La Potion

Dans Nova Lova, une chronique sur les musiques rituelles, les rythmes issus des musiques de guérison (traditionnelles ou repassées à la moulinette des musiques actuelles), des plantes ou bien des savoirs hérités racontés par des invité.e.s un peu sorcier.e.s de passage à Nova.

par Jeanne Lacaille

Épisodes

Sur les traces de l'ancestralité antillaise avec Delgrès

Aujourd’hui dans La Potion, le trio de blues créole Delgrès ! 
Une batterie féline, des riffs brûlants et des basses telluriques… Voilà ce qui compose La Potion de Delgrès, jamais loin de la transe. Delgrès, c’est Pascal Danaé à la guitare Dobro, baguette magique de tout bluesman qui se respecte, Baptiste Brondy à la batterie et Rafgee au sousaphone, cuivre mystique des fanfares des Antilles et de La Nouvelle-Orléans. Trois ans après l’excellent Mo Jodi, Delgrès est de retour avec 4:00 AM, un nouvel album dédié aux anonymes qui se lèvent tôt pour aller travailler et se battent pour s’en sortir, et en particulier, aux ouvriers antillais, comme le père de Pascal Danaé, venus travailler en métropole dans les années 60. Pour La Potion, Pascal Danaé revient sur la dimension sorcière du gwoka et sur sa quête initiatique, à la recherche de ses ancêtres. Visuel © Photo de presse Delgres  

16 avril 2021

11:37

Vassilena Serafimova et les samodivi, sorcières du folklore bulgare

Aujourd’hui dans La Potion, la percussionniste bulgare Vassilena Serafimova ! 
De sa Bulgarie natale à Paris puis New-York où elle a étudié, la musicienne rafle tous les prix sur son passage et a déjà joué dans les salles les plus prestigieuses. Qu’elle touche au classique, à la musique improvisée, contemporaine ou traditionnelle, au jazz ou à l’électronique, la virtuosité et le goût prononcé pour l’expérimentation de Vassilena Serafimova sont absolument époustouflants, surtout lorsqu’elle joue du marimba, son instrument de prédilection. Par exemple, en 2017, Vassilena Serafimova croisait le beat techno avec la productrice Chloé pour rendre un hommage remarquable au père de la musique minimaliste, Steve Reich. Toujours là où on ne l’attend pas, aujourd’hui Vassilena Serafimova est de retour avec son alter ego, le pianiste Thomas Enhco. Ensemble, les deux complices se sont plongés dans l’œuvre du compositeur baroque Jean-Sébastien Bach pour en proposer une relecture vraiment splendide sur Bach Mirror, leur nouvel album. Pour La Potion, Vassilena Serafimova nous raconte notamment l'histoire des samodivi, tentatrices et nymphes des bois du folklore bulgare. La percussionniste revient aussi sur les rituels musicaux qui ont marqué son enfance en Bulgarie, sa profonde connexion à la nature, la dimension hautement spirituelle du marimba et nous présente l'une des figures sorcières qui l'a beaucoup marqué, la japonaise Keika Abe, pionnière du marimba soliste. Visuel © Agence Diane du Saillant  

15 avril 2021

10:16

YNDI : "la métamorphose, c'est le pouvoir de l'art"

Aujourd’hui dans La Potion, la musicienne franco-brésilienne YNDI ! 
YNDI est une artiste fascinante, mouvante et émouvante, notamment parce qu’elle excelle dans l’art de la métamorphose, de la mue, qu’il s’agisse de sa musique comme de son identité. Avant, YNDI produisait des compositions expérimentales inspirées par la SF et les odyssées spatiales. A l’époque, elle s’appelle encore Dream Koala. C’est donc dans une toute nouvelle peau qu’YNDI est de retour aujourd'hui : le 28 mai sortira Noir Brésil, un album spirituel, beau et étrange où bossa nova et textures électroniques sont autant de chemins pour célébrer ses racines brésiliennes, à l’image de "Novo Mundo" en playlist sur nova en ce moment. Pour La Potion, YNDI revient sur sa métamorphose et sur sa relation avec les cultes afro-brésiliens, d'Oshun aux bains de plantes.Visuel © Yndi – Introdução  

14 avril 2021

11:02

Noga Erez : "Le live ? Une cérémonie religieuse pour moi"

Aujourd’hui dans la Potion, celles que certains appellent la M.I.A de Tel-Aviv : Noga Erez ! 
Quatre ans après Off the Radar, Noga Erez est de retour avec KIDS, un deuxième album qui creuse des questions féministes politiques et intimes, tout ça en se jouant des genres, avec une musique électronique au carrefour du rap, du rn’b et de la pop, à l’image de "Views", en playlist sur Nova en ce moment. En ambassadrice très talentueuse de la nouvelle scène israélienne, Noga Erez était des nôtres la semaine dernière pour une carte blanche dans Chambre Noire, l’émission de live de Radio Nova et moi, j’ai eu envie de savoir ce qui compose sa Potion. Spoiler : un piano hanté, l'esprit et la voix de Nina Simone, et un road-trip mystique un jour de pluie... Visuel © Dudi Hasson  

13 avril 2021

9:59

Laurent Bardainne, love suprême

Aujourd’hui dans La Potion, un animal mystique : Laurent Bardainne !
Poni Hoax, Rigolus, Sabrina & Samantha, Tigre d’Eau Douce ou encore Limousine... Quels que soient ses projets ou ses acolytes, voilà près de vingt ans que Laurent Bardainne se fraie un chemin très libre au sein du paysage musical français. A l’affiche du festival Banlieues Bleues à Pantin, le saxophoniste montait sur scène ce week-end pour un live filmé - à voir ou à revoir en ligne, un spectaculaire concert-rétrospective avec Limousine, piochant dans leur quatre albums et le prochain à venir, hantés par l’étrange beauté des univers de David Lynch ou Jim Jarmusch, convoquant tour à tour blues thaïlandais, transe éthiopienne, rock planant ou jazz spirituel… Tout ce qu’on aime dans la Potion ! Et quand la magie opère avec Laurent Bardainne et sa clique, attention aux hallucinations… Un épisode dans lequel le saxophoniste se révèle en disciple de la mystique de John Coltrane époque Love Supreme et se fait des auto-massages thérapeutiques avec des claviers. Visuel © Maxresdefault  

12 avril 2021

11:32

Boogzbrown : "Mon rêve ? Organiser un servis kabaré digital"

Aujourd’hui dans La Potion, l’artiste plasticien et musicien réunionnais Boogzbrown !
Depuis quelques années, à La Réunion, on observe une véritable mutation électronique du maloya : ce blues à la pulse ternaire, traditionnel, contestataire et hautement spirituel hérité des anciens esclaves, aujourd’hui fier étendard de la créolité réunionnaise. Synthés modulaires, boucles hypnotiques et beats expérimentaux sont autant de nouvelles voies explorées par les artisans du maloya digital. Boogzbrown est l’un d’entre eux. Plasticien et street artist avec son binôme Kid Kreol, mais aussi musicien, Boogzbrown se fait remarquer sur le label InFiné, en particulier grâce à la compilation "Digital Kabar" dédiée aux relectures électroniques du maloya, mais aussi sur "Antipodal Magma", une collaboration de haute volée avec le producteur mexicain Cubenx. Le 30 avril prochain, Boogzbrown sortira son premier EP solo chez InFiné, "3883", un EP mystique autant qu'un hymne à la vie.Visuel © Pixel Dealer  

09 avril 2021

15:11

SMADJ et les mystères du oud

Aujourd’hui dans La Potion, un voyageur aux cordes sensibles : SMADJ ! 
Toujours avec son oud sous le bras, SMADJ a tout appris à l’école du voyage, sillonnant l’Europe et le Tout-Monde à la recherche de nouvelles expérimentations à mener sans jamais se limiter. Des traditions orientales les plus spirituelles puisées à la source de ses racines tunisiennes, à la fureur des beats drum and bass ou jungle dont il raffole depuis ses années londoniennes, SMADJ crée des ponts entre les sons : à l’image de son nouvel album, DUAL, un disque de duos avec Sylvain Barou (flûte bansuri, duduk) et Denis Guivarch (sax alto, claviers), pour naviguer sur le fil tendu de l’improvisation aux frontières des mondes acoustiques et électroniques. Pour La Potion, SMADJ revient sur son initiation au oud et sur les mystères de cet instrument central dans de nombreuses traditions musicales du bassin méditerranéen.  

08 avril 2021

11:24

Déconstruction du mythe de la mauvaise sorcière par L'Impératrice

Aujourd’hui dans La Potion, une créature à six têtes : l’Impératrice !
Trois ans après Mata Hari, l’Impératrice est de retour ces jours-ci avec un nouvel album, Tako Tsubo, c'est-à-dire le syndrome du cœur brisé en japonais, une expression qui décrit un cœur prêt à exploser lorsqu’il est soumis à des émotions trop intenses. Des émotions fortes aux couleurs pop, disco, funk ou rn’b, des petites histoires et des grandes aventures, c’est exactement ce qui vous attend avec ce nouvel album, à l’image de Peur des Filles en playlist sur Nova. Pour La Potion, Flore Benguigui et Charles de Boisseguin de l'Impératrice convoquent quelques-unes de leurs inspirations mystiques, d'Ella Fitzgerald à Plantasia de Mort Garson ou au bleu de Klein, avant d'entreprendre un débat sur la figure de la méchante sorcière... Déconstruction dans La Potion.   

07 avril 2021

12:21

Sofiane Saïdi : "La magie du raï ? Sublimer la mélancolie."

Aujourd’hui dans La Potion, le prince du raï 2.0 en personne : Sofiane Saïdi ! 
Sidi Bel-Abbès, Oran, Brest, Paris, Pigalle… Dans un club branché, un cabaret enfumé ou la grande scène d’un festival, Sofiane Saïdi a toujours suivi les routes du raï, dont il s’attache à perpétuer la liberté comme l'ivresse, dans les pas de Khaled, Cheikha Rimitti ou de Rachid Taha. En nomade moderne, toujours prêt à se laisser enchanter par une rencontre, ces dernières années on a pu voir Sofiane Saïdi aux côtés de Natacha Atlas, Acid Arab, Catherine Ringer ou encore Mazalda, ce combo lyonnais hautement cosmique avec lequel Sofiane Saïdi emmenait son raï dans les étoiles sur l’excellent El Ndjoum en 2018. Aujourd’hui Sofiane Saïdi est de retour avec Rodolphe Burger et le oud électrique de Mehdi Haddab, un trio baptisé Mademoiselle au croisement du blues et du raï que vous pourrez découvrir en live le 14 avril prochain à l’occasion de la 38e édition - numérique - du festival Banlieues Bleues… Mais en attendant, le voici dans La Potion aujourd’hui ! Un épisode dans lequel on (re)découvre un Sofiane Saïdi spirituel à ses heures, porté par la magie du raï, inspiré par la philosophie du poète soufi Ibn Arabi ou encore totalement hypnotisé par le tambour et les chants du vodou haïtien. Visuel © Getty Images / David Corio  

06 avril 2021

12:33

Piers Faccini, sorcier cévenol

Aujourd’hui dans La Potion, un mec vraiment cosmique : Piers Faccini ! 
Toujours loin des modes et un peu hors du temps, Piers Faccini est aussi à l’aise sur une complainte napolitaine que sur un blues du Delta ou sur des pulsations gnawa. Depuis son premier album en 2004, Piers Faccini s’est fait beaucoup d’ami.e.s, collaborant entre autres avec Vincent Ségal, Ben Harper, Balaké Sissoko ou encore Camille. Année après année, chaque nouvel opus de Piers Faccini témoigne de son cheminement en tant qu’être humain soucieux de vivre en accord avec son environnement. C’est d’ailleurs pourquoi le musicien a quitté Londres il y a 20 ans pour s’installer au cœur des Cévennes, laboratoire sauvage où il a composé son nouvel album, Shapes Of The Fall : des chants de la terre magnifiques pour évoquer la catastrophe environnementale en marche qui sont autant d’antidotes au chaos. Pour La Potion, Piers Faccini revient sur la vibration cosmique des Cévennes et sur sa conception de la transe, "un moyen de disparaître complètement".   

02 avril 2021

20:47

Lion's Drums remixe les chants cosmiques du peuple Kagaba

Aujourd’hui dans La Potion, un explorateur du son : Lion’s Drums ! 
Harold, Abstraxion, Lion’s Drums… Quelque soit l’alias derrière lequel il se cache, cela fait plusieurs années maintenant que le producteur marseillais mène sa barque au sein du paysage électronique international. En 2019, c’est en écoutant un podcast que Lion’s Drums capte le SOS du peuple Kagaba, dont l’existence est menacée par la surexploitation et la destruction de la jungle colombienne où il a toujours vécu en totale harmonie avec la nature. Voilà comment le producteur français a décidé de mettre son savoir-faire et ses micros au service des Kagaba : pendant une semaine, Lion’s Drums a enregistré leurs chants, hautement spirituels, et leur appel à se reconnecter à la nature, avant de les fusionner avec les textures électroniques dont il a le secret pour en faire un disque très très habité - dont les bénéfices sont entièrement reversés à l’association Nativa, qui œuvre en Colombie au reboisement de la jungle et à la réappropriation des terres par ses habitants. Visuel © Yohanne Lamoulere  

31 mars 2021

9:37

Omar Sosa : "mes ancêtres sont derrière chacun de mes mouvements"

Aujourd’hui dans La Potion, une légende du piano afro-cubano : Omar Sosa ! 
Depuis son départ de Cuba et ses premiers albums à la fin des années 90, Omar Sosa poursuit une voie singulière, spirituelle et métissée, à la croisée du jazz et des traditions afro-cubaines. Omar Sosa, c'est LE musicien nomade par excellence. Profitant des escales d’une tournée en 2009 dans sept pays d'Afrique de l'Est, le pianiste cubain a enregistré des sessions lives avec des grandes figures de la musique traditionnelle du Kenya, de Madagascar, du Soudan, d'Ethiopie, du Burundi, de Zambie ou encore de l'île Maurice. Ce pèlerinage musical, cette quête spirituelle a donné naissance, plus de dix ans plus tard, à un disque magnifique paru le 19 mars dernier : An East African Journey. Intriguée par le groove si mystique du cubain et de ses invité.e.s, il ne m’en fallait pas beaucoup plus pour avoir envie de creuser le sujet avec Omar Sosa dans la Potion aujourd’hui. Un épisode dans lequel le pianiste cubain revient notamment sur son initiation à la santeria et sur la relation fusionnelle qu'il entretient avec ses ancêtres.   

30 mars 2021

11:15

George Ka : "la grammaire vietnamienne est profondément magique"

Aujourd’hui dans La Potion, un nom à retenir : la rappeuse George Ka ! 
Grâce à ses débuts sur les scènes ouvertes parisiennes, George Ka a pu peu à peu affiner son style, à la croisée du slam, de la chanson et du hip-hop. Dans ses textes, elle teste les limites de l’enfance, de la fête, du corps et de l’identité. Franco-vietnamienne, George Ka tire du métissage une force qu’elle questionne par le flow dans « Saigon », un tout premier single dévoilé en 2019. À sa manière, George Ka ouvre la voie pour d’autres, armée d’une prose précise, dense et féministe, guidée par des totems tels que Gaël Faye ou Princesse Mononoké. Aujourd’hui la rappeuse vient de sortir son premier EP, Par Avance, l’occasion idéale d'en savoir plus ce qui compose la Potion de George Ka… Spoiler : des démons, des rivières animales et une lignée de femmes qui puisent leur force dans la magie de la langue vietnamienne. Visuel © Arielle Aucel et Quentin Puiraveau  

29 mars 2021

12:39

L'écologie sonore selon Nova Materia

Aujourd’hui dans La Potion, des alchimistes du son : Nova Materia ! 
Depuis 2015, Caroline Chaspoul et Eduardo Henriquez, alias Nova Materia, collectent puis sculptent la musique du vivant pour composer des potions expérimentales au son industriel et à l’énergie post-punk, entre jeu de matières et transe électronique. Dans les pas de pionniers de l’écologie sonore tels que Knud Viktor — auquel La Potion consacrait un épisode à l'automne, disponible en podcast sur nova.fr — Nova Materia est à l’écoute des murmures du monde, de ses langues et de ses mystères. Aujourd’hui Nova Materia est de retour avec XPujil, un nouvel album à paraître en juin 2021 qui nous entraîne dans la jungle mexicaine… Fermez les yeux, laissez-vous faire et suivez le guide. Du bois, des os, des cornes et des ocarinas... Dans cet épisode, Nova Materia revient sur son initiation à l'écologie sonore, cette attention au vivant qu'il est urgent de retrouver.Visuel © Nova Materia  

26 mars 2021

11:55

Le pissenlit, plante céleste aux vertus ancestrales

Aujourd'hui dans La Potion, la naturopathe Anaïs Deneuville et une plante à l'honneur : le pissenlit !
Dans La Potion vous le savez, il est toujours affaire de magie, de musiques rituelles et de rythmes thérapeutiques, mais aussi de pharmacopées alternatives et naturelles, car oui, les plantes peuvent nous guérir elles aussi. La preuve en est avec le pissenlit, cosmique à plus d'un titre dans de nombreuses cultures, de l'Antiquité grecque jusqu'aux plaines des Amérindiens... Visuel © Piqsels  

25 mars 2021

8:50

Ballaké Sissoko, le sage aux doigts d'or

Aujourd’hui dans la Potion, un djéli aux doigts d’or : le musicien malien Ballaké Sissoko ! 
Depuis ses débuts dans l’Ensemble Instrumental National du Mali à l’âge de 13 ans, Ballaké Sissoko est devenu un véritable maître, un virtuose de la kora. S’il en maîtrise le répertoire classique et traditionnel, Ballaké Sissoko cultive un don pour l’improvisation et un profond amour des rencontres qui l’ont amené à jouer avec Sidiki Diabaté, Kandia Kouyaté mais aussi Vincent Ségal, Ludovico Einaudi ou encore David Walters plus récemment pour ne citer qu'eux. Aujourd’hui Ballaké Sissoko s’apprête à sortir Djourou, un nouvel album attendu pour le 9 avril prochain sur le label No Format dans lequel il déploie - céleste comme toujours - tout l’héritage des traditions mandingues, de ses ancêtres griots, mais aussi tout l’horizon dont le nourrissent ses invité.e.s, de Salif Keita à Piers Faccini, de Camille à Vincent Segal. Ballaké Sissoko sera l’invité de Bintou Simporé ce dimanche sur Nova dans le Salon de Musique de Néo Géo mais pour patienter, le voici dans la Potion avec nous aujourd’hui. Visuel © Getty Images / Paul CHARBIT  

24 mars 2021

15:00

Praktika : "le tamani, c'est l'instrument sorcier des traditions mandingues pour moi"

Aujourd’hui dans La Potion, le producteur et DJ Praktika !
Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali, Nigeria, Bénin, Tchad, Sénégal... C’est cette Afrique électronique qui inspire depuis 2014 la vie et la musique de Jérôme Fouqueray, alias Praktika, toujours à la recherche de nouvelles sonorités, de rencontres et d'expériences musicales à partager. Si vos pas vous mènent en Afrique de l’Ouest dans les prochains mois, vous trouverez peut-être Praktika en train d’organiser l’Africa Bass Culture Festival à Ouaga, ou alors au Bushman Café à Abidjan, lieu culturel incontournable de la capitale ivoirienne, à moins que le producteur ne soit au centre culturel Blonba à Bamako en train de former des jeunes artistes maliens au live et aux machines. Toutes ces aventures et ses rencontres aux quatre coins de l’espace mandingue ont nourri Benkadi, le nouvel et très bel album de Praktika, à paraître le 2 avril prochain sur le label Blanc Manioc. Pour La Potion, Praktika dévoile un peu de la magie de Benkadi et revient sur les étapes de son initiation, électronique ou mystique.   

23 mars 2021

11:09

Iñigo Montoya : "on s'est toujours gardé de révéler les secrets de nos tours de magie"

Aujourd'hui dans La Potion, le duo parisien Iñigo Montoya !
Iñigo Montoya, c’est Pierre Plantin et Quentin Convard, deux geeks fous de musique qui cultivent une pop psychédélique et un sens de la poésie plutôt surréaliste depuis 2015. Avec des titres comme "Nuit Blanche", "Archipel" ou "Magie Noire", Inigo Montoya a annoncé la couleur dès le début… qu'elle soit électronique ou excentrique, le duo n’a peur ni de la transe ni de ses mystères. Aujourd’hui, Iñigo Montoya poursuit ses expérimentations incantatoires et vient tout juste de sortir un nouveau maxi, dans lequel il est question d’un vampire indien et d’un poulain de compétition. Avec un tel sens du fantastique, ça valait bien un petit détour par la Potion... Visuel © Iñigo Montoya  

22 mars 2021

12:31

Makoto San : "notre maître nous a appris à réenchanter la musique"

Aujourd’hui dans la Potion, le mystérieux collectif Makoto San !
Depuis plusieurs mois maintenant, le collectif Makoto San avance masqué mais ce n’est pas pour autant qu’il ne se fait pas remarquer... Oui, car le son de Makoto San est unique : une techno minimaliste et envoûtante composée au choix sur un O-Daiko, un Taiko ou encore un Shime-daiko, autant d'instruments traditionnels du Japon tous fabriqués en bambou. Après le succès de "Gendèr", son premier single, puis de Nara, son tout premier EP paru au printemps 2020, Makoto San poursuit aujourd’hui son épopée électronique et vient dévoiler tous ses petits secrets dans La Potion… Un épisode dans lequel Makoto San revient sur son initiation avec un maître de la musique traditionnelle japonaise, nous offre une leçon de transe et nous fait découvrir la portée hautement spirituelle, voire sacrée, de son instrumentarium en bambou. Visuels © Makoto San  

19 mars 2021

12:55

Oneness of Juju : "Notre magie ? Cultiver notre africanité"

Aujourd’hui dans La Potion, James Plunky Branch, leader et saxophoniste du légendaire groupe afro-américain Oneness of Juju ! 
Depuis les années 70, Oneness of Juju cultive un son soul-funk militant, festif et souvent psychédélique, à l’avant-garde des expériences jazz afro-centrées et contestataires de l’époque. Sa connexion au continent africain, à la Terre-Mère, Oneness Of Juju la nourrit en jouant dans les grands rassemblements militants avec Pharoah Sanders ou Sun Ra, mais aussi de percussions et de rythmes qui explosent dans leur tout premier album, A Message From Mozambique en 1972 - en soutien à ce pays d’Afrique alors en pleine guerre de libération - puis dans African Rhythms trois ans plus tard, réédité au printemps 2020 par le label Strut Records. À sa sortie, le disque marque profondément les esprits, en particulier à Washington DC où le groupe partage à plusieurs reprises la scène avec Gil Scott-Heron, Hugh Masekela, mais aussi Funkadelic ou encore Kool and the Gang… Bref, que des stars ! Oneness of Juju ? Oneness pour unité, Juju pour les talismans, les grigris et globalement, toute la magie ouest-africaine. Donc très naturellement, voici James Plunky Branch, l'architecte de Oneness of Juju dans La Potion !Visuel © Pochette de l'album "African Rhytms" de Oneness of Juju  

17 mars 2021

16:37

November Ultra : "Je pratique la magie blanche, option sororité"

Aujourd’hui dans La Potion, une artiste faite de miel et de mystères : November Ultra ! 
Avant même de porter ce nom-là, la chanteuse et songwriteuse November Ultra nous avait déjà envoûtés au sein du groupe Agua Roja. Aujourd’hui November Ultra - Nova pour les intimes - s’apprête à sortir son premier album solo, 11 chansons de plume et de coton qui réunissent le grand éventail de ses influences, de la folk à la copla espagnole, du rn'b et à Dalida. Femme ultra sensible, artiste ultra talentueuse et... magicienne ultra badass ? La réponse dans La Potion ! Spoiler : tarot, boule de cristal et talismans. Visuel © Pochette de l'album "Soft & Tender"  

16 mars 2021

11:12

Dominique Roques : "les essences naturelles sont la part magique d'un parfum"

Aujourd’hui dans La Potion, l'écrivain et sourceur Dominique Roques. 
Dominique Roques est ce qu’on appelle un sourceur, c’est-à-dire quelqu’un qui parcourt la terre entière à la recherche des essences végétales les plus pures, mais aussi des peuples qui les cultivent, car ils sont bien souvent les gardiens de traditions millénaires. Roses de Bulgarie, lavande de la Grasse, benjoin du Laos, jasmin d’Égypte, bergamote de Calabre ou encore cannelle du Sri Lanka… toutes ces essences composent ensuite les parfums que nous portons au quotidien. Dominique Roques est sourceur depuis trente ans, mais depuis peu il est aussi écrivain, auteur de Cueilleur d’Essences, aux sources des parfums du monde aux éditions Grasset. Un livre fascinant qui m'a poussé à me demander si je n’avais pas affaire à un sorcier... Et le meilleur moyen de vérifier, c’était encore de l’inviter dans La Potion ! Visuel © Couverture "Cueilleur d'essences" Édition Grasset  

15 mars 2021

14:43

Ladaniva : "la magie, cette sensation que tout est possible"

Tous les jours dans Nova Lova, Jeanne Lacaille vous propose une chronique sur les musiques rituelles, les rythmes issus des musiques de guérison (traditionnelles ou repassées à la moulinette des musiques actuelles), des plantes ou bien des savoirs hérités racontés par des invité.e.s un peu sorcier.e.s de passage à Nova.Un podcast réalisé par Tristan Guérin.
Aujourd’hui dans La Potion, c'est Ladaniva qui nous ensorcèle !Ladaniva, c'est un groupe qu'on adore sur Nova, porté par les chants envoûtants de Jacqueline Baghdasaryan, une héritière des traditions musicales arméniennes. Elle a grandi en Biélorussie, avant d’atterrir à Lille où après quelques jam sessions endiablées, elle a formé Ladaniva avec son partner in crime, Louis Thomas. Depuis quelques mois, on vous joue souvent "Vay Aman" sur Nova : à l'image du répertoire de Ladaniva, une fusion de folk arménien et de rythmes du tout-monde avec une petite préférence pour le maloya réunionnais. Mercredi soir, Ladaniva avait carte blanche dans Chambre Noire, l'émission de live de Radio Nova, mais j’en ai aussi profité pour les attirer jusqu’à mon chaudron dans La Potion… Un épisode dans lequel Jacqueline Baghdasaryan et Louis Thomas reviennent sur les figures sorcières à la source de leur initiation, des bals folk de la diaspora arménienne aux kabars sur l'Île de la Réunion. Crédit ©Ladaniva  

12 mars 2021

15:04

La transe occulte de Lolomis

Tous les jours dans Nova Lova, Jeanne Lacaille vous propose une chronique sur les musiques rituelles, les rythmes issus des musiques de guérison (traditionnelles ou repassées à la moulinette des musiques actuelles), des plantes ou bien des savoirs hérités racontés par des invité.e.s un peu sorcier.e.s de passage à Nova. Un podcast réalisé par Tristan Guérin.
Aujourd’hui dans La Potion, une créature païenne à quatre têtes : Lolomis !Des flûtes anciennes, une harpe, un violon, des orchestrations électroniques, des percussions venues du monde entier et des synthés… Voilà ce qui compose l’instrumentarium de Lolomis, soit quatre virtuoses qui cultivent le rituel, l’occulte et la transe dans leur musique depuis la sortie de Balkan Pulse en 2014, un premier album conçu comme une “détraditionnalisation pop'n'roll des Balkans” selon leurs propres mots. À rebours des relectures fantasmées d’un folklore ou d’un autre, au printemps dernier Lolomis dévoilait son 3e album, l'hypnotique Red Sonja, et avec lui une pop sorcière chantée en tamoul, en bulgare ou en finnois, comme autant d’incantations animales. Crédit © Vladimir Lutz   

11 mars 2021

9:57

Le bouleau, arbre cosmique et couteau-suisse de la nature

Aujourd'hui dans La Potion, la naturopathe Anaïs Deneuville met à l'honneur le bouleau !
Dans La Potion vous le savez, il est toujours affaire de magie, de musiques rituelles et de rythmes thérapeutiques mais aussi de pharmacopées alternatives et naturelles, car oui, les plantes peuvent nous guérir elles aussi. La preuve en est avec le bouleau, arbre cosmique dans de nombreuses cultures, de la Sibérie aux plaines des Amérindiens, notamment recommandé pour ses vertus détoxifiantes de la sève à l'écorce. Au-delà de son usage médicinal, le bouleau est également un véritable couteau-suisse de la nature, utilisé pour fabriquer des chaussures, des canots, du pain ou encore des torches nuptiales. Bonus : Anaïs Deneuville nous dévoile quelques-unes de ses recettes préférées !  

10 mars 2021

8:57

Miquèu Montanaro, gardien du souffle mystique de la flûte provençale

Tous les jours dans Nova Lova, Jeanne Lacaille vous propose une chronique sur les musiques rituelles, les rythmes issus des musiques de guérison (traditionnelles ou repassées à la moulinette des musiques actuelles), des plantes ou bien des savoirs hérités racontés par des invité.e.s un peu sorcier.e.s de passage à Nova.Un podcast réalisé par Tristan Guérin.
Aujourd’hui dans La Potion, un gardien des traditions musicales de Provence : Miquèu Montanaro ! Dans La Potion, mes invité.e.s vous initient régulièrement aux rythmes thérapeutiques et aux musiques rituelles venues du monde entier… c’est sûr, c’est exotique. Mais chez nous, qui s’occupe de les transmettre et de les réinventer ?A Correns, un petit village du Var dans le sud de la France, entre les vignes se trouve un homme aux yeux rieurs et à la longue barbe blanche : Miquèu Montanaro, spécialiste de la flûte galoubet et du tambourin, piliers mélodiques et rythmiques de la musique traditionnelle provençale. Au fil des années et des rencontres, Miquèu Montanaro a ouvert et toujours veillé à renouveler ce patrimoine, en le métissant à des couleurs musicales venues d’ailleurs : jazz, musiques d’Afrique de l’Ouest, d’Europe de l’Est ou encore musiques improvisées… Du bassin méditerranéen aux rythmes du tout-monde, à 65 ans, Miqueu Montanaro est un passeur. La preuve avec BE, un superbe album conçu avec son fils Balthazar autour d’une conversation entre le galoubet, le tambourin et le violon. Pour La Potion, Miquèu Montanaro nous initie à la magie du galoubet, et revient sur l'histoire de cet instrument populaire et mystique.Crédit © Michael F. Bergman  

08 mars 2021

14:14

Rocé : "Le pouvoir magique du rap ? L'identification."

Tous les jours dans Nova Lova, Jeanne Lacaille vous propose une chronique sur les musiques rituelles, les rythmes issus des musiques de guérison (traditionnelles ou repassées à la moulinette des musiques actuelles), des plantes ou bien des savoirs hérités racontés par des invité.e.s un peu sorcier.e.s de passage à Nova.Un podcast réalisé par Tristan Guérin.
Aujourd’hui dans La Potion, une voix philosophe, militante et incontournable du rap game francophone : Rocé ! C’est l’histoire d’un mec qui tombe dans le rap en écoutant les Last Poets, Public Enemy et en enregistrant sur des petites cassettes les freestyles de NTM sur Nova au tout début des années 90. Après des débuts aux côtés de Manu Key de la Mafia K1Fry notamment, Rocé trace sa route en solo et à 44 ans, l’identité, l’ego, la mémoire ou la décolonisation sont autant de questions qu’il a eu le temps de soulever avec sa plume perspicace. Toujours en quête de renouvellement, d’ouverture et de nouvelles aventures musicales, d’un album à l’autre on a vu Rocé inviter des figures tels que le saxophoniste américain Archie Shepp sur Identité en Crescendo en 2006, ou carrément enfiler une casquette d’archiviste en 2018 pour concevoir l’anthologie Par les damnés de la terre, Des voix de luttes 1969-1988, un disque qui compile 20 ans de musiques contestataires. Aujourd’hui, Rocé semble prêt à sortir un nouvel album, mais lui seul sait quand… en attendant, le voici avec nous dans La Potion aujourd’hui !Un épisode dans lequel le rappeur revient notamment sur les rituels mystiques dont il a été témoin pendant son adolescence en Algérie et sur sa rencontre avec le saxophoniste Archie Shepp, qui l'a initié à sa philosophie et à sa puissance contestataire.   

05 mars 2021

12:21

Le romarin, plante sacrée et initiatique depuis l'Antiquité

Tous les jours dans Nova Lova, Jeanne Lacaille vous propose une chronique sur les musiques rituelles, les rythmes issus des musiques de guérison (traditionnelles ou repassées à la moulinette des musiques actuelles), des plantes ou bien des savoirs hérités racontés par des invité.e.s un peu sorcier.e.s de passage à Nova.Un podcast réalisé par Tristan Guérin.
Aujourd'hui dans La Potion, la naturopathe Anaïs Deneuville et une plante à l'honneur : le romarin !Avec le retour des beaux jours, le monde végétal et le royaume animal se réveillent petit à petit : des fleurs ici, des bourgeons là et dans le ciel, le retour progressif des oiseaux migrateurs. Dans La Potion vous le savez, il est toujours affaire de magie, de musiques rituelles et de rythmes thérapeutiques mais aussi de pharmacopées alternatives et naturelles, car oui, les plantes peuvent nous guérir elles aussi. La preuve en est avec le romarin, plante sacrée et initiatique dans de nombreuses cultures depuis l'Antiquité, recommandée pour ses vertus anti-oxydantes, drainantes et toniques par la médecine chinoise autant que par la reine hongroise Izabella. Bonus : Anaïs Deneuville nous dévoile quelques-unes de ses recettes préférées !Crédit © Getty Image/ DEA-S.Montanari  

04 mars 2021

9:39

Yelli Yelli : "mon grand-père m'est apparu en rêve pour me donner la clé de l'univers"

Tous les jours dans Nova Lova, Jeanne Lacaille vous propose une chronique sur les musiques rituelles, les rythmes issus des musiques de guérison (traditionnelles ou repassées à la moulinette des musiques actuelles), des plantes ou bien des savoirs hérités racontés par des invité.e.s un peu sorcier.e.s de passage à Nova.Un podcast réalisé par Tristan Guérin.
Aujourd’hui dans La Potion, la chanteuse de folk kabyle Yelli Yelli !Après une enfance tranquille en banlieue parisienne, puis un premier projet - le déjà folk Milkymee - Emilie Hanak s’est trouvée un nouvel alias : Yelli Yelli, "la fillette" en kabyle, un surnom tendre que lui donnait son grand-père. Pour La Violence est Mécanique, un deuxième et nouvel album à paraître le 23 avril prochain, Yelli Yelli a fait appel à deux alchimistes du son : Piers Faccini et la productrice Chloé dont les volutes électroniques fonctionnent à merveille sur la folk habitée de Yelli Yelli. "Chargée de vie, je chante mes morts et j'implore les espaces où les consciences s'évanouissent" écrit Yelli Yelli au sujet de "Tassusmi", l’un des très beaux extraits de ce nouvel album - il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de l’inviter. Pour la Potion, Yelli Yelli raconte notamment comment la musique et les rêves lui permettent de communiquer avec l'invisible, surtout avec Chérif, son grand-père kabyle.   

03 mars 2021

14:10

Sam Mangwana, le sorcier nature de la rumba congolaise

Tous les jours dans Nova Lova, Jeanne Lacaille vous propose une chronique sur les musiques rituelles, les rythmes issus des musiques de guérison (traditionnelles ou repassées à la moulinette des musiques actuelles), des plantes ou bien des savoirs hérités racontés par des invité.e.s un peu sorcier.e.s de passage à Nova.Un podcast réalisé par Tristan Guérin.
Aujourd’hui dans La Potion, un des géants de la rumba congolaise : Sam Mangwana ! Résumer la vie et l’œuvre de Sam Mangwana n’est pas une mince affaire mais sachez que nous sommes en compagnie d’une véritable star dans La Potion aujourd’hui. Compagnon de route de figures de la rumba congolaise comme Franco et l’orchestre OK Jazz, coqueluche d’Abidjan avec l’African All Stars, à 75 ans, Sam Mangwana vient de sortir un nouvel album intitulé Lubamba. Lubamba, un disque qui témoigne que Sam Mangwana n’a rien perdu de son goût de faire vivre et transmettre l’esprit de la rumba d’antan, cure de jouvence à laquelle vous pourrez goûter en live ce dimanche dans le salon de musique de Néo Géo, au micro de Bintou Simporé. Pour La Potion, Sam Mangwana revient sur sa profonde connexion avec la nature, lien mystique bien plus sacré à son avis que le dogme des religions occidentales, emmenées par la colonisation.   

02 mars 2021

11:30

Tu veux en découvrir plus ?

Tous nos podcasts

À lire aussi

player
En direct
Radio Nova

player player
player

Bibliothèque

Bibliothèque mise à jour !