Aller au contenu principal

Pour la 1ère fois depuis 36 ans, Paul McCartney est N°1 des charts américains

« Egypt Station », son dernier album, est sorti le 7 septembre.

Par Clémentine Spiler

On l’apprenait ce dimanche, l'ancien membre des Beatles Paul McCartney est, pour la première fois en 36 ans, n°1 des charts aux États-Unis avec son 17ème album studio, Egypt Station, sorti il y a dix jours. La dernière fois, c’était en 1982 avec la sortie de Tug Of War.

Une information à prendre avec des pincettes, comme nous le rappelaient Jean Morel et Sophie Marchand dans BAM BAM, Le Bureau des affaires musicales, tous les jours à 18h sur Nova. Car être N°1 en 2018, ça veut dire vendre 153 000 équivalents d’albums, dont 147 000 albums en format classique. Si Paul McCartney est N°1 aujourd’hui - avec tout le respect qu’on lui doit - c’est surtout parce que son public traditionnel veut pouvoir l’écouter sur CD.