La Potion

Dans Nova Lova, une chronique sur les musiques rituelles, les rythmes issus des musiques de guérison (traditionnelles ou repassées à la moulinette des musiques actuelles), des plantes ou bien des savoirs hérités racontés par des invité.e.s un peu sorcier.e.s de passage à Nova.

par Jeanne Lacaille

Épisodes

Brain Damage, sorcier pionnier du dub français

Depuis une vingtaine d'années, le producteur stéphanois Martin Nathan sculpte sous le nom de Brain Damage un dub sous influence(s). Après avoir travaillé avec High Tone, Horace Andy, Winston McAnuff ou Harrison Stafford de Groundation, en 2018, Martin Nathan est parti faire un tour en Colombie pour explorer de nouvelles vibrations, donnant vie à l'excellent Ya No Mas !. Et puis en mars 2020, cet insatiable curieux était de retour à Kingston pour enregistrer Brain Damage meets Big Youth - Beyond The Blue, l’un des disques les plus attendus de l'année pour tous les amateurs de dub et de reggae. Parce qu’il marque le retour après plusieurs années de silence du DJ et toaster jamaïcain Big Youth, icône de l’âge d’or du roots reggae, mais aussi parce que cet album est traversé par l’influence d’un jazz très spirituel, écrin idéal aux incantations du maître jamaïcain des sound systems. Pour La Potion, le producteur revient sur quelques sessions studios en Jamaïque absolument magiques avec Winston McAnuff et Ras Michael. 


Visuel © Paul Bourdel
 

15 juin 2021

17:26

Céline Banza : "j'ai refusé de céder aux accusations de sorcellerie, la musique m'a sauvée"

Aujourd’hui dans La Potion, une femme debout : la musicienne congolaise Céline Banza !


Chanteuse, vidéaste, actrice et performeuse, Céline Banza compte déjà parmi les nouvelles voix féminines à suivre de la scène congolaise contemporaine. Depuis ses études à l’Institut national des Arts (INA) à Kinshasa, puis ses débuts comme choriste aux côtés de certains rappeurs congolais, Céline Banza a fait de l’art une manière d’être au monde, un engagement récompensé en 2019 par le Prix Découverte RFI. Ambassadrice de l’Unicef en 2020, Céline Banza se révèle aussi être une femme d’action, mettant sa voix au service des sujets sensibles tels que l’éducation des filles, les mariages précoces ou les abandons d’enfants. En janvier dernier, la petite protégée de Youssoupha sortait enfin Praefatio, un premier album initiatique produit en partie par le prim’s parolier et chanté en ngbandi, dans lequel se dévoilent une voix profonde, une guitare sensible et la prémonition d’un très bel avenir. Pour La Potion, Céline Banza revient notamment sur les accusations de sorcellerie dont sa sœur et elle ont été victimes, et nous offre en live une berceuse magique héritée de sa grand-mère. 


Visuel © Pochette Praefatio
 

14 juin 2021

13:06

Dobet Gnahoré : "parfois mes chansons me viennent en songe"

Chanteuse, percussionniste, danseuse et comédienne, l'artiste ivoirienne Dobet Gnahoré vient de sortir Couleur, un nouvel et sixième album qui lui ressemble beaucoup. Libre, joyeux, optimiste, trait d’union entre deux mondes, Couleur convoque les mille vibrations de la capitale ivoirienne, coupé-décalé en tête, autant que des sonorités électroniques captées en Europe où s’est établie Dobet Gnahoré. Couleur célèbre aussi la gloire des femmes, pas étonnant de la part de celle qui a aussi créé son studio de musique et un label pour les jeunes pousses féminines de la scène actuelle ivoirienne. Véritable bête de scène à l’énergie bluffante, Dobet Gnahoré se révèle aussi sensible, intuitive et connectée à une pulsation très profonde… Pour La Potion, la musicienne ivoirienne revient notamment sur la magie du peuple bété, son initiation auprès de sa grand-mère pleureuse et chanteuse pour les esprits défunts, ainsi que sur son rapport très intuitif à l'inspiration.


Visuel © Jean Goun
 

11 juin 2021

9:03

Joseph Schiano Di Lombo : "la lecture du Tao m’a chamboulé"

Pianiste de formation classique et plasticien diplômé des Arts Déco de Paris, Joseph Schiano Di Lombo se positionne comme un réinterprète : à la fois poète, plasticien, auteur, musicien, dessinateur et performer, il cultive la pluridisciplinarité comme un art de la fugue ou de la métamorphose, au choix, qui le pousse en tout cas à toujours se réinventer. Difficile ici de résumer l'ensemble de ses travaux, ni leur pluralité mais pour vous donner une idée, le mois dernier, Joseph Schiano Di Lombo publiait son premier roman, un polar sans intrigue intitulé Oxymore (ed. B42). Début avril, sortait aussi "Musique de Niche" dans la collection Méditations du label Cracki Records, une ode ambient dédiée aux chiens, une déclaration d’amour instrumentale nimbée d’échos délicats et de synthés spectraux pour dire les caresses, le jeu et les balades en forêt. Pour La Potion, Joseph Schiano Di Lombo revient notamment sur l'influence de la spiritualité taoïste sur sa pratique artistique, son initiation chamanique à la harpe de cristal ou encore sur la magie du monde végétal. Pur love. 


Visuel © Marion Berrin
 

10 juin 2021

14:26

Souad Asla : "la magie du Sahara, c'est la plénitude de son silence"

Le 5 juin dernier, un vent du Sud soufflait sur le 360, salle de concert dédiée à la sono mondiale rue Myrha à Paris. S’y produisait Sahariennes, une création inédite conçue sous la direction artistique de Piers Faccini, un plateau de chanteuses exceptionnelles toutes en lien avec le désert du Sahara : la griotte mauritanienne Noura Mint Seymali, Souad Asla, diva du sud-algérien, Dighya Moh Salem, ambassadrice des traditions du Sahara Occidental et Malika Zarra, jazzwoman marocaine. Si ces artistes sont chacune de grandes étoiles de la musique dans leur pays, des ambassadrices, elles célèbrent ensemble dans cette création l’héritage des femmes du Sahara et leurs traditions, berbères, touaregs, gnawas, profanes ou sacrées. Pour La Potion, les musiciennes dévoilent un peu de la magie du Sahara, de la lune d'été aux paysages propices à la contemplation. 
 

08 juin 2021

9:10

Peter Solo, alchimiste vaudou-funk

Vaudou Game, c’est une tempête groove que rien n’arrête depuis leur premier album en 2014. Peter Solo et son groupe mêlent à leur afro-funk vintage, à leur transe festive et engagée, les gammes et la spiritualité ancestrales des rituels vaudou de la région Togo-Bénin, l’ancien royaume du Dahomey, d’où vient Peter Solo. Aujourd’hui Vaudou Game est de retour avec Noussin, “reste fort” en mina, un nouvel et quatrième album à paraître le 11 prochain chez Hot Casa Records. Fidèle à sa philosophie en rapport direct avec la nature, Peter Solo y évoque le péril environnemental et les tensions qu’il engendre. Pour donner de la force à son message, Peter Solo puise encore dans l'énergie du funk, mais se reconnecte aussi à ses années londoniennes, aux couleurs d’un p-funk assez cosmique ou d’une disco fiévreuse. Pour La Potion, cet alchimiste du vaudou-funk nous présente aux divinités du panthéon vaudou, nous rappelle leurs valeurs d'amour et de tolérance, et vous apprend même un chant de gratitude à offrir aux éléments (fonctionne sur les ficus d'appartement). 


Visuel © Jérémy Garcia
 

07 juin 2021

13:09

Camille Ducellier : "la sorcière est l'alliée des femmes hors-cadres, de leurs chemins de traverse"

Aujourd’hui dans La Potion, la réalisatrice, plasticienne, autrice et sorcière queer Camille Ducellier. 


Quoi qu’elle fasse, Camille Ducellier s’attache à rendre visible les féminités des marges, les rebelles, hors-cadres et hors-normes, depuis son premier film Sorcières mes Soeurs en 2010, à la rencontre de Thérèse Clerc, fondatrice des Baba Yaga de Montreuil ou de l’écrivaine Chloé Delaume. La même année, Camille Ducellier publiait aussi Le Guide Pratique du Féminisme Divinatoire, inventant des ponts joyeux entre féminisme et ésotérisme, un manuel réédité depuis dans la collection sorcière des éditions Cambourakis. Depuis, dans divers formats documentaires, Camille Ducellier s’est intéressée tour à tour aux voyages astraux, aux sorcières queers ou encore à la sonothérapie. Aujourd'hui, la voici de retour avec Sorcière Lisa, une web-série documentaire diffusée sur France TV Slash, soit le portrait savoureux de Lisa, strip-teaseuse, cagole, sirène, gouine, sorcière et féministe. En bref, tout ce que j'aime ! 
 

04 juin 2021

15:51

Para One, sur les chemins du sacré

Aujourd’hui dans La Potion, un touche-à-tout de génie : Para One !


Voilà sept ans que nous attendions le retour de Para One, roi des loops et des machines, un pied dans le hip-hop, l’autre sur le dancefloor, Para One ici compositeur des bandes originales de Céline Sciamma, là producteur pour Bonnie Banane. Adepte de la métamorphose, Para One n’est jamais là où on l’attend. Aujourd’hui, Para One est donc de retour avec un premier long-métrage, Sanity, Madness and The Family, sa bande-originale, Machines of Loving Grace, et une formule live, un triptyque intitulé Spectre. 


Loin, très loin du club, Machines of Loving Grace est un disque introspectif et mystique dans lequel le producteur français semble avoir plongé au plus profond de lui-même pour y pister grâce, magie, paix et liberté, entre musique électronique et samples de musiques traditionnelles issues de pratiques rituelles bulgares, indonésiennes ou encore japonaises. En bref, tout ce que j’aime…
 

03 juin 2021

14:59

Pat Kalla : "ma seule religion, c'est l'amour"

Avec son don pour la transmission orale, qu'il chante ou qu'il conte, Pat Kalla a bien donné de la voix ces dernières années, au sein de projet comme la légende d’Eboa King, le Mento Cloub ou encore le Voilaaa Sound System, avant de se lancer en solo avec Jongler en 2018, un premier album conçu comme un tourbillon de grooves métisses et de poésie militante. La danse est un médicament, voilà l’un des mantras du musicien lyonnais d’origine camerounaise, et voilà qu’il remet ça aujourd’hui avec un nouvel opus, l’Hymne à la Vie, toujours accompagné par son combo, le Super Mojo. Pour La Potion, Pat Kalla revient sur la portée mystique de la musique des Pygmées, son initiation au conte par sa grand-mère camerounaise et les nuits de transe en forêt avec des grands maîtres de la percussion mandingue, de Famoudou Konaté à Mamady Keita.
 

02 juin 2021

14:30

Maya Dunietz : "La musique est un massage pour l'âme"

Maya Dunietz est née à Tel-Aviv. Après des débuts plutôt classiques, la pianiste a fait une rencontre qui devait complètement changer sa vie : avec Emahoy Tségué-Maryam Guèbrou, une religieuse éthiopienne à la vie romanesque, par ailleurs violoniste et pianiste, elle aussi, retirée au monastère éthiopien de Jérusalem et redécouverte grâce à l’un des volumes des compilations Ethiopiques. Cette rencontre hautement initiatique a incité Maya Dunietz à apprendre tout son répertoire puis à le jouer dans le monde entier. Aux USA et ailleurs, Maya Dunietz s’est aussi frottée à des expérimentations jazz et rock, auprès de sorciers du son comme John Zorn ou, plus inattendu, le groupe français Cheveu. Aujourd’hui Maya Dunietz vient de sortir son premier album solo, Free The Dolphin, un disque magnifique où blues et gammes éthiopiennes côtoient le jazz sous toutes ses formes, surtout les plus libres. Du mystère des chants sami à la puissance des cérémonies du peuple shona, en passant par son initiation avec la religieuse et pianiste éthiopienne Emahoy Tsegué-Maryam Guèbrou, Maya Dunietz se dévoile en magie dans La Potion aujourd'hui.
 

01 juin 2021

11:04

Juana Molina : "la magie opère quand les instruments, le studio et moi disparaissons"

Aujourd’hui dans La Potion, la sorcière la plus punk du continent sud-américain : Juana Molina. 


En Argentine, Juana Molina est une véritable star, un monument, de la télévision et du théâtre, mais aussi de la musique depuis Rara, son premier album en 1996. Pour vous donner une idée, imaginez une réunion annuelle des sorcières du folktronica à l’aura punk - option potion : vous y trouveriez Juana Molina autour d'un chaudron avec PJ Harvey, La Chica, Brigitte Fontaine, Starhawk et Catherine Ringer. Car la musique de Juana Molina regorge de chants de la terre, de cristaux, de soirs de pleine lune, d’os, de secrets et de mystères. Après l’excellent Halo en 2017, puis Anrmal en 2020, aujourd’hui Juana Molina s’apprête à rééditer chez Crammed Discs son deuxième album, Segundo, un excellent prétexte pour s'initier à la magie de cette artiste vraiment singulière. 
 

31 mai 2021

9:49

Blick Bassy et la magie du peuple bassa

Aujourd’hui dans La Potion, le musicien camerounais Blick Bassy. 


Après avoir illuminé le sombre blues de Skip James dans l’excellent Akö, Blick Bassy signait en 2019 son disque le plus politique, 1958, en mettant sa voix, sa Gibson et sa folk bassa au service de l’histoire du militant Ruben Um Nyobè, père oublié de l’indépendance camerounaise assassiné par l’armée française au terme d’une traque épique, le 13 septembre 1958. Avec cet album, Blick Bassy explique qu’il a voulu donner corps à la mémoire de Ruben Um Nyobè pour pousser aujourd’hui le Cameroun et la France à prendre leur responsabilité, et donner ainsi aux jeunes le courage de se saisir de leur destin, la clé de leur auto-détermination. Blick Bassy était l’invité de Chambre Noire mercredi soir pour nous offrir en live le répertoire de 1958, et bien sûr, j’en ai profité pour l’attirer dans la Potion. Un épisode dans lequel le musicien, en passe de devenir chef spirituel au Cameroun, revient sur la magie du peuple bassa, arme de résistance pendant la colonisation française et "science naturelle" selon lui.
 

28 mai 2021

11:34

Poté : "la magie de l'électro, c'est son pouvoir d'élévation"

Né à Ste Lucie, entre plages, volcans et forêts, c’est dans la jungle londonienne que Poté a poussé et commencé à produire de la musique, plutôt côté club d’abord - d’ailleurs, c'est sur le label portugais Enchufada, connu pour ses expérimentations néo-kuduro, que Poté sortait son premier EP en 2015. Au fil des années et des mixtapes, Poté n’a jamais cessé de mettre en dialogue cadences caribéennes et beats du Tout-Monde, allant jusqu’à bluffer Bonobo mais aussi Damon Albarn qu’on retrouve encore à ses côtés sur "Young Lies". Un nouveau morceau qui annonce “A Tenuous Tale of Her”, album à paraître le 4 juin prochain dans lequel Poté nous emmène bien au-delà du dancefloor, dévoilant une dimension introspective, voire contemplative et une voix cousine de celle de Sampha par endroits.
 

27 mai 2021

12:39

Mélissa Laveaux : "ma magie est héréditaire, mes deux grand-mères étaient sorcières"

Aujourd’hui dans La Potion, une sœur sorcière : Mélissa Laveaux !


Depuis ses débuts en 2008, Mélissa Laveaux a semé des petits indices quant à sa manière d’être au monde, spirituelle féministe et décoloniale, au fil de sa folk indocile et hantée. Une magie émancipatrice distillée d’un album à l’autre, y compris dans l’excellent Radio Siwèl, qui revisitait les chants de lutte et le folklore de son Haïti racine. Quelque temps plus tard, paraissait encore le morceau "Nan Pwen Lavi Anko", un appel à la magie vaudou libératrice et de fil en grigris… Voici donc Mélissa Laveaux dans La Potion aujourd’hui. Un épisode dans lequel la chanteuse revient sur sa relation au panthéon vaudou et ses rituels pour cultiver la magie au quotidien, des rituels mystiques et musicaux car selon elle, "chanter, c'est prier deux fois". 
 

25 mai 2021

12:10

Yom et la magie du klezmer

Aujourd’hui dans La Potion, le clarinettiste français Yom.


Le truc de Yom au départ, c’est le klezmer, une musique de joie, de réjouissances, jouée autrefois lors des fêtes et des mariages, dans les shtetls (« villages ») ou les ghettos urbains, par des musiciens juifs ashkénazes. Mais pour cet insatiable touche-à-tout en quête d’absolu, tous les chemins sont bons à suivre et au fil des années, Yom n’a eu de cesse de balader sa clarinette en terres électroniques, classiques, contemporaines voire carrément punk. Aujourd’hui, Yom s’est assagi et présente son nouvel album, Célébration, un disque hautement méditatif pour dire toute sa soif de spiritualité, en puisant dans les grandes traditions de la musique sacrée. Pour La Potion, l'ancien punk du klezmer revient sur la magie de cette musique traditionnelle d'Europe de l'Est et sur sa transition zen. 


Visuel © Arno Weil
 

25 mai 2021

9:34

Wendy Delorme : "la sorcière est une figure d'espoir pour la jeunesse d'aujourd'hui"

Aujourd’hui dans La Potion, une femme de lettres et de luttes : Wendy Delorme !
 
Performeuse, activiste queer, militante féministe, traductrice, enseignante à l’université Lyon 2, membre du collectif RER Q et écrivaine, Wendy Delorme travaille à cultiver l’émancipation des corps, des sexualités, l’esprit de révolte et de sororité, avec une radicalité tout à fait bienvenue. Wendy Delorme vient de publier son quatrième roman aux éditions Cambourakis, Viendra le Temps du Feu, une dystopie dans un futur très proche qui reflète les crises et les dérives de notre société moderne. En bref, un régime totalitaire est mis en place après le suicide massif d’une jeunesse mobilisée pour le climat : les livres y sont interdits, les frontières fermées et les femmes sont réduites à leur fonction procréatrice pour renouveler l’espèce humaine. Glaçant ! Mais heureusement, une communauté de sœurs “brisées et pourtant incassables” émerge pour résister. À la manière de l'écoféministe et philosophe américaine Starhawk, que Wendy Delorme cite volontiers parmi ses plumes totems, la lutte collective de ses héroïnes revêt une dimension spirituelle et il ne m’en fallait pas beaucoup plus pour avoir envie d’inviter Wendy Delorme et ses sorcières dans La Potion aujourd’hui. Un épisode dans lequel l'écrivaine revient sur ses rituels d'écriture, les voix des personnages qui vivent dans sa tête, son rapport mystique à la fiction et au pouvoir de transformation de la langue.


Visuel © Nicole Niquel
 

21 mai 2021

13:34

Immersion dans le Belleville mystique de La Chica

Aujourd’hui une Potion hors-format avec la meilleure guide possible pour s’initier à la magie de Belleville : La Chica ! 


L’hiver dernier, la musicienne franco-vénézuélienne se dévoilait déjà dans La Potion à l’occasion de la sortie de La Loba, un disque envoûtant peuplé de magie, de rituels thérapeutiques, de mains frottées, de rivières, de femmes sauvages et de racines. La magie, La Chica est tombée dedans quand elle était petite et mon intuition, c’est que c’est son enfance à Belleville qui l’a mise sur la voie de cette manière d’être au monde, si sensible, mystique et spirituelle. Et c’est donc à Belleville, ce barrio cosmopolite et vibrant que je pose mon chaudron aujourd’hui pour retrouver La Chica. Elle nous emmène tour à tour dans sa boutique ésotérique préférée, dans l'herboristerie chinoise qui la fournit en potions depuis son enfance, sur la cime du Parc de Belleville, lieu de connexion avec le monde végétal, avant de prendre un moment pour méditer sur les toits du quartier. 
 

19 mai 2021

14:49

Natacha Atlas, diva mystique

La plupart d’entre nous découvrait Natacha Atlas quelques années après ses débuts au sein du collectif londonien Transglobal Underground : rappelez-vous c’était en 1999, et Natacha Atlas reprenait, envoûtante comme jamais, “Mon Amie la Rose” de Françoise Hardy. Tel un jardin qui renaît à chaque printemps, Natacha Atlas est de retour avec The Inner & The Outer, un 13e album studio hautement spirituel, méditatif, presque ambient par endroit, une plongée intimiste dans le monde intérieur de la chanteuse qui se réinvente encore dans un écrin électronique. Pour La Potion, Natacha Atlas revient notamment sur les djinns qui parfois la visitent et la voix de Fairouz qui ne manque jamais de l'envoûter.
 

18 mai 2021

13:39

Laura Cahen, guérisseuse folk

Remarquée grâce à la folk enchanteresse de Nord, un premier album paru en 2017, Laura Cahen est de retour avec un nouvel opus vraiment magnifique. Une Fille s’écoute comme un herbier poétique, un disque climatique augmenté d’échos synthétiques, douze titres clair-obscur d’une grande délicatesse pour dire l’amour, la liberté, le plaisir, la peine et les femmes - les timides, les couillues, les amoureuses, les affranchies et les orageuses. Pour La Potion, Laura Cahen nous initie à sa magie végétale et climatique.
 

17 mai 2021

12:08

Guts, sur le chemin du zen (true story)

Ancien d’Alliance Ethnik, DJ, producteur, beatmaker, digger et conneXionneur, Guts nous fait danser depuis une bonne vingtaine d’années, toujours les antennes dehors pour dénicher les meilleurs grooves à balancer sur le dancefloor et sur les ondes de Radio Nova. Aujourd’hui Guts est de retour avec Straight From the Decks vol. 2, une compilation qui réunit une vingtaine de raretés, la crème de la crème de sa setlist en DJ set, à l’image de "Mi mwen mi ou" de Joby Valente, en playlist sur Radio Nova. De passage par le studio OneTwoPassit, son QG aux portes de Paris, Guts m’a invité à lui rendre visite… l’occasion rêvée d’en savoir un peu plus sur ce qui compose sa Potion. Spoiler : la musique du vivant qu'il prend grand soin d'écouter les yeux fermés, ses rituels de studio, son initiation auprès de l'ingénieur du son américain Bob Power et... du didjeridoo !
 

14 mai 2021

12:12

Labotanique, le duo nantais qui fait chanter le monde végétal

Aujourd’hui dans La Potion, des magiciens du monde végétal : le duo Labotanique. 


Au début de cette histoire, il y a Ronan et Thomas, deux agronomes amoureux du vivant et de tous les êtres qui le composent. Dans leur potion, ajoutez un amour indiscutable pour la musique, les synthés et le rap, et un peu de grand air aussi. Secouez le tout et vous obtenez une pop végétale extrêmement sensible et incarnée, d’autant que les deux sorciers de Labotanique ont trouvé la formule pour faire chanter les plantes ! Le 25 juin prochain, Labotanique sortira son premier album, Expressions Végétales, un disque conçu comme un herbier musical : valériane, digitale, cactus ou monstera… tendez bien l’oreille, toutes ces plantes ont des choses à nous dire.


Pour info, le duo prendra la route cet été pour une grande tournée des jardins botaniques de France et sera en concert au Parc Floral de Paris le 29 mai et le 5 juin prochain.
 

12 mai 2021

13:51

Myd tire les cartes avec la cartomancienne Lisa Signorini

Aujourd’hui dans La Potion, un alchimiste du son : Myd ! 


Alchimiste du son oui, car Myd transforme les loops en or depuis de longues années, pour lui-même ou pour les autres, de Club Cheval à SCH. Aujourd’hui signé sur le label Ed Banger, le producteur vient de sortir son premier album : Born A Loser, soit 14 titres aux grooves discos-tordus-solaires-psychés ou détraqués pour célébrer la figure du perdant magnifique. Depuis 10 jours, Myd a installé son studio et ses machines chez Radio Nova, une résidence hors du commun pour composer avec vous et avec nous le 15e morceau de son album. Voilà comment Myd a demandé l’aide de La Potion pour nourrir son inspiration... Quoi de mieux que de faire appel à la cartomancienne Lisa Signorini pour trouver le thème de ce futur hit ?


Visuel © Born a Loser de Myd
 

11 mai 2021

11:06

Thaïs Lona : "Pour moi la magie réside dans les détails"

Aujourd’hui dans La Potion, une apprentie sorcière du groove : Thaïs Lona ! 


Biberonnée aux grands classiques de la Great Black Music, Thaïs Lona brouille les pistes : elle chante en anglais, cultive un rn’b à la Alicia Keys, mais c’est bien depuis Lyon que cette diva en devenir poursuit son ascension. Récemment signée sur le label d’Ibrahim Maalouf, Thaïs Lona n’a pas fini de faire parler d’elle à mon avis, d’autant que la chanteuse est aussi capable d’envoûtements instrumentaux, maîtrisant piano, harpe ou saxophone. Thaïs Lona était des nôtres la semaine dernière pour une carte blanche live dans Chambre Noire, levant ainsi le voile sur Dancing Again, un EP gorgé de soul et de rn’b à l’image d’"Allure" ou de "Words" en playlist sur Nova. 


Visuel © Sandra Gomes
 

10 mai 2021

13:23

Georgio : "j'ai toujours cultivé le sacré dans ma musique"

“Vivre est une prière que seul l’amour peut exaucer” écrivait Romain Gary, philosophie à laquelle Georgio adhère à 100% depuis qu’il a découvert son œuvre, ado, initiation qui allait mener le rappeur à explorer un tout nouveau continent : la littérature qui, dans le prolongement du rap et de la musique, nourrit dès lors la plume et la manière d’être au monde de Georgio. Après XX5, aujourd’hui le rappeur est de retour avec Sacré, un nouvel album qui porte sacrément son nom… L’occasion rêvée d’en savoir plus ce qui compose La Potion de Georgio. Un épisode dans lequel le rappeur nous dévoile ses rituels d'écriture, sa relation au sacré et les grandes figures de son panthéon, de Romain Gary à la mythologie grecque. 


Visuel © Kruma
 

07 mai 2021

12:49

Moodoïd, ou l'art de la métamorphose

Aujourd’hui dans La Potion, un prestidigitateur de la pop française : Pablo Padovani !


Aux manettes de Moodoïd, Pablo Padovani adore brouiller les pistes et habiter des imaginaires tour à tour fantastiques, mystérieux et magiques. Déjà sur son premier album en 2014, Moodoïd nous avait emmené escalader une montagne sacrée, pas si loin de celle du cinéaste Alejandro Jodorowsky. Après ça, Pablo Padovani n’a cessé de renaître, en serpent tentateur dans Reptile ou en prince du dancefloor dans Cité Champagne en 2018. Aujourd’hui Moodoïd est de retour avec Primadonna, un nouvel et 3e album pour rendre hommage aux femmes, amies et âmes sœurs réelles, iconiques ou divines qui accompagnent Pablo Padovani depuis ses débuts. 
 

05 mai 2021

11:26

Lucie Antunes : "La musique de Steve Reich est hautement chamanique"

Aujourd’hui dans la Potion, la multi-instrumentiste Lucie Antunes !
 
Lucie Antunes est une artiste complète, une casse-cou passionnée qui n’hésite pas à prendre des risques et à se réinventer. Son truc à elle, ce sont les percussions et les textures du son, qu’elle aime explorer sur ses instruments fétiches, vibraphone et marimba en tête. Libre, capable de fracas comme de délicatesse, Lucie Antunes s’est longtemps cachée derrière des artistes tels que Moodoïd, Aquaserge, Yuksek ou Chassol jusqu’à ce jour de 2019 où, en pleine lumière, la musicienne nous présentait son premier album, Sergeï, un voyage sensoriel électro-acoustique jamais loin de la transe. Aujourd’hui, Lucie Antunes prépare son retour en live, avec Variation(s), ce dispositif de soutien pour les artistes porté par le FGO-Barbara à Paris, et plus tard sur la scène du Printemps de Bourges le 25 juin, à Saint-Brieuc ou Châlon-en-Champagne en septembre… Mais d’abord, voici Lucie Antunes dans La Potion aujourd’hui. Au programme : expérience ayahuasca, percussions thérapeutiques et relecture de l'œuvre de Steve Reich, hautement chamanique pour mon invitée.


Visuel © Pierre Andreotti
 

04 mai 2021

13:33

Loya : "mon grand-père guérisseur malbar fabriquait des potions"

Aujourd’hui dans La Potion, le producteur réunionnais LOYA !


Pour Sébastien Lejeune alias Loya, l’Océan Indien s’explore comme un vaste terrain de jeu musical, mais il s’agit aussi d’un espace sacré, traversé antan par ses ancêtres tamouls. Son enfance dans les champs de piments, les traditions de sa famille et la musique du vivant sont aujourd’hui autant d’ingrédients dans sa potion, rituelle et électronique. Car chez Loya, séga, maloya et traditions malbar se jouent à un tempo footwork ou techno, croisant le beat avec des boîtes à rythme ou des synthés modulaires à l’image d'Éruption, un premier album paru en 2014, puis de Corail en 2018. Aujourd'hui, Loya est de retour avec Normandie Electro World, N.E.W, un projet qui invitent musiciens traditionnels et artisans électroniques à inventer ensemble de nouveaux archipels musicaux, créoles et innovants, pour des lives là encore hypnotiques captés dans des lieux chargés d’histoire, tels que la crypte gothique de l’Historial Jeanne d’Arc à Rouen où Loya vit aujourd'hui. 
 

03 mai 2021

14:56

Kady Diarra, la magie en héritage

Aujourd’hui dans La Potion, une grande voix de la musique burkinabè : c’est Kady Diarra !


Originaire du pays Bobo au Burkina Faso, Kady Diarra a grandi à Abidjan au sein d'une famille de griots de l'ethnie Bwaba. Enfant, elle s'est formée à la musique et à la danse en participant aux cérémonies qui rythment la vie de la communauté Burkinabé. Depuis 1998, Kady Diarra vit la musique dans un esprit de célébration partagée avec des musiciens qui mêlent les rythmes du Sahel avec l'appel du balafon et du n'goni. Aujourd’hui basée en Ardèche, Kady Diarra vient de sortir son 3e opus, Burkina Hakili, un disque qui célèbre la bonne fortune et la puissance des femmes mais dénonce aussi la violence de nos sociétés contemporaines. Finalisé dans son jardin et conçu comme un antidote à la dureté du monde, Burkina Hakili invite au pardon et à la patience au fil de ses 11 titres chantés en bambara, en bwaba, en mooré, en dioula ou en français. Dans La Potion de Kady Diarra : des nuits en forêt où balafons et tambours réveillent les esprits, et des chants de guérison transmis de femme à femme... 


Visuel © Ikandakepeye
 

29 avril 2021

12:29

Edith Lecourt, pionnière de la musicothérapie en France

La Potion, c’est un grand chaudron dans lequel j’invite tous les jours des rythmes thérapeutiques, des musiques de guérison, qu’elles soient rituelles, spirituelles ou juste un peu magiques. Alors pour cette journée spéciale dédiée à la musique qui répare sur Nova, quoi de mieux que d’inviter une spécialiste de la question ? Edith Lecourt est musicothérapeuthe, psychanalyste, musicienne bien sûr, professeure de psychologie clinique à l'université Paris V - René Descartes et autrice du livre La Musicothérapie aux éditions Eyrolles. En 1972, Edith Lecourt fondait la première association de musicothérapie en France, contribué à l’organisation du premier congrès mondial de musicothérapie à Paris en 1974, avant de travailler activement à la mise en place des premiers cursus universitaires dédiés à cette thérapie hors-norme, développée en France bien avant la popularisation des médecines douces. J’ai donc voulu en savoir plus et voilà comment j’ai rendu une petite visite à Edith Lecourt, à son cabinet, sur les hauteurs des Buttes Chaumont, dans le 19e arrondissement de Paris. 


Visuel © Livre "La Musicothérapie"
 

28 avril 2021

17:11

Joao Selva : "quand ça va mal, je parle avec le vent"

Aujourd’hui dans La Potion, le musicien brésilien Joao Selva ! 


Joao Selva a grandi à Ipanema, au sud de Rio, au sein d’une communauté d’artistes et d’ex-taulards. À 10 ans, Joao joue déjà de la guitare comme un pro et à 18, il maîtrise les arcanes d’un bon paquet de musiques traditionnelles brésiliennes dont il se sert pour proposer spectacles et ateliers aux enfants défavorisés de Rio. Finalement c’est en France, à Lyon, que Joao Selva va vraiment s’épanouir comme band leader avec le super trio Forro de Rebecca notamment et puis en solo. En bon capitaine, Joao Selva est de retour avec Navegar, un nouvel et deuxième album conçu comme une croisière sur les rythmes de l’Atlantique Noir, entre gumbe, semba et funana. 
Dans La Potion, Joao Selva revient notamment sur la puissance mystique du candomblé, du berimbau et du maracatu... qui sont pour lui autant de voies pour célébrer l'histoire et l'unité du peuple brésilien. 


Visuel © JP Gimenez
 

27 avril 2021

13:12

Tu veux en découvrir plus ?

Tous nos podcasts

À lire aussi

player
En direct
Radio Nova

player player
player

Bibliothèque

Bibliothèque mise à jour !