Aller au contenu principal

A-t-on perdu Tame Impala ?

Et merde : Kevin Parker se lance dans l'EDM…

Par Jean Morel

Il est réellement sordide d'appartenir à la caste sectaire des adorateurs de musique qui ne défendent que les premiers albums et soutiennent mordicus qu'untel était « mieux avant », à l'heure de leur premier EP. Et que « ouais je préférais vraiment la version démo de ce titre », la guerre à celui ou celle qui écoutait tout avant les autres. Car ce qui fait les grands artistes c'est bien la longévité d'une discographie, la capacité à se renouveler et éviter les faux pas d'albums en albums.

Il est l'heure de se poser la question avec Tame Impala. Jusqu'ici auteurs d'une discographie quasi-irréprochable, au point de les mener à la porte de la musique de stade, que leur succès leur permet de pouvoir remplir aujourd'hui.

Un morceau est peut-être aujourd'hui un premier signe d'inquiétude pour Tame Impala qui vient de dévoiler un nouveau titre : « My Life » en collaboration avec l'artiste EDM Zhu.

Si l'EDM est cette musique au mètre souvent sans la moindre inventivité on a du mal à comprendre ce qu'elle vient faire aux côtés d'une des formations les plus créatives des dernières années et le résultat ne se fait pas attendre, un titre « téléphoné » pour reprendre les plus belles palabres footballistiques et même un peu flippant, on ne voudrait pas que Kevin Parker se vautre dans la facilité pour séduire un auditoire encore plus large. En musique les masses sont rarement synonymes de bon goût.