Nova Aime pour en gagner !

 

 
Bordeaux Open Air invite Johannesburg | le dimanche 07 juillet de 15:00 à 20:00 au Jardin Public (place du Champ de Mars, 30000 Bordeaux) | Toutes les infos sur l’event ici.