Aller au contenu principal
Tu parles d'une histoire
Le Dimanche à 12H

Tu parles d’une histoire

Par Jean-Christophe Piot

L’Histoire ne prévoit pas tout, mais elle éclaire avantageusement le présent. A l’inverse, aujourd’hui nous aide à comprendre hier aussi, si si. Dans Tu parles d’une histoire, Jean-Christophe Piot se fait l’accordéoniste du temps qui passe (compression/ extension) et rapproche hier et aujourd’hui. Coulisses facétieuses du passé, grandes dates incontournables : tout passe dans son tamis. Cela sautille, ça ironise, ça se moque et ça nous apprend. Tout ça en même temps.

Une émission à retrouver sur

À la une

Braveheart

Dans Tu Parles d'une Histoire, Jean-Christophe Piot se fait l’accordéoniste du temps qui passe (compression/ extension) et rapproche hier et aujourd’hui. Coulisses facétieuses du passé, grandes dates incontournables : tout passe dans son tamis. Cela sautille, ça ironise, ça se moque et ça nous…

Pierrot le Fou

Pierrot le Fou

« En revanche, prendre des arsouilles encore bien tendres et leur apprendre à manier des armes, ce n’était peut-être pas ce qui offrait les meilleures perspectives de réinsertion.  »

Le Pony Express

Le Pony Express

Le Pony Express, ses mustang, ses cavaliers et ses 3 400 bornes de terres hostiles.

Les Afronautes

Les Afronautes

« En 1964, la Zambie vient tout juste d’accéder à l’indépendance, c’est un des pays les plus pauvres de la planète, tout est à construire et un programme spatial, ce n’est a priori pas la première urgence. »

Opération viande hachée

Opération viande hachée

« A force de faire le tour des morgues comme on va chez Grand Frais, les agents anglais repèrent le corps idéal, celui d’un vagabond Gallois de 34 ans, mort d’une pneumonie qui lui a rempli la poitrine de flotte. »

La chute de Carthage

La chute de Carthage

« Quand Hannibal a bien failli égaliser, mais la contre-attaque romaine a laissé Carthage sur le carreau, avec interdiction formelle de monter la moindre armée. »

Kipling

Kipling

« Un homme avec les préjugés de son temps, convaincu que ce qu’il appelle le fardeau de l’homme blanc, consiste à sortir de l’enfance les peuples colonisés. »