Aller au contenu principal
Nous vous donnons des nouvelles de Mohamed Lamouri

Nous vous donnons des nouvelles de Mohamed Lamouri

Sachez qu’il va bien. Et que le clip de « Rire Anti » est en exclu sur Nova.

Par Bastien Stisi

La ligne 2 du métro parisien dans lequel il vagabonde, synthé à la main, voix au ciel et yeux tournés vers le vide, à longueur d’année. Le Zorba de Belleville, où il a passé tellement de soirées, à écouter les autres ou à jouer sa propre musique. Le Parc de Belleville où a été tourné le clip d’« Ana Rani ». Les Nuits Zébrées de Radio Nova à Marseille, où il est venu jouer quelques jours après l’entrée en playlist de son morceau « Tgoul Maaraft ». La rue de Tlemcen dans le XXe arrondissement parisien, référence directe à la ville dont il est originaire, à l’extrême est de l’Algérie. Autant d'images qui résument, à elles seules, une carrière tout entière.

Ces quatre dernières années, Benjamin Caschera, grand représentant du collectif La Souterraine - qui déniche ceux qui traînent encore dans les bas-fonds pour les ramener, lorsque cela est possible, dans la lumière - a filmé Mohamed Lamouri, cet artiste que les Parisiens ont découvert dans le métro et que les autres (certains d’entre eux du moins) ont découvert sur Nova, par l’intermédiaire d’un projet qui mêle la musique raï, la new-wave délicate, l’ultra-sensibilité d’un garçon qui a sorti, accompagné par le Groupe Mostla, son premier album en janvier dernier. Underground Raï Love : le disque portait bien son nom, et accueillait quelques tubes undergrounds que vous avez souvent entendu sur cette antenne, les titres « Sbart ou Tel Adabi » ou « Ana Rani » en tête.

Aujourd’hui, c’est le clip du morceau « Rire Anti », porté ainsi par les images cumulées durant quatre années de Benjamin, que l’on vous dévoile en exclusivité sur nova.fr, un clip qui nous permet de vous informer de deux nouvelles fondamentales. Il faut savoir, d’abord, que Mohamed Lamouri a posé sa voix chagrine sur notre Nova Tunes 4.0., une compilation que vous pouvez vous procurer. Le chanteur sera également en chair, en os et en synthé en live à proximité de chez vous, que vous soyez originaires de Rouen, de Bordeaux, de Bobigny, ou d’Utrecht. Il est également très fréquemment en live depuis la ligne 2, entre Ménilmontant et Place de Clichy.

Visuel © clip de « Rire Anti » de Mohamed Lamouri