Aller au contenu principal

La bande-son des luttes : en Algérie avec Raja Meziane

Radio Nova prend le pouls d’un monde qui lutte. Et l’écoute chanter.

Pendant 48 heures, Radio Nova donne à entendre les sons qui racontent et illustrent, partout dans le monde, les pays qui se retrouvent en lutte. La bande-son des colères est sur Radio Nova. Avec Isadora Dartial, direction l'Algérie.

Depuis le 22 février 2019, un nouveau verbe est apparu : « vendredir ». « Je vendredis », « tu vendredis », « nous vendrisons »… « vous dégagez » ! Car oui, depuis le 22 février 2019, les Algériens manifestent dans les rues contre le pouvoir en place, par le biais des marches non-violentes. Très vites, les chants de l’USMA (Union Sportive de la Médina d’Alger), supporters ultra devenus membres d’une grande chorale collective, sont arrivés dans les bouches de tous. Le premier chant repris en cœur fut « La casa del Mouradia », qu’on vous partageait déjà en avril dernier à l’occasion d’une Dérive algéroise d’Aurélie Sfez. Dans les rues, on reprenait aussi « La Liberté », le grand tube de Soolking.

La bande-son du Hirak (le nom donné à ce mouvement de manifestations en Algérie), elle aussi, évolue. Et comme dans les manifs du vendredi, on y retrouve des femmes. On pense par exemple à Raja Meziane. Ses morceaux font près de 5 millions de vues dans un pays, il faut bien le dire, très actif sur les réseaux sociaux. La musique se chante dans la rue et s’envoie sur les réseaux. Après « Allo le Système ! », la voilà qui arrive avec « Rebelle ». 

Visuel © clip de « Rebelle » de Raja Meziane

Nova Hors-Série
Emissions

Nova Hors-Série


En exclu, le Sunset Mix 2020 de Get A Room!

En exclu, le Sunset Mix 2020 de Get A Room!

Les meilleurs sons de l'été réunis sur un mix.

 Marsatac Auto-Reverse 1999 - 2019 (3/3)

Marsatac Auto-Reverse 1999 - 2019 (3/3)

Une plongée dans 21 années d'archives du festival marseillais.

Marsatac Auto-Reverse 1999 - 2019 (1/3)

Marsatac Auto-Reverse 1999 - 2019 (1/3)

Une plongée dans 21 années d'archives du festival marseillais.