Aller au contenu principal

On crée désormais des instruments de musique électronique…pour l’espace

Le Telemetron enregistre au fur et à mesure le son de ses mouvements en apesanteur.

Par Eva Sanchez

Il y a quelques semaines a été inauguré…le premier instrument interstellaire ! Deux chercheurs du MIT Media Lab Space Exploration Initiative - la branche du laboratoire de recherche consacrée à l'espace et dont les projets sont initiés par les élèves - se sont projetés dans les prémices d’une scène qu’on pensait hors de portée : la scène musicale spatiale. Comment concevoir le design et la créativité une fois que nous pourrons - vraiment - habiter au-delà des frontières terrestres ? Sands Fish and Nicole L'Huillier se sont posés la question et ont pris les devants en créant le Telemetron.

Telemetron

Le Telemetron, une révolution ?

Cet instrument, exclusivement conçu pour fonctionner dans l’espace - et donc dans un environnement zéro-gravité -, enregistre au fur et à mesure le son de ses mouvements en apesanteur. « Nous voulions capturer la poétique du mouvement en apesanteur, c’est pourquoi nous avons construit une chambre avec un certain nombre d’éléments à l’intérieur que nous appelons carillons. » a déclaré Sands Fish à Digital Trends.

En tournant le Telemetron, ses carillons dotés de capteurs s’entrechoquent et génèrent des données de vitesse et de rotation, elles-mêmes transformées en sons.

 

Aller au-delà des moyens d’expression terrestres

Concevoir cet instrument, c’est aussi anticiper l’avenir et créer une contre-culture, une culture de l’espace. Les deux chercheurs considèrent à ce titre l’espace comme un nouveau lieu de partage, d’écoute et de création. « Ces expériences sont le fruit d’une recherche sur des espaces d’expression disponibles pour chacun » indique Nicole L'Huillier.

 

Voir les choses en grand et ailleurs

Dès lors, un nouveau champ des possibles serait donc sur le point de s'ouvrir. Performances-live en apesanteur, albums exo-planétaires, succès cosmiques ? C’est un nouveau pan de l’industrie musicale qui commence, celui qui dépasse toutes les frontières.

Prenez un peu de hauteur avec cette première performance  « Opera of the Future » signée Telemetron.

Visuel : (c) Vimeo  Nicole L'Huillier