Aller au contenu principal
DJ Arafat, roi du coupé-décalé, est mort

DJ Arafat, roi du coupé-décalé, est mort

Le chanteur ivoirien est décédé ce lundi, dans un accident de voiture.

Par Isadora Dartial.

La Côte d'Ivoire est en deuil ce lundi, suite à la disparition de l’un des plus grands ambassadeurs du coupé-décalé, DJ Arafat. Le coupé-décalé, musique et danse urbaine qui est venu taquiner le zouglou, depuis près de 20 ans maintenant en s'imposant comme le genre qui a fait danser la jeunesse en Côte d'Ivoire et au-delà.

Parmi les grands noms du coupé-décalé, il y a la Jet Set avec Douk Saga mais aussi DJ Arafat ou encore Molare. Dj Arafat, qui s’est fait connaître, ironie du sort, par un morceau en hommage à son ami Jonathan disparu dans un accident de moto, c’était en 2000.

DJ Arafat ou Ange Didier Huon à la ville, a succombé lui aussi à ses blessures suite à un accident de moto cette nuit dans les rues d’Abidjan. Un artiste avec une personnalité cash qui aimait aussi beaucoup clasher ses concurrents sur la scène du coupé-décalé, qu’il interpellait dans de nombreuses vidéos. Artiste incandescent qui a su comme dirait les ivoiriens « gater le coin » laisse une oeuvre explosive derrière lui. Il est passé pour la dernière fois dans les studios de Radio Nova en 2014, au micro de Bintou Simporé, il freestylait. 

Visuel : © Capture d'écran Youtube / Radio Nova