Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Cumbia del Pichaman » de Meridian Brothers.

« Son of a Preacherman » : le classique soul, version cumbia par Meridian Brothers

Nouvo Nova : « Cumbia del Pichaman » de Meridian Brothers.

Par Michael Liot

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Cumbia del Pichaman » de Meridian Brothers.

Un classique de la soul repris façon cumbia psychédélique, ça vous tente? Bien sûr que oui. Et c'est sur le dernier album des Meridian Brothers que ça se passe. 

Cumbia Siglo XXI s’efforce, comme son titre le suggère, à accompagner le genre dans le siècle actuel, tout en rendant hommage à un groupe colombien nommé... Cumbia Siglo XX. C’est dans les pas de cette formation mythique des années 80, qui mêlait aux rythmes traditionnels des inspirations rock et disco, que s’est lancé Eblis Alvarez, l’homme derrière les Meridian Brothers. Ce curieux projet, qui triture les musiques latino-américaines depuis maintenant une douzaine d’années, s'en prend sur son nouvel album à un standard américain bien connu : Son of A Preacherman. 

À l’origine composé pour Aretha Franklin, elle-même fille de pasteur, ce récit gentiment subversif (il y est après tout question de l’apprentissage des plaisirs de la chair) a notamment été interprété en 1968 par Dusty Springfield. Sous la patte Meridian Brothers, le morceau se mue en « Cumbia Del Pichaman », bizarrerie crasseuse et dansante, dont le texte revisité en espagnol se fait ode à la libération sexuelle. Un véritable OVNI à retrouver maintenant en playlist sur Nova.

Visuel © pochette de Cumbia Del Pichaman