Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Venezuela Riddim » de Hak Baker

Hak Baker, gangsta folkeux

Nouvo Nova : « Venezuela Riddim » de Hak Baker.

Par La programmation musicale

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Venezuela Riddim » de Hak Baker.

Hak Baker est peut-être encore pour vous un inconnu, mais il côtoie la scène musicale londonienne depuis le milieu des années 2000. Avant même de toucher à une guitare, Hak faisait partie de Bomb Squad, collectif de grime à la carrière éphémère.

Puis, il s’est éloigné des sonorités urbaines en faveur de ses premières amours : les mélodies délicates. Éduqué « comme dans tout foyer caribéen », dit-il, à la soul, au reggae et à la chorale depuis les bancs de l’église, le musicien définit à présent sa musique comme du « g-folk » (pensez « gangsta folk »). Disons, nous, qu’elle se sert dans le même creuset que ses congénères Baker ou Master Peace.

Sur sa nouvelle mixtape Babylon, on trouve l’émouvant « Venezuela Riddim », qui, comme son nom l’indique, nous transporte jusqu’en Amérique latine. Si la cadence évoque plus le Brésil que le Venezuela, le piano et les cuivres, eux, ont bien une saveur caribéenne. Le résultat : du saudade avec l’accent londonien, tendre et chaloupé, pour redonner du baume au cœur. 

Visuel © Facebook de Hak Baker