Aller au contenu principal
« Windowlicker », un morceau culte et un clip qui ne s'oublie pas

« Windowlicker », un morceau culte et un clip qui ne s'oublie pas pour Aphex Twin

Nova Classic : « Windowlicker » d'Aphex Twin.

Par Sophie Marchand

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Windowlicker » d’Aphex Twin.

Aujourd'hui, le Nova Classic est beau et bizarre. Il est signé par Aphex Twin qui a décidé un jour de faire un morceau sur un lécheur de fenêtres.

« Windowlicker », c’est le titre de ce morceau fou et chelou de 1999, un maxi sorti à l’époque sur le label Warp - considéré par beaucoup de gens comme un des morceaux de musique électronique les plus importants des années 90. Et ne nous écharpons pas à essayer de définir le style de ce morceau, parce qu’Aphex Twin, c’est un producteur capable de tout.

D’ailleurs, sur ce morceau, Richard D. James choisit le pseudo Aphex Twin, mais parfois on l’appelle AFX, ou Blue Calx ou The Tuss.

Si « Windowlicker » a marqué tant de gens, ce n'est pas seulement en tant que morceau - qui démocratise un style de productions électroniques expérimentales, c’est aussi en tant que clip totalement allumé, réalisé par Chris Cunningham, avec des scènes d’orgies dans une limousine où tous les participants ont le visage d’Aphex Twin. Le genre de truc qui te chamboule quand tu tombais dessus sur une chaîne de clip.

Un morceau toujours aussi élastique et puissant - et c’est un titre qu’on avait évidemment placé sur notre coffret des 25 ans de Nova - parce qu’il est important pour nous.

Visuel © Pochette « Windowlicker » d’Aphex Twin