Le Réservoir

Sous ses airs de grande bourgeoise un peu froide, Lyon possède en fait un réservoir considérable d’histoires musicales alternatives et souterraines, qui gagnent à être connues. Antoine Boj s’en fait le messager, en tendant son micro à celles et ceux qui font vivre la scène (ou l’on fait vivre à l’époque) et en sortant des cartons quelques archives oubliées.

par Antoine Boj

Épisodes

Deux : le bon numéro

Cette semaine dans Le Réservoir, un chapitre méconnu de l'histoire musicale lyonnaise : il était une fois Deux. En 1979, les très talentueux Gérard Pelletier et Cati Tête fondent ce binôme synth-pop, mais manifestement, ils ne tirent pas le bon numéro. Heureusement, dès le milieu des années 2000, quelques chercheurs et chercheuses d'or au nez fin les réhabilitent : d'oubliés malheureux, ils deviennent éternels.

TRACKLIST :

1. Deux – Décadence
2. Flavien Berger – La Fête Noire
3. Essaie Pas – Carcajou 3
4. Yan Wagner – Brise Glace
5. Kraftwerk – The Robots
6. Taxi Girl – Cherchez le garçon
7. Jacno – Rectangle
8. Deux – Europe
9. Steve Reich – Pulses
10. NEU – Hallogallo
11. Kraftwerk – Trans Europe Express
12. Deux – Felicita
13. Marquis de Sade – Walls
14. Deux – Paris/Orly
15. Deux – Let's Go (Not Very The Same Mix)
16. Deux – Out Of Time
17. Be Trance – Desire (2*4 Remix)
18. Frustration – Your Body
19. Ruth – Polaroïd-Roman-Photo
20. Comix – Touche Pas Mon Sexe
21. Deux – Game & Performance
22. Deux – Everybody's Night
23. Oppenheimer Analysis – The Devil's Dancer
24. Martin Dupont – Just Because
25. Moderne – Indicatif
26. In Aeternam Vale – Je Ne Sais Rien
27. Deux – Dance With Me
28. Deux – Golden Dreams
29. Deux – Sex & Trouble

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

23 septembre 2022

39:26

Johnnie Carwash : ados à corps majeurs

Cette semaine dans le Réservoir, Johnnie Carwash. Un groupe de rock garage à forte nuance pop, léger sans être dérisoire, sincère sans être pesant, emmené avec insouciance par Manon, Bastien et Maxime, un trio d'ados vieillissants mais pas pour autant pressés d'être adultes.

TRACKLIST :

1. Johnnie Carwash – Lazy
2. Chuck Berry – Johnny B. Goode
3. AC/DC – Back In Black
4. Van Halen – Jump 
5. Bobby Darin – Splish Splash
6. Johnnie Carwash – Yeah Yeah Yeah
7. Johnnie Carwash – I Don't Give A Shit
8. Johnnie Carwash – Sad Lovers In Town
9. Johnnie Carwash – U Want Me Dead
10. Johnnie Carwash – Lazy
11. Johnnie Carwash – U're A Dog
12. Johnnie Carwash – Teenage Ends
13. Decibelles – Des Gens Qui Tombent
14. JP Goulag – Girl Dreams
15. Irnini Mons – Montreal
16. Luje – Mauve
17. Avions – The Leper
18. Johnny Mafia – I'm Sentimental

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

16 septembre 2022

35:11

Lionel Martin : et le saxo sonne

Cette semaine dans Le Réservoir, encore mieux que Mad Max : Mad Sax. Lionel Martin, de son vrai nom, est un saxophoniste donc, aussi à l'aise sur les Stooges que sur du Stravinsky, et le créateur du label vinyles Ouch !. C'est depuis son grenier aménagé en studio, au milieu des vinyles, des instruments et des revues de planche à voile (sa deuxième passion), à l'étage de sa maison à Feyzin, qu'il raconte son parcours aussi imprévisible qu'une improvisation.

TRACKLIST :


Lionel Martin – A Change Is ComingLionel Martin – Sept Sur SeptLionel Martin – RéalitéJohn Zorn – BeerothUkandanz – AlègntayéMario Stanchev & Lionel Martin – Manchega The Stooges – Fun HouseSteve Lacy & Gil Evans – Paris BluesLionel Martin – Chasser Les Tyrans (Makhnovtchina Béruriers Noirs Spécial Remix)Don Sebesky – Firebird/Birds of Fire


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

09 septembre 2022

51:09

Vel : velours et vélocité

Dans cet épisode de rentrée de la seconde saison du Réservoir, Antoine donne la parole à une sorte de louve-garou, inoffensive le jour mais redoutable la nuit. Et si ce n'était pas prévu que l'enregistrement se fasse un jour de gros tonnerre, la coïncidence est plutôt parlante. Car Jennifer, cette jeune femme gentille, solaire, presque sage, se mue régulièrement en Vel, productrice d'une techno implacable, caverneuse et survoltée.

TRACKLIST :

1. Vel – Stuck With A Valuable Friend
2. Vel – Pour Me One Glass Of Luv
3. Antonio Vivaldi – Concerto Les Quatre Saisons RV.297 « L'Hiver » (1er mouvement, Allegro Non Molto)
4. Paul Temple – Ful
5. Simo Cell & Abdullah Miniawy – Pending In The Pattern
6. In Aeternam Vale – Circles
7. Vel – Eh Lof Live Real (In Aeternam Vale Remix)
8. Avalon Emerson – One More Fluorescent Rush
9. Vel – Don't Give Her The Mic

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

02 septembre 2022

33:57

Klimperei : doux-dingue, ding dong

Des artistes musicaux singuliers, il y en a quand même un certain nombre à Lyon, et cette première saison du Réservoir nous aura permis d'en (re)découvrir certains. Parmi eux, une figure assez secrète du paysage musical lyonnais, peu férue des lumières, mais néanmoins prolixe et surtout boulimique de composition (allez regarder sa discographie, vous comprendrez) : Christophe Petchanatz, alias Klimperei.

Et comme son métier d'aide-soignant à domicile lui a permis d'acquérir une connaissance rigoureuse des rues et des parcs de son quartier, la Croix-Rousse, il a choisi de balader Antoine parmi quelques jardins méconnus du coin. D'abord, le parc Francis Popy, du nom d'un compositeur lyonnais oublié de la Belle Epoque, cadre idéal pour évoquer les diverses influences françaises et européennes de Klimperei, groupe pendant longtemps composé de Christophe et de son ex-femme Françoise Lefebvre. Leur premier album When Memories Began To Fade, sorti en 1987 sur le label cassette lyonnais Underground Productions tenu par Eric Chabert, qui mélange piano et instruments pour enfants, les fait alors connaître dans un cercle underground.

Depuis, l'étiquette « toy music » colle à la peau de Klimperei, alors même qu'un certain nombre de morceaux composés par Christophe, en solo ou avec Françoise, ne peuvent se réduire à cette dénomination. En revanche, Antoine se risque à une hypothèse : Klimperei ne serait-il pas un précurseur de la bedroom pop ?

Ce qui est sûr, c'est que Christophe a vécu l'aventure des débuts du mail art, cet art postal DIY essentiellement pratiqué à l'époque par des artistes transdisciplinaires, trempés dans la musique, la poésie, le fanzinat. Un art éphémère, périssable, qui fait écho à la tendresse que Christophe porte aux ruines, aux choses délabrées. D'ailleurs, c'est à l'ombre de la Villa Chazière, grande et luxueuse maison bourgeoise abandonnée au centre du parc du même nom que Christophe se souvient de ses nombreuses correspondances épistolaires, et des surprises qu'il découvrait, presque chaque jour, dans sa boîte aux lettres.

Enfin, à quelques dizaines de mètres, sur un banc du jardin d'Ypres, Christophe détaille son rapport viscéral à la musique. Ou plutôt : à la composition musicale, qui bien plus que l'écoute musicale, est depuis très longtemps l'un de ses besoins vitaux. Sa discographie serait-elle donc déchiffrable comme un journal intime ? « Non » semble d'abord répondre Christophe. Quoique ?

TRACKLIST :


Klimperei – Je M'SouviensFrancis Popy – Les FrissonsLes Poppys – Non Non Rien N'A ChangéAndré Popp – Alors quoi, Marika ?Nino Rota – The Godfather WaltzBéla Bartók – Romanian Folk Dances, SZ.56 : III. AndanteFaust – KrautrockKlimperei – Lola Petit ChagrinLos Paranos – AZ 2/IKlimperei – La Fin Des VacancesClairo – Pretty GirlKlimperei – For Friends (Yes, You)Klimperei – Salut !Klimperei – SerpentinsKlimperei – UVB-76Klimperei – SA(LA)D
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

30 juin 2022

31:39

Gouap : le conquérant à la voix douce

Beaucoup les ont découverts avec leur « Benibla Freestyle » en 2018. Six minutes trente, treize couplets, une prod sombre et atmosphérique et l'influence évidente des gros noms de la trap d'Atlanta. Le collectif Lyonzon s'impose. Et parmi ses membres, celui qui « aime téléphoner avec son Sprite » : Gouap. Voix fluette, flow tranquille, son style est inhabituel. Depuis, Lyonzon a certes perdu des membres mais confirmé sa place dans le paysage rap en France, pas loin de leurs potes du collectif 667. Et Gouap y est vraiment pour quelque chose. Car sans être le chef officiel de la bande, c'est bien chez lui, dans sa « maisonnette », que la plupart des couplets ont été écrits, que la plupart des beats ont été fabriqués, bref, que l'essentiel de l'histoire s'est écrite. C'est donc là qu'Antoine l'a rejoint pour lui tendre le micro.

Sans filtre, et avec loquacité, Gouap revient sur les débuts de Lyonzon sur Soundcloud, « le royaume de ceux qu'ont choisi de se développer seuls » ; sur les raisons qui l'ont poussé à se mettre à la prod et tous les automatismes qu'il a développés pour pouvoir pondre ses morceaux comme un boulanger envoie ses baguettes ; sur son style lunaire, autant basé sur sa voix aiguë que ses figures de style ; et enfin, sur son rapport à la scène rap lyonnaise. Un rapport assez intransigeant, qui témoigne finalement d'une réelle ambition chez Gouap : mettre en place les bons outils, les bonnes armes, pour continuer sa conquête, jusqu'au sommet.

TRACKLIST :


Gouap – Jackie Chan 2 Feat. Freeze CorleoneSlim C 667 x Norsacce Berlusconi x Osirus Jack - TrilateralJMK$ – Puff Puff Pass Feat. Azur, Dil & SlimkaDalien x Sawmal x Yung Home – PouceFrancis Trash – MaisonLyonzon – ShattaGouap – Switch 4Gouap – Drip Tsunami Feat. JMK$Lyonzon – Freestyle Arah #0667 – 669 Part. 2 Feat. LyonzonGouap – Où Est La Nina Feat. KpriLyonzon – FruityFreeze Corleone – Ekip$UICIDEBOY$ - ParisGouap – Lettre A Mes SouvenirsGouap – Switch 3Lucio Bukowski, Oster Lapwass, Gouap – Galapagos
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

23 juin 2022

34:50

Jean Bolcato : il est free, il a tout compris

Le jardin du Musée des Beaux-Arts est un endroit idéal pour discuter longuement. Ses grands arbres, ses statues placides et les arches en pierre qui le ceinturent, font de cet endroit un petit refuge préservé du tumulte de l'hyper-centre. Mais si Jean l'a choisi pour remonter le fil de sa carrière, c'est aussi parce qu'à deux pas, rue de l'Arbre Sec, se trouvait dans les années 70 le plus vieux club de jazz de la ville (désormais installé rue Lanterne), le Hot Club. Là-bas, tout a véritablement commencé pour lui, avec son quatuor de free-jazz le Workshop de Lyon.

Bientôt, ce groupe s'associe avec un autre, le Marvelous Band, pour former l'un des premiers collectifs de jazz de France, l'ARFI, l'Association pour la Recherche d'un Folklore Imaginaire. Basé sur des principes anarchistes, et donc sans leader, l'ARFI est la somme unique de tous ses membres aux histoires, aux goûts et aux façons de jouer différentes. La musique s'en ressent : elle ne ressemble à aucune autre.

Désormais, Jean ne fait plus partie de l'ARFI, mais peut tout de même témoigner de la vitalité actuelle de l’association, dont le big-band La Marmite Infernale – qui réunit presque tous ses membres – a sorti il y a peu son nouvel album Humeurs et Vacillements. Et c'est cette belle trajectoire qu'on décèle ici dans les souvenirs épars de Jean, dont la vitalité de l'esprit semble avoir été très bien conservée par l'incessante recherche d'un folklore imaginaire.

TRACKLIST :


Workshop de Lyon – Tati Tout CourtOrnette Coleman – FreeAlbert Ayler – The WizardJohn Coltrane – Ascension Pt.1Albert Ayler – GhostsBill Evans – MilestonesCharlie Mingus – Better Git It In Your SoulLa Marmite Infernale – Viscère ElectriquesLa Marmite Infernale – Histoires FamilièresWorkshop de Lyon – L'Aveugle et les MarchandsWorkshop de Lyon – SophisticatoPOTƎMKINƎ – EifuPOTƎMKINƎ – PotemqueenLa Marmite Infernale – Dernier Arrêt Avant La RévolutionLa Marmite Infernale – Fanfare Spécifique


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

16 juin 2022

31:32

Patchworks : l'usine à grooves

Si vous êtes un fidèle de Nova, son nom ne vous dit peut-être rien, mais sa musique, vous l'avez entendue, c'est certain ! Que ça soit en solo (mais derrière de multiples alias) ou pour le compte d'autres musiciens, Bruno Hovart, dit Patchworks, est en 20 ans passé maître dans l'art de retaper avec finesse l'héritage des musiques noires, du funk au hip-hop, de l'afrobeat au reggae. Et même si, en bon producteur, il n'est pas très friand d'exposition médiatique, il s'est quand même prêté avec plaisir à l'exercice du déballage.

Faisons un peu de name dropping : Mr. President, Uptown Funk Empire, Taggy Matcher, Voilaaa, Patchworks, c'est lui. Derrière Da Break, Joao Selva, Pat Kalla, David Walters, The Bongo Hop, il est là (pas tout le temps, mais souvent). Bref, Bruno Hovart, depuis 20 ans, a fait de son home studio l'un des pivots de la scène groove lyonnaise.

Mais ça n'est pas chez lui qu'il a amené Antoine. Car quand il n'est pas enfermé au milieu de ses nombreux instruments comme l'exige son métier, Bruno sort volontiers se ressourcer dans le brassage social de la ville. Alors c'est à la Brasserie de la Mairie, au milieu du marché du Boulevard de la Croix-Rousse, qu'il a choisi de commencer. Autour d'un café serré (il était un peu tôt), il évoque notamment l'importance que Nova a eu dans son éducation musicale, sa rencontre inoubliable avec Archie Shepp et sa façon d'envisager la production musicale, basée sur l'examen de ce qui s'est fait de mieux dans chacun des genres musicaux qu'il aborde.

Puis, au parc Sutter, jardin plutôt peu connu hormis des habitants du quartier, Bruno s'affirme en producteur plutôt qu'en frontman, bien plus intéressé par les exercices de style musicaux auxquels il s'adonne en composant de la library music que par les lumières médiatiques et la mise en scène de lui-même. Et à Lyon, il a de quoi faire, s'il veut composer pour d'autres. Car la scène musicale groove est fringante. Grâce à lui ? Pas uniquement, non. Bruno préfère se voir en jardinier sur un terreau fertile. Un bon jardinier alors.

TRACKLIST :


Mr President – Left And Right Joao Gilberto – The Girl From Ipanema       Fela Kuti – Water No Get Enemy Beastie Boys – Fight For Your Right Sonic Youth – Kool Thing Archie Shepp – Good Bye Sweet Pops Led Zeppelin – When The Levee Breaks  Beastie Boys – Rhymin & StealinCymande – The MessageMC Solaar – Bouge De LàUptown Funk Empire – I'm A Manchild  Voilaaa – Ben Bene La    Michael Jackson – Don't Stop Til’ You Get Enough    Bruno Hovart – Tierra Querida    Colorblind – Novo Día (Wagon Cookin' Rmix)   Joao Selva – Se Você  The Bongo Hop – Grenn Pwonmennen (Dowdelin Remix)


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

09 juin 2022

38:42

Nico Poisson : à contre-courant

Dans le milieu underground lyonnais, il y a certains noms qui occupent une place notable. Le label S.K. Records et le collectif Grnd Zero en font partie. Et derrière, on retrouve, notamment, un même homme : Nico Poisson. Musicien dans les groupes Ned, Totale Eclipse, The Rubiks (tous trois disparus), Betelgeuse et Sathonäy, Nico entretient depuis plus de 20 ans un amour intense pour les musiques pas comme les autres – à tendance rock, tout de même. Et c'est à la Maison du Livre, de l'Image et du Son de Villeurbanne qu'il a donné rendez-vous à Antoine pour commencer la fouille aux souvenirs. Car l'étage discothèque de cet endroit, alors qu'internet n'était qu'à ses balbutiements dans les années 90, lui et ses potes l'ont arpenté dans tous les sens, avant de fonder S.K.

Un autre lieu fondamental dans l'éducation musicale de Nico, devant lequel Antoine et lui passent comme en pèlerinage, c'est le Pez Ner. Une salle de concert mythique, qui a accueilli toute la crème du rock déviant international de l'époque. Et c'est sa fermeture en 2002, provoquant un vide immense, qui a finalement poussé Nico et d'autres amis, quelques années plus tard, à fonder la Mecque de l'underground lyonnais : le Grnd Zero, qui dieu merci est encore debout.

Pour terminer, Nico emmène Antoine à quelques mètres de feu le Pez Nez, au Rita Plage, un bar-restaurant culturel qui porte haut les valeurs défendues depuis longtemps par Nico. Autour d'un café, il raconte la naissance de Sathonäy, la mort inévitable de S.K. Records, et la nécessité de continuer à sortir de chez soi tendre son oreille à celles et ceux, autour de nous, qui ont des choses à dire, à montrer, à faire entendre.

TRACKLIST :


Ned – The Game Of Shrink And Grow     Jesus Lizard – Seasick  Fred Frith - Norrgården NyvlaCondense – Faith  Bästard – Growing Daisies  Doppler – Zeiss Ikon  OpaHb – Strontium Tectora   Kabu Ki Buddah – Life Is A Movie  Ned – Motör Diesel   Ned – Bigger Penises    Laddio Bolocko – Laddio's Money (Death of a Popsong) The Ex – Waarom Niet  U.S Maple – You Know What...Will Get You You...   Pere Ubu – Final Solution  Sathonay – Your Love Is Like A Blade In The KidneysSathonay – On Est Debout


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

02 juin 2022

36:45

Dub Addict : casser la vaisselle

Assis sur un banc du jardin des Chartreux, sous le soleil franc d'un mois de mai bien trop chaud, Pilah, l'un des producteurs du Dub Addict Sound System, commence d'abord par nous planter le décor en nous expliquant dans le détail ce que c'est, un soundsystem. C'est un poil technique, forcément, mais nécessaire pour comprendre la tarte que les deux figures de la culture dub et soundsystem d'outre manche Jah Shaka et Aba Shanti-I, lui ont flanqué en 1999, au Rail Théâtre de Lyon. Une révélation. Enfin, pas tout à fait. Parce qu'enfant, Pilah dodelinait déjà franchement de la tête sur un disque français très fameux et enregistré à Kingston, Jamaïque : Aux Armes Et Caetera de Serge Gainsbourg.

Toujours est-il qu'en 2002, Pilah et ses collègues 19Dub, Anti Bypass et Roots Massacre (qui a depuis quitté le groupe) branchent pour la première fois leur soundsystem en public, et font quelques dégâts, à la seule force du son, sur les étagères des maisons voisines... Depuis, le dub et la culture soundsystem se sont globalisés, à tel point qu'actuellement, volontairement ou non, le dub est presque toujours dans nos oreilles, tant ses techniques de production ont infusé dans la pop actuelle.

Bref, des « dub addicts », il y en a plein maintenant !

TRACKLIST :
Pilah - CircleRoots Massacre - Nation Dub (feat. Joe Pilgrim)Roots Massacre - Against The Wicked Dub (feat. Joe Pilgrim)Bérurier Noir - Porcherie (Live)Serge Gainsbourg - Des Laids Des LaidsRoots Massacre - Fools Policy Dub (feat. Learoy Green)Anti Bypass - Méditation (feat. The Maat Disciples)Anti Bypass - Humanity Dub Part OneAugustus Pablo - King Tubby Meets Rockers UptownGorillaz - Clint Eastwood
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

19 mai 2022

32:16

Plavace : le rap est dans la place

C'est en face de l'une des plus belles vues de Lyon, au Jardin des Curiosités de Saint-Just, que Cleim raconte à Antoine la courte mais déjà riche histoire du collectif rap qu'il dirige : Plavace. Plavace comme une place donc, lieu central de la ville, qu'on traverse, qu'on rejoint, sur laquelle on zone.
Jacobins, Voltaire et Carnot, trois places lyonnaises iconiques qui donnent leur nom aux trois EPs sortis entre 2021 et 2022 réalisés par Cleim et ses partners in crime – Olivier au son, Morfal au beatmaking, Atry et Sëmo, avec Cleim alias Libre Penseur au micro. Depuis, avec le départ d'Atry et la mort malheureuse d'Olivier, l'équipe de Plavace a muté vers une forme label en se concentrant sur sa marque de vêtements, l'organisation d’événements et le lancement d'un podcast, dont le premier épisode retrace l'histoire du groupe de rap culte lyonnais La Bougnoul Smala. Mais comme ce projet n'est pas un coup d'essai pour Cleim, sa détermination est grande et ses manœuvres calculées, et Plavace, clairement, n'a pas fini de faire parler de lui.

TRACKLIST :


Plavace – CyphaverLibre Penseur – Fly AwayPlavace – Capsule Corp.Plavace – Chat NoirPlavace – Sofa BleuPlavace – ZonageCasus Belli – LyonPlavace – PLVTriptik – Bouge Tes CheveuxPlavace – IkkiPlavace - PlavacerieLa Bougnoul Smala – Du Bail D'Chtailles13 Organisé – Bande OrganiséeOkis – Pelo 2 Ville


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

13 mai 2022

32:23

Affection Place : (ré)génération new-wave

En 1976, le jeune Peter Petersen, habitant du 8ème, débarque au Lycée Ampère, pas loin des Terreaux. Là-bas, quelques jeunes à la pointe lui font écouter Lou Reed, Eddie & The Hot Rods, The Modern Lovers... Révélation ! En même temps, pas loin de là, au lycée Saint-Exupéry de Croix-Rousse, trois groupes commencent à faire parler d'eux : Starshooter, Electric Callas et Marie & les Garçons. C'est la naissance d'une scène new-wave lyonnaise. Dans le sillage de ces groupes de Saint-Ex, Peter et quelques amis fondent Affection Place en 1978, sous forte influence de Television ou Magazine. Une histoire aux accents cinématographiques, que Peter nous raconte ici au micro d'Antoine, entre la place des Terreaux et la salle Molière, où Affection Place a ouvert, notamment, pour Marquis de Sade.
Mais l'histoire de ce groupe ne se conjugue pas qu'au passé : depuis 2019, le groupe existe de nouveau. Avec le fils de Peter, Tim, à la basse. Et c'est avec leurs deux voix que se clôt cet épisode du Réservoir, signe que cette nouvelle vague, même quarante ans plus tard, est encore pleine de vitalité.

TRACKLIST :


Affection Place – HallucinationEddie & The Hot Rods – Teenage DepressionThe Modern Lovers – She CrackedLou Reed – I'm So FreeStarshooter – Nouvelle VagueElectric Callas – So ChicMarie et les Garçons – Re BopThe Cure – Grinding HaltTelevision – Marquee MoonDepeche Mode – PhotographicThe Rolling Stones – Miss YouAffection Place – It's Not Simple To Forget LoveMarquis de Sade – S.A.I.DMagazine – Definitive GazeAffection Place – Perfect TimeAffection Place – Le FunambuleTurquoise Skies – Grey Skies
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

05 mai 2022

39:30

Pav : action man rock'n'roll

C'est bien sûr au Trokson, mythique café-concert la Montée de la Grande Côte, qu'Antoine a rejoint Pierre, dit Pav, pour tailler le bout de gras. Programmateur et régisseur du lieu depuis 22 ans, Pav se rappelle de sa première rencontre avec le patron Karl, de ce qu'était le Trokson à l'époque où le comptoir vendait encore des paquets de clope, et de certains concerts inoubliables que son lieu de travail lui a permis de vivre. Et à tous ceux qui pourraient craindre que la gentrification avancée du quartier des pentes ait un jour raison de l'existence du Trokson (même si un feu n'a pas réussi à l'achever), Pav l'assure et rassure : ce bar a de l'importance pour les habitants.
Mais Pierre n'est pas qu'un homme de l'ombre. Avec son groupe synth-punk The Scaners, les projecteurs le rhabillent en homme venu d'ailleurs, leader d'un gang d'extra-terrestres hyperactifs en vestes blanches. Au P'tit Bazar, la salle où ils répètent avec d'autres groupes de rock des pentes, Pav nous donne quelques clés de compréhension de leur univers de science-fiction punk. Puis, parce qu'il « ne faut pas que monter sur scène et chercher la gloire » comme il le dit lui-même, Pierre nous parle de son dernier projet, Distroville, une plate-forme en ligne à dimension humaine, créée pour que la communauté des rockeurs d'Europe puisse vivre sans nécessairement s'incliner face aux nouveaux géants de l'industrie musicale et du streaming. Action Man on vous a dit.

TRACKLIST :


The Scaners - Run DD RunCortona - The Beat Ist BilligThe Legendary Tigerman - Radio & TV BluesGary Glitter - Rock'n'roll Part IIThe Crazy World Of Arthur Brown - FireLe Réparateur - Tout Ce Que Je CroiseThe Wow Signal - JaniceLeave The Biker - DorianBeaten Brats- Beaten BratsDe Marbre - De VerreThe Scaners - Levitation Train 2077Ramones - Surfin' BirdDEVO - Girl You WantThe Briefs - She's The RatThe Scaners - Pesticide KidsBuzzcocks - Real World
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

14 avril 2022

33:22

Flore : jamais fanée

L'histoire, on le sait, est toujours un discours. Flore, du haut de ses vingt ans de carrière, en a une conscience aiguë. Elle qui a fait ses premiers pas rue Chappet, dans les pentes de la Croix-Rousse, entre le Bistroy, le Monde à l'Envers et La Belle Équipe, avant de migrer vers le club La Marquise, regrette que tous ces lieux soient bien souvent absents de la grande histoire des musiques électroniques à Lyon. Elle saisit donc l'occasion de ce micro tendu par Antoine pour leur redonner leur juste place. Et naturellement, elle finit par effleurer des questionnements plus universels, notamment sur la place des femmes dans le récit des musiques électroniques.
Mais Flore n'est pas qu'une historienne vulgarisatrice. Elle est bien sûr toujours active en tant que musicienne, au sein de cette scène bass music qu'elle a vu grandir, se transformer et passer de la niche au prestige. Et sur la nouvelle génération qui l'incarne, Flore pose un regard enthousiaste, dénué de toute malveillance. Fidèle à elle-même.

TRACKLIST :


Flore – EvidenceCarte de Séjour – RhorhomanieManu le Malin , Thomas Bangalter – M18Flore – Pump Up The VolumeSimon Bassline Smith – Music and Life (Total Science 8 bit Dub mix)Amon Tobin – SordidDJ Cam – No CompetitionThe Freestylers – Freestyle NoizeFreddy Fresh, Fatboy Slim – Badder Badder SchwingFreddy Fresh – What It Is (feat. The Freestylers)Laurie Spiegel – Appalachian Grove IBjork – BacheloretteBenga – 26 BasslinesStacktrace – InnamindFlore - Aether
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

07 avril 2022

37:16

Bamboo Shows : teuf, voisins chiants & new age du futur

Qui est passé par la rue Burdeau, dans les pentes de la croix-Rousse, un soir de week-end en 2017 s'en souvient peut-être : à cette époque, c'était encore un joyeux bordel. Plus qu'aujourd'hui, sans doute. Or l'un des artisans de ce vacarme, c'est Loïs Markarian. A ce moment-là, Loïs s'occupe de la programmation du Café Galerie et commence à s'intégrer au sein d'une certaine scène électronique lyonnaise de plus en plus atypique. Bientôt, malheureusement, cette scène hors-cadre, insoluble dans la programmation des clubs mainstream, souffre du manque de lieux où passer ses disques et où faire résonner ses machines. Loïs, devenu programmateur musical pour l'association d'art urbain Superposition, est l'un des seuls à lui ouvrir les portes.
Mais le désir de pousser plus loin ses intuitions musicales se fait de plus en plus sentir, et aboutit finalement, en 2018, sur un label : Bamboo Shows. Pensé d'abord – avec un certain second degré – selon le concept de « sophrologie auditive », le label évolue finalement, et logiquement, au gré des envies de Loïs, entre new-age pour yogi défoncé, psychédélisme du futur et dark ambiant qui fait flipper. Alors si vous pensez que les musiques électroniques ne se résument qu'à la techno, un petit tour par l'esprit de Loïs vous fera du bien.

Cet épisode du Réservoir est dédié à la mémoire de Charly Markarian, père de Loïs et personnage essentiel de la scène rock lyonnaise des années 80 en tant que guitariste des Snappin’ Boys, de Los Mescaleros et de The Mediums. 

TRACKLIST :     


Entten – Fonts UfanesWillie Colon – Set Fire To Me (Latin Jazzbo Version)  The Units - The Right Man (Daniele Baldelli Remix)     Leftfield – Original   The Pilotwings – Massilia Attack    Blue Pearl – Naked In The Rain   2 For Joy – Disco Biscuit (G. Massey Edit)   X.Y.R. -- Esto Se Masca    Jonquera – Veurtsio        Perse – Nel Blue E Nel Rosso Organizatsya – Dernière Larme du Passé  Dean O Brien Resorts – A Tribute To The Beautiful Pool That You Weren'     Invited To   YAMTA - Last Night   James Ferraro – Global Lunch   Naomi Klaus – Crocodile Skin Shoes   Naomi Klaus – Can I Be Your GeishaSnappin' Boys – Lone Tail Cat (Live)


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

31 mars 2022

41:50

Flo Spector : punk éthique, goût éclectique

La Luttine fait partie de ces quelques îlots lyonnais dédiés sincèrement à la contre-culture. Là-bas, chaque samedi, on y trouve des bacs remplis de cassettes, de disques et des fanzines, à des prix qui témoignent de l'absence d'ambition marchande de cet endroit. Et si on veut se renseigner sur ce que la ville recèle de manifestations underground, c'est le spot idéal. Cette Luttine, qui traverse sans broncher les années qui passent depuis 2006, Flo Spector a aidé à la monter. Naturellement, c'est donc sur son seuil qu'il a d'abord emmené Antoine et son micro, afin de refaire en quelques mots la petite histoire du lieu. Puis, direction un bar voisin de la Guillotière pour élargir la conversation à ces années 2000 durant lesquelles le jeune Flo s'est baigné dans les eaux souterraines et bouillonnantes du punk DIY lyonnais.
Mais l'invité d'Antoine n'est pas qu'un ancien de l'underground. C'est aussi, toujours, un musicien, guitariste de Meurtrières, dont le premier album éponyme ranime l'imaginaire et l'esthétique du heavy metal à l'ancienne, celui d'Iron Maiden ou de Judas Priest. Et enfin, c'est un diggeur de disques, obsédé depuis un certain temps par les petits trésors français des années 70 négligés au fond de bacs qui n'intéressent personne, dans les Emmaüs et les brocantes. Mais derrière cet éclectisme, toujours la même colonne vertébrale finit par refaire surface : celle de l'éthique punk.

TRACKLIST :


Télécommande – Panique Devant l'EcranCrucifucks – Go Bankrupt And DieAnthrax – Capitalism Is CannibalismCircle Jerks – Question AuthoritySonic Youth – Tennage RiotIron Maiden – The TrooperJudas Priest – ExciterMeutrières – AlienorFrance Bizarre – Extrait de la Face BFrance Bizarre – Extrait de la Face BNEF – Il y en a qui profitent du voyage


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

25 mars 2022

36:23

Dur et Doux : ça marchera jamais

Tous ceux qui ont déjà posé un disque labellisé Dur et Doux sur leur platine, ou qui vu sur scène un groupe de l'écurie peuvent en témoigner : ces musiciens-là sont ailleurs. Tous les groupes ne se ressemblent pas, cependant ils ont en commun de ne ressembler à personne, et c'est sans doute la spécificité principale du collectif et label auquel ils appartiennent. Comment se forme une équipe aussi surprenante ? Clément Dupuis, capitaine du vaisseau, vous répond dans ce nouvel épisode du Réservoir. Sans oublier bien sûr d'aborder quelques autres sujets, notamment la façon dont le label se finance, le fait que beaucoup de ces musiciens iconoclastes aient été formés au Conservatoire, ou encore la réputation du labels auprès de vieux allemands fans de prog rock. Bref, si vous connaissez déjà, vous en apprendrez sans doute un peu plus, et si vous ne connaissez pas, vous découvrirez qu'il y a encore, en France, à Lyon en l'occurrence, des musiciens qui n'ont clairement pas peur quand on leur dit que ce qu'ils font, « ça marchera jamais ».

TRACKLIST :


Le Grand Sbam – NepheshBrice et sa Pute – Ça Te Sert A Quoi ?PoiL – Trouille CosmiqueNi – Ni Truite Ni CeriseBrice et sa Pute – SuperviceGwyn Wurst – Impro #5Le Grand Sbam – Choon ChoonChromb ! – Le Livre Des MerveillesKarlit & Kabok – PartyChromb ! – Le Tombeau Est VidePoiL Ueda – Dan No UraPierre Pierre – Une Histoire Sans Lendemain


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

17 mars 2022

35:28

Manufacture Errata : ma petite entreprise

C'est chez lui qu'Antoine est allé rejoindre Yann Charpentier, le chef d'atelier de la Manufacture Errata, son label qui édite des cassettes de pop fabriquée à la maison et des petits fanzines de musique, de BD ou de chronique intime. Chez lui car c'est là que, depuis le début, Yann gère sa petite entreprise, à l'ombre de sa bibliothèque remplie de plus de 800 cassettes.

Bien sûr, dans ce Réservoir, on en apprend un peu plus sur le fonctionnement de la Manufacture Errata, sur les musiques qui y sont représentées, sur son encrage dans la ville de Lyon, mais on perçoit surtout l'adéquation profonde entre cette maison d'édition confidentielle, hétéroclite, résistante au temps (Errata existe depuis 2008), et son créateur. Car Yann est à l'image de sa micro-usine (ou serait-ce le contraire ?) : difficile à saisir parfois, mais attachant, toujours.

TRACKLIST :


Yeulmaus – MotherSida – JavelPaco Moreno – Roneando En Una Foto Con Otro ChavalUndae Tropic – Extra FloresModesti – Monday MorningJ.G.G – IBravo Tounky – MablyHablemos Del Alma – Tu, Mi RosalLes Trompes De Chambord – Le Saint-HubertBravo Tounky – MariRoannaisMichele Mercure – Dreamplay 2


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

10 mars 2022

31:28

Yanka : punk et rap, même combat

Yanka est une habituée de l'underground lyonnais. Déjà petite, elle vagabondait parmi les ateliers d'artistes de la Friche RVI, désormais Friche Lamartine. Désormais, on peut la croiser au Grnd Zero, en squat ou à L'Amicale du Futur, ce bar associatif autogéré de la Guillotière qu'elle a choisi pour répondre aux questions d'Antoine.

Son discours est direct, résolument engagé en faveur des minorités. Et ce ne sont pas que des mots. Elle a suivi et aidé un groupe d'ados apprentis rappeurs de La Duchère. Membre du Collectif Hip-Hop Féminin, elle milite pour une meilleure reconnaissance des femmes dans le rap. Pas étonnant donc qu'elle ait choisi de tracer son chemin dans les sous-terrains de la culture, refuges de ceux que la norme rejette. Pourtant, quand elle parle de Boule de Crystal, son duo d'emo-rap formé avec Anotine Nouel, elle assume pleinement son amour pour les morceaux grand-public de Jul ou de Mega Thee Stallion. Car finalement le rap, underground comme mainstream, reste toujours selon elle la voix naturelle des exclus.

TRACKLIST :


Boule de Crystal – AmorYanka Dyagileva - Особый резонZinée – AgrafeAshnikko – STUPID (feat. Yung Baby Tate)KLM – D'humeur VagabondeLeon X Tane X K's Khaldi ? LaMaDâmE ? - KAOSBooba – Pinocchio (feat. Damso & Gato)Shay – JolieSouly & Idioux – Mamacita (prod. AlexayBeats)Tedax Max – Harlem ManhattanBoule de Crystal – HigherSatellite Jockey – Choquante RévélationPNL – Oh LalaJul – Alors La ZoneDoja Cat – RulesMegan Thee Stallion – Thot ShitBoule de Crystal – Boom Boom


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

03 mars 2022

29:03

Balladur : blaze de droite pour musique adroite

C'est après une séance d'enregistrement pour leur prochain album (dont on guettera la sortie avec impatience) qu'Amédée et Romain, têtes pensantes du duo pop Balladur, ont invité Antoine à venir prendre l'apéro pour discuter de leur quasi-décennie d'existence. L'occasion pour eux d'observer tranquillement la manière dont leur tandem, entre le premier album éponyme de 2013 et le dernier, La Vallée Étroite, en 2019, s'est peu à peu affranchi des premiers modèles. L'occasion aussi de redire les raisons qui les poussent encore à jouer live au milieu du public, et de rappeler leur appartenance à une scène lyonnaise plus affective qu'esthétique. Et puis bien sûr, on parle ici de musique, de leur musique, riche d'influences très variées, résolument pop et pourtant travaillée par une attention tout particulière à ne pas faire comme les autres.

TRACKLIST :


Balladur – Kuda LumpingDeux – Paris/OrlyTelex – Twist A Saint-TropezJacno – RectangleBalladur – Time Is A Killing MachineBalladur – RythmBalladur – Blue WindBalladur – Occhiali Da SoleBalladur – Tu MensBalladur – Angka SatuClaude Debussy – Estampes, No. 1 PagodesElly Kasim – Ayam Den LapehBalladur – Dans la 205


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

24 février 2022

30:59

King Doudou : fabrique locale, succès mondial

King Doudou, aussi connu sous le nom de Douster, est surtout célèbre pour quelques hauts faits d'armes. Les instrumentaux des trois énormes hits « Oh Lala » de PNL, « Fiebre » de Bad Gyal, « Negro » de J Balvin sont de sa signature. Pourtant Hugo (c'est son vrai nom) n'a pas tout quitté pour s'installer à Paris ou dans une autre capitale qui aurait pu, peut-être, lui permettre de battre le fer de la musique à gros succès. Au contraire, son studio est à l'Atelier Sumo, un espace de création et d'exposition au cœur du milieu underground lyonnais. Et par ailleurs, il continue de produire des beats pour des artistes locaux qui sont encore loin du succès international. Un positionnement assez singulier donc, à cheval entre deux milieux qu'a priori tout oppose. Et pourtant, au micro d'Antoine pour Le Réservoir de cette semaine, Hugo résout l'énigme avec une simplicité déconcertante : peu importe la finalité, le plus important, c'est d'abord de s'amuser.

TRACKLIST :
King Doudou – LSDLNGPussy – Suck My PussyGilette – Short Dick ManTechnotronic – Pump Up The JamPNL – Oh LalaPNL – Dans Ta RueBad Gyal – FiebreBad Gyal – PaiJ Balvin – NegroSnoop Dogg – Drop It Like It's HotKing Doudou – CampanitasLa Bande à Basile – La Chenille Qui Redémarre (Douster Gwada Remix)Lazuli – Pica (King Doudou Remix)
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

17 février 2022

33:37

Umwelt : la science des raves

Le squat Hypnotic, situé rue Magneval dans les pentes de la Croix-Rousse, n'a duré que 6 mois. C'est peu, pourrait-on se dire. Pourtant sa courte existence est capitale dans l'histoire de la musique électronique lyonnaise et française. Car c'est là-bas que s'est enflammé le mouvement rave à Lyon. Et Umwelt, sous son ancien alias de Freddy J, a vécu toute cette histoire de l'intérieur. Pour Le Réservoir, il revient sur les lieux brasser quelques souvenirs, avant d'emmener Antoine Boj là où se trouvait son disquaire favori de l'époque, puis devant un ancien club d'after éphémère au sein duquel il a assisté, par hasard, à un spectacle inattendu. Mais ce Réservoir n'est pas qu'une foire aux souvenirs. Umwelt est un musicien toujours actif, gérant des labels New Flesh, Rave or Die et Flesh or Die, fort d'une carrière de 25 ans qui lui permet d'observer d'un regard affûté l'évolution et la récupération de la culture rave.

TRACKLIST :


Umwelt – Shut Up And DanceDJ Adam-X – 25 O'Clock ApocalypseHouse Of Venus – Dish And TellUnderworld – Born Slippy .NuxxHard Attack – Way AahInteractive – Dance MotherAshante + Ewe Of Ghana – Atokwe 3N.R.G. – I Need Your LoveUmwelt – Tres-2 B FlowersUmwelt – Reflections On A Strange ExistenceJ-ZBEL – Diablo Verde, Pt. II


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

10 février 2022

35:23

Jean Blanchard : that's all, folk !

Avec son folk-club lyonnais La Chanterelle, son groupe La Bamboche, les festivals auxquels il a participé ou qu'il a co-organisés et ses nombreuses collectes de matériel musical traditionnel réalisées dans les campagnes françaises, Jean Blanchard est incontestablement une figure essentielle du mouvement folk français des années 70. Une période sur laquelle il revient, presque en historien, au micro d'Antoine pour ce Réservoir. Mais Jean n'est pas que ça : il est aussi le co-créateur du CMTRA (Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes) et le passeur bienveillant qui, pendant de nombreuses années, a formé et encouragé bon nombre de jeunes musiciens talentueux à s'emparer des répertoires traditionnels pour les actualiser, les hybrider et leur faire une place de choix dans la musique pop actuelle. Définitivement folk, et définitivement moderne.

TRACKLIST :


La Bamboche – Le Déserteur/L'adieu Au PaysLa Bamboche - M'en revenant de l'Italie/Bourée de JenzatGrand-mère Funibus Folk – Baby Please Don't GoRoger Mason – On A TapéPete Seeger – Living In The CountryLa Bamboche – Les 180 PucellesMachin – Moi, je suis un folkeuxMalicorne – Dame LombardeLa Bamboche – J'ai Peur Du Loup/Derrière Chez Moi Il Y A Une MontagneLa Bamboche – En Passant Par LyonSuper Parquet – MarsSourdure – La Rupture


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

03 février 2022

35:02

Félicité Landrivon : musique à l'image

Félicité Landrivon, alias la Brigade Cynophile, a marqué l'histoire du Grrrnd Zero, haut-lieu de l'underground lyonnais. C'est qu'elle en a fait jouer, là-bas, des groupes formidables. Et elle en a produit, des affiches superbes pour promouvoir ces concerts. A tel point que sa réputation de graphiste a fini par dépasser largement les frontières lyonnaises – désormais, Félicité signe des pochettes pour des labels aussi fameux que Bongo Joe ou Warp. C'est donc naturellement au 60 avenue de Bohlen, à Vaux-en-Velin (l'adresse enfin définitive d'un Grrrnd Zero à l'histoire tumultueuse) qu'Antoine a rejoint Félicité. Pour faire une petite visite du lieu d'abord, avant de discuter organisation de concerts à prix libres, grande bouffe à bas prix, art de l'affiche, sobriété de l'underground lyonnais et Ventoline. Non pas celle qui soulage l'asthme mais celle qui, sous la forme d'une revue dans laquelle Félicité n'invite que des femmes, soigne une presse musicale bien trop burnée.

TRACKLIST :


Maria Violenza – La Ballade de l'IndifférenceTôle froide – Un Tramway Nommé T3EXEK – Several SouvenirsAU – SumLispector – Small Town GraffitiLithics – Beat FallPublic Image Ltd. - Public ImageGang Of Four – Not Great MenFugazi – MechandiseThe Space Lady – Born To Be Wild


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

28 janvier 2022

34:35

Oster Lapwass : le rap et Lyon, l'amour impossible

Dans le rap indé de ces 10 dernières années, L'Animalerie occupe une place de choix. Animé par les flows uniques de rappeurs maestro tels que Kacem Wapalek, Anton Serra, Lucio Bukowski ou Eddy Woogy, accompagnés au hasard de lives ou de vidéos par les pas-encore-si-célèbres Vald, Nekfeu ou Alpha Wann, le collectif lyonnais a bien failli, au mi-temps des années 10, tutoyer les étoiles du grand succès. En tout cas, Oster Lapwass, beatmaker et pilier historique du crew, il y a cru. Et c'est donc sur cette histoire qu'il revient au micro d'Antoine pour Le Réservoir : une histoire peuplée de personnages très différents, tous talentueux, quelques uns revêches ; une histoire qu'on peut lire comme un chapitre supplémentaire de la grande malédiction du rap lyonnais (si tant est qu'elle existe), mais aussi une histoire qui, heureusement, n'est pas encore terminée.

TRACKLIST :


Oster Lapwass – Lyonnaiseries (feat. Francis Husler)L'Animalerie – Le Chien d'en BasKacem Wapalek – Le Temps PasseL'Animalerie – N°69.832015Anton Serra, Lucio Bukowski, Oster Lapwass – Travail de TitanAlpha Wann – CascadeNedelko & Oster Lapwass – Bienvenue à NéopolisNedelko & Oster Lapwass – Tes Yeux DedansLyonzon – OrigamiGouap & Kpri – Où Est La NinaLucio Bukowski & Oster Lapwass – Galapagos (feat. Gouap)Anton Serra, Lucio Bukowski, Oster Lapwass – Les Lions Sont Solitaires


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

07 janvier 2022

32:35

Boomrang : la jeunesse qui fait boom

Mathilda et Ambrine sont les deux fondatrices de Boomrang. Kevin quant à lui est programmateur de ce tiers-lieu situé rue de l'Epée, à Guillotière. Tous les trois sont jeunes, curieux et avides de culture. Au micro d'Antoine, ils retracent ensemble la courte mais intense aventure de cet endroit devenu incontournable tant il prend au sérieux sa mission d'accompagner les jeunes artistes à s'envoler. Ils n’hésitent pas, aussi, à donner certains avis tranchés sur leur ville, et sur la manière dont quelques uns veulent s'emparer des cultures underground. Et puis, en point d'orgue, Ambrine vous fait découvrir son nouveau bébé, petit-frère villeurbannais de Boomrang : Mimesis.

TRACKLIST :


Serge Gainsbourg – Comme Un BoomerangLazuli – PicaTedax Max – J'te Jure (A Colors Show)U.R. Trax – Folge MirUltra Naté – FreeGrauzone – EisbärLFO – LFOFrank Sinatra – Young At HeartVisible Cloaks – MimesisMadonna – VogueBob Marley – No More Trouble
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

17 décembre 2021

32:55

In Aeternam Vale : la liberté par la machine

En 2009, le label new-yorkais Minimal Wave, spécialisé dans la réédition d'albums cold et new wave oubliés, sort une compilation du duo électronique lyonnais In Aeternam Vale. Neuf titres enregistrés entre 1983 et 1986, qui permettent à un public international de découvrir cette formation méconnue... mais en fait toujours active. Car Laurent Prot, l'un des deux membres fondateurs, n'a jamais vraiment cessé de faire de la musique. S'il est resté confidentiel jusqu'à ce que le milieu électro et techno ne le redécouvre, c'est que Laurent a toujours tracé son chemin sans aucune concession aux sirènes du business. Au micro d'Antoine, installé dans son home-studio rempli de synthétiseurs analogiques, il revient sur sa trajectoire riche et unique, depuis la déterminante découverte de Kraftwerk jusqu'aux scènes des festivals techno les plus pointus d'Europe.

TRACKLIST :


In Aeternam Vale – Dust Under BrightnessKraftwerk – RadioactivityIn Aeternam Vale – Karma 71In Aeternam Vale – Avoir L'Air de Dire AhIn Aeternam Vale – Live at the Atomic Café (Part 1)Kraftwerk – Musique Non-StopArt Of Noise – Moments In LoveYello – You Gotta Say Yes To Another ExcessAC/DC – Dirty Deeds Done Dirt CheapIn Aeternam Vale – La PlageIn Aeternam Vale – No LightIn Aeternam Vale – Level 1Vel – 3trees Dot ComPlastic Bertrand – Ça Plane Pour Moi (In Aeternam Vale Live Cover)


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

13 décembre 2021

35:41

Kâshif Kroche : le funk, rien que le funk

Kâshif Kroche est un champion du funk à Lyon. Tenancier avec sa femme Hadia du magasin The Sounds of Music rue Ferrachat, il est aussi membre (avec elle, également) du groupe funk The Funky Drive Band, boss des labels R$J Recordz et Boogie Foxx Records et organisateur d'évènements (...funk, évidemment). Antoine Boj l'a donc rejoint dans sa boutique pour en savoir plus sur les sources et les raisons de cette passion immodérée.

TRACKLIST :


The Funky Drive Band – She's On My MindChange – Change Of HeartBougnoul Smala – 1 Pour Tous Chez ToiPass Pass – Le Son Reste Au NiveauBernard Wright – Funky BeatThe Funky Drive Band – Funky Drive'z Me CrazyThe Funky Drive Band – Lost GenerationGrand Slam – ShynessHB Concept – Natural SelectionNate Dogg – I Got LovePandit Dinesh - Kabhi Hum Na Sanam Hitomi Tohyama – Tuxedo ConnectionWilliam Onyeabor – Good NameWings Of Sunshine – Magic Of The FunkThe Funky Drive Band – Boogie Night (Midnight Version)IPM – OuvertureThe Funky Drive Band – I'm The Best In Love


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

03 décembre 2021

36:10

Decibelles : de Lans-en-Vercors à Chicago

Au collège, les deux ados Fanny et Sabrina se passent en boucle le film Freaky Friday et jouent du rock dans la cave entre deux chocolats chauds, à Lans-en-Vercors, pas loin de Grenoble. C'est la naissance de Decibelles. Près de 15 ans plus tard, elles et Guillaume, membre du groupe depuis 2017, enregistrent leur dernier album Rock Français à Chicago, chez le grand Steve Albini. Entre temps : beaucoup de concerts, beaucoup de sueur et beaucoup de rigolade. Maintenant que le groupe est terminé (et en laisse place à un autre, rassurez-vous), Sabrina et Fanny reviennent au micro d'Antoine Boj sur cette longue aventure haute en couleurs.

TRACKLIST :


Decibelles – Des Gens Qui TombentDecibelles – Intro (Live)Nirvana – BreedDecibelles – Mc BurgerDecibelles – Vol De NuitDecibelles – CloudsDecibelles – MessShellac – Prayer To GodDead Milkmen – Punk Rock GirlDecibelles – J'aime Trop Mon ClitoDecibelles – Je Suis Seule


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

26 novembre 2021

33:13

Eric Bellamy : le rap, de l'ombre à la gloire

Pour les lyonnais, c'est un groupe culte. Pour les autres, peut-être un peu moins. Malgré tout, IPM est bel et bien le premier des groupes de rap de Lyon à bénéficier d'un succès qui dépasse les frontières de la ville, avec leur premier album La Galerie des Glaces. Parmi les membres fondateurs : Eric Bellamy, beatmaker. A la fin de l'aventure IPM, qu'il retrace ici au micro d'Antoine Boj, Eric continue d'évoluer dans le rap, mais en produisant cette fois, avec son entreprise Yuma Prod, les concerts et les tournées d'artistes de plus en plus gros, à mesure que le rap lui-même acquiert en France la popularité qu'on lui connaît désormais. Eric Bellamy n'est donc pas (ou plus) une figure du Lyon alternatif ou underground, mais un témoin privilégié du passage du rap de l'ombre des tours au trône étincelant de la pop music.

TRACKLIST :


IPM – OuvertureAfrika Bambaataa – Zulu Nation ThrowdownPublic Enemy – Bring The NoiseMc Solaar – Nouveau WesternIPM – Les Tours Tombent (live)IPM – La Galerie Des GlacesIPM – Hymne A La GrainitudeMCM – SyndrômeColor – Soldats Du Hip-HopDNC – Le SonIPM – Le PassageIPM – Les Lascars Aiment La RateIPM – Héros-FinalIPM – Tout Ce Que T'auras PasDJ Duke – DocdadiscotekKesto – VisualisateurOctopussy feat. Zongho – MarginalIPM – Ma RapitaleGrandmaster Flash – The MessageSasso – Elle VeutIAM – Reste Underground


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

19 novembre 2021

39:38

Jarring Effects : à part depuis 20 ans

David Morel, alias Monsieur Mo, et Céline Frezza se partagent la direction d'un label emblématique de Lyon : Jarring Effects. Généralement étiqueté « dub » depuis ses débuts à la fin des années 90, notamment suite au succès du groupe High Tone, cette maison est en réalité difficilement catégorisable, que ça soit dans sa forme ou dans son orientation artistique. Au micro d'Antoine Boj, Mo et Céline reviennent donc sur une histoire particulièrement riche, localisée au cœur des pentes de la Croix-Rousse, entre activisme et pragmatisme, et depuis toujours à part.

TRACKLIST:


Ez3kiel – AnotherHOD – Les DétritusEz3kiel – Burnin' DubMonsieur Orange – Il Pleut Des BombesBusyman – On My OwnL'Oeuf Raide – Wao Wao WaoChinese Man – I've Got That TuneCox 6 – I'll Stay OutsideBrain Damage – Mundhu (Dub Addict Remix)Ohmwerk & Major Klemt – Collision 2Dplanet & Konfab – Solar EclipseCape Town Effects – N UUCape Town Effects – Assembly LineEustache McQueer – Schatzi Stasi


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

12 novembre 2021

36:02

Bruno Biedermann : la passion du rock

C'est une figure bien connue des lyonnais mélomanes qui s'exprime cette semaine dans le Réservoir d'Antoine Boj : Bruno Biedermann, que l'on connaît surtout en tant que patron historique de l'échoppe de vinyles la plus rock'n'roll de Lyon, Dangerhouse Recordstore. Mais bien que sa vie soit, depuis l'enfance, définitivement dédiée aux musiques à guitares, Bruno n'est pas qu'un disquaire. Entre les années 80 et 90, il a fait partie de deux groupes plutôt cultes pour les spécialistes du genre garage punk, les Crabs! et les Universal Vagrants, avant d'organiser lui-même des concerts de formations bien turbulentes au sein de petites salles underground de Lyon et, finalement, de lancer son propre label, affilié à sa boutique, Dangerhouse Skylab, pour entre autres aider certains jeunes groupes lyonnais. Bref, il a un paquet de choses à raconter, avec en plus, un jargon bien à l'ancienne.

TRACKLIST :


The Who – Daddy Rolling StoneThe Stooges – DirtDevo – Gut FeelingThe Ramones – Do You Wanna Dance ?Crabs ! - Le Jerk des Crétins (Live)Crabs ! - MarekLust-O-Rama – TrasherUniversal Vagrants – Public Enemy #1The Missing Souls – Seven Day FoolThe Tweeds – I Need That RecordChâteau Lagourde – False Prophets
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

05 novembre 2021

33:01

Navy : l'indécis déter au flow incisif

En juin dernier, Navy, 23 ans, a sorti par ses propres moyens son premier album BRUT, recueil de onze morceaux à l'écriture affûtée et à la production impeccable. Depuis le local qu'il partage avec certains de ses amis proches, artistes eux aussi, et dans lequel la totalité de l'album a été fabriquée, Navy se confie au micro d'Antoine sur sa philosophie, ses doutes, son exigence, ses références et sa foi en Lyon, cette « ville de malade » où tant de talents n'ont selon lui qu'à se fédérer pour créer quelque chose de grand.

TRACKLIST :
Navy – No LoveNavy – Mental de FerNavy – BlemproNavy – ViteNavy – JiezeyNavy – EliteNavy – ChoisiNavy – No LoveAlpha Wann – R5 & MurcielagoNavy – Laisser Faire


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

29 octobre 2021

33:02

Anouck : "Mes groupes favoris sont mes amis"

Même si un certain nombre de lyonnais fans d'indie-pop (et d'autres musiques alternatives) lui doivent beaucoup, peu la connaissent sans doute. C'est qu'Anouck a toujours choisi d'agir dans l'ombre, en revendiquant son dilettantisme et en refusant le professionnalisme. Ce qui ne veut pas pour autant dire qu'elle n'a aucune exigence, bien au contraire : de ses premiers concerts organisés à Lyon jusqu'au lancement de Ville Morte, son agenda des concerts de musique indé, en passant par la création de son label Ligature (qui a notamment sorti la délicieuse double compilation France Gall, Tu l'aimes ou tu la quittes), Anouck a toujours défendu une définition plutôt engagée de la philosophie underground, qu'elle partage au micro d'Antoine, entre le bar-concert la Triperie à Lyon et le restaurant Rita-Plage à Villeurbanne.

TRACKLIST :
Seb & The Rhââ Dicks – Un peu de ColdFrançois Virot – MedicineAvions – Days of ThunderFrançois Hardy – DilettanteThe Rembrandts – I'll Be There For You (Friends Theme)KCIDY – Running On The RoofOdessey & Oracle – Allô Monsieur Là-haut Julien Thomas – Sacré CharlemagneCassonade – Ne Dis Pas Aux CopainsThe Specials – Ghost TownThe Flying Lizards - Money
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

22 octobre 2021

31:09

The Pilotwings : private jokes et musique sérieuse

The Pilotwings est peut-être l'un des groupes lyonnais les plus difficiles à classer. Bien que catalogués « musique électronique », leur musique ne cesse d'emprunter à des styles aussi divers que la pop synthétique des années 80, la new beat, la house baléarique, la trance, le soft-rock ou encore la new-age. Quant à leurs paroles, elles oscillent entre références personnelles obscures et évocations de la campagne du Brionnais, où Guillaume et Louis, les deux fondateurs, ont grandi. Maintenant en trio accompagné d'Axel, The Pilotwings ont récemment sorti leur dernier album Les Charismatiques, l'occasion pour Antoine de revenir avec eux sur le chemin parcouru depuis leurs débuts dans le tissu musical underground de Lyon (et d'ailleurs).

TRACKLIST :
The Pilotwings - Ça Sulfite !! (Censurée)Evil Activities - Nobody Said It Was EasyBasic Channel - Q1.1The Pilotwings - Parade Of PubesDan Hess - Pilotwings 64' Opening ThemeThe Pilotwings - Cours-la-VilleThe Pilotwings - Un Nuit au BoxboysWham! - Last ChristmasYellow Magic Orchestra - La Femme ChinoiseYello - I Love YouThe Pilotwings - Le Rock des PlagesThe Pilotwings - Tonton Snif-Snif à BogotaThe Pilotwings - Viens JouerThe Pilotwings - Mazirat Sous Pschit
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

15 octobre 2021

35:51

Robert Lapassade : hard-rock, new-wave et radio libre

Robert Lapassade, 68 ans, a été leader et chanteur de trois groupes rock de la région lyonnaise dans les années 80 : Killdozer, avec lequel il a tout de même signé un album chez CBS mais aussi Snappin' Boys et Lapassenkoff. En parallèle, il a participé à la création de l'une des radios rock les plus emblématiques de Lyon, Radio Bellevue. Sur les hauteurs de Givors, cette ville ouvrière de la banlieue lyonnaise où Killdozer s'est formé, devant l'église et la petite école rurale où ils ont répété à l'époque avec leurs copains du groupe Factory, Robert, toujours aussi cool, raconte son riche parcours au micro d'Antoine.

TRACKLIST :
Killdozer - (Do The) Company WalkKilldozer - Magic DrumThe Stooges - I Wanna Be Your DogFactory - Cache Ta JoieGanafoul - Saturday NightKilldozer - First I Look At The PurseKilldozer - Funky StreetSnappin' Boys - Live au Festival des Olmes (1988)Kraftwerk - Boing Boom TschakAlan Vega - Juke Box BabyRobert Fripp - Water MusicYello - Oh YeahThe Young Gods - Did You Miss MeLapassenkoff - Bossi le BossmanThe Pilotwings - Pas d'As BadassLapassenkoff - Roadie
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

06 octobre 2021

34:41

Découvrir plus d'épisodes

Tu veux en découvrir plus ?

Tous nos podcasts

À lire aussi

player
En direct
Radio Nova

player player
player

Bibliothèque

Bibliothèque mise à jour !