Aller au contenu principal

Pour un été bizarre 

Marre des livres de plage ? Une demi-douzaine de libraires parisiens vous administre de captivants antidotes aux best-sellers super-sympas. 

Demain, déjà : l’été. Mais cette saison si propice aux ailleurs, aux découvertes, doit-elle être forcément synonyme, sur le plan littéraire, d’insouciance et de décontraction ? Le glauque et le malaise peuvent-ils s’accommoder de crème solaire ? Autrement dit : à l’approche des vacances, quel est le livre le plus bizarre à glisser dans sa valise ? Cette question, nous l’avons posé à une demi-douzaine de libraires parisiens, qui vont vous administrer de sérieux antidotes aux livres de plage. Des curiosités, le contraire du best-seller, le truc génial qui ne fait pas l'unanimité, mais qui remue, fait rire ou flipper, bouleverse, interroge. Rare et louche. 

Grâce à eux, sur un coin de serviette, vous aurez pour compagnons de camping des bébés mutants, des vaches programmées pour l’abattoir, les animaux polytoxicomanes de l’Australien Simon Hanselmann, le désespoir somnolent de Jean-Pierre Martinet, les photos et dessins inquiétants du Sud-Africain Roger Ballen, ou les monstres griffonnés de l’Américaine Emil Ferris, tout en apprenant à empoisonner votre patron avec La mort par les plantes. Summer time ! 

 

Au menu : 

- Thérapie de choc pour bébé mutant de Jerry Stahl, recommandé par Olivier de la librairie L'Amour du Noir, 11 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris. 

- La Vache de Beat Sterchi, recommandé par Simon de La Librairie du Canal, 3 rue Eugène Varlin, 75010 Paris. 

Simon

- Prison Pit de Johnny Ryan puis Meg, Mogg et Owl : Winter Trauma de Simon Hanselmann, recommandés par Michael de la librairie Aaapoum bapoum, 8 rue Dante,, 75005 Paris. 

Aaapoum

- Moi ce que j'aime, c'est les monstres d’Emil Ferris, puis Lines, Marks and Drawings : Through the Lens of Roger Ballen, recommandés par Karl et Cécile de la libraire Artazart, 83 quai de Valmy, 75010 Paris. 

Ballen

- La Saison des ouragans de Fernanda Melchor, puis La Somnolence de Jean-Pierre Martinet, recommandés par Manu et Guillaume de la librairie La Friche, 36 rue Léon Frot, 75011 Paris. 

- Tout cul nul d’Anne Baraou et Fanny Dalle-Rive, puis Quand tu viens me voir ? de Charles Berberian, puis Politique de Mazen Kerbaj, recommandés par Philippe le libraire, 32 rue des Vinaigriers, 75010 Paris. 

- La mort par les plantes de Helmut Eisendle, recommandé par Olivier de la librairie L'Humeur vagabonde, 44 rue du Poteau, 75018 Paris. 

 

Une émission imaginée et animée par Richard Gaitet, réalisée par Sulivan Clabaut. Interviews : Baptiste Artru, Marie Beslay, Rémi Benchebra. Programmation musicale : Michael Liot. 

 

Photo © Marie Beslay, chez Philippe le Libraire.

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard Gaitet
DImanche 12H00-13H00

Laurel et Hardy

Pierre Senges : « La tarte à la crème est une image de la perfection »

L'auteur érudit d'« Achab (séquelles) » signe une drôle d'enquête sur le sens caché de chacune des 4000 tartes lancées par (ou sur) Laurel et Hardy dans un classique miniature du cinéma burlesque. Miam !

gébé

Pacôme Thiellement : « On arrête tout et on relit Gébé ! »

Dans la France des cerveaux confinés, une bande dessinée des années 70 est redevenue incontournable : « L’An 01 » du grand Gébé, formidable utopie collective « pour sortir des rails, sans douleur », racontée par l’écrivain et vidéaste Pacôme Thiellement.

Aylin Manço

Aylin Manço : « Faire saigner le garçon »

Diplômée du master de création littéraire du Havre, cette jeune romancière belge montre les crocs d’une malheureuse « Ogresse » cannibale, tout en creusant son appétit pour la littérature Young Adult.