Aller au contenu principal

Haroun : « Flaubert, c'est plein de bonnes petites blagues en une ligne... »

La tête « en vrac », cet artisan du rire, trentenaire sage et posé, repart en tournée et dévoile ici certains modèles inattendus : Flaubert, Schopenhauer ou Philip Roth.

haroun

Est-ce à cause de ses lunettes, devenues son emblème ? De son flegme olympique ? De sa capacité à relever nos grandes et petites hypocrisies, en peu de mots, économe en gestes comme en mouvements, sans excès de familiarité, sans vulgarité ? Haroun étonne. En interview, cet humoriste né en 1986, originaire de Bures-sur-Yvette, a coutume d’évoquer des lectures un peu surprenantes : Flaubert, Schopenhauer, Montaigne. Depuis son premier spectacle, Tous complices, en 2013, cet ex-étudiant en école de commerce, pro de l’impro propre sur lui, ne se voit pas comme un artiste mais comme un « artisan » du rire, « avec obligation de résultat », « comme le menuisier qui doit livrer son meuble fini ».

Foin de copeaux : jusqu’au 12 juin, ce disciple de Coluche et des Monty Pythons repart en campagne et teste les blagues et réflexions de son nouveau spectacle, En vrac, dans des lieux aussi insolites qu’une laverie parisienne ou une grange de Savoie. Mais comment, précisément, la littérature guide-t-elle ce trentenaire sage et posé, ce comique discret, couche-tôt et travailleur, qui rêve un jour de publier un livre de fiction « à la hauteur », comme ceux de l’acteur américain B. J. Novak ? Est-ce qu’« on rigole bien » aussi, sur sa table de chevet ? Rock Haroun The Clock, nous avons une heure pour en parler.  

haroun

Une émission imaginée et animée par Richard Gaitet, réalisée par Sulivan Clabaut avec l’aide d’Adèle Caglar. Photo : Rémi Benchebra. 

Toutes les dates du spectacle En Vrac : http://billetterie.haroun.fr/

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard Gaitet
DImanche 12H00-13H00

Lost

Xabi Molia : « La catastrophe, c’est aussi le temps de l’aventure »

À la rentrée, cet écrivain et cinéaste d’origine basque publiera une robinsonnade dans laquelle 80 Français, fuyant l’Hexagone en proie à une épidémie de grippe inédite et ravageuse, se réfugient sur une île déserte du Pacifique.

Ex-Cahiers du Cinéma : « L’intensité de la colère, symétrique à l’ardeur de l’amour »

Ex-Cahiers du Cinéma : « L’intensité de la colère, symétrique à l’ardeur de l’amour »

Comment les mots viennent aux critiques ? Deux membres de l’équipe démissionnaire des « Cahiers du Cinéma », Jean-Philippe Tessé et Paola Raiman, feuillettent leur livre d’images en insistant sur la dimension littéraire de l’exercice.

Huysmans

Des Esseintes, ultime esthète

Anti-héros raffiné, dandy décadent, prince malade des confinés : vénéré par Gainsbourg ou Maylis de Kerangal, le reclus d'« À rebours », légendaire roman de Huysmans, prend ses quartiers sur Nova (à pas de tortue).