Aller au contenu principal

Nova Classic : « I’m Doing Fine » de Day One

Day One, fiers d’être tristes

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « I’m Doing Fine » de Day One.

Notre Nova Classic ce matin est une pensée pour nos voisins anglais avec le bien nommé « I’m Doing Fine » de Day One. Un morceau que l’on retrouve sur Ordinary Man, premier album du duo originaire de Bristol. Signé sur Melankolik, le label de Massive Attack, dont la devise, souvenez-vous, affichait la couleur avec le fameux « Glad to be sad » — heureux d’être tristes —.

Day One, c’est la rencontre entre un adepte de rap et un fan de jazz et de folk, qui, en un album, Ordinary man, offre un son hybride, des chroniques du quotidien, racontées plus que rappées sur des airs folks mélancoliques. Phelim Byrne et Matthew Hardwidge ont, à l’instar de Mike Skinner de The Streets, offerts une identité nouvelle au rap UK, collée au bitume, du gris dans le cœur.

Le succès de ce premier album sorti en 1999 tient aussi dans le fait qu’il a été supervisé par Mario Caldato Jr. Le producteur brésilien a réalisé de nombreux albums pour The Beastie Boys — dont Paul’s Boutique — mais aussi Beck, Money Mark… Ordinary Man aura marqué le début des années 2000, sur nos ondes — il est compilé dans la Nova Classics 4 — mais aussi dans les bandes-sons de films et de pub. Une chose est sûre : 20 ans plus tard, il fait toujours aussi bon déprimer avec ce fameux « I’m Doing Fine » de Day One.

Visuel © pochette d'Ordinary Man de Day One

Nova Classics
Emissions

Nova Classics

par Isadora Dartial
Lundi-vendredi à 9h15 et 16h

Nova Classic : « Fight The Power » de Public Enemy

Nova Classic : « Fight The Power » de Public Enemy

« Fight The Power » : 30 ans plus tard, un titre terriblement actuel.

Nova Classic : « Touching The President » de Tall T & The Touchers

Nova Classic : « Touching The President » de Tall T & The Touchers

En 1972, un jam psychédélique orchestré par Lloyd Charmers.