Aller au contenu principal

25 ans de sono mondiale #16 : Mahotella Queens en 2000

En 2000, les Mahotella Queens en trio déploient leurs superbes harmonies vocales à Nova, dans notre salon de musique.

1995-2020 : 25 ans de sono mondiale. Bintou Simporé vous présente chaque jour de l'été à midi sur Radio Nova, les pépites acoustiques de Néo Géo mises en son par Isabelle Gornet et Benoît Thuault dans notre Salon de Musique, avec la participation d'Isadora Dartial du département "Archives" de Nova.

Ces voix ont accompagné l’émission Néo Géo pendant des lustres ! Nous avons eu la chance de rencontrer à plusieurs reprises, les fameuses Mahotella Queens, trio vocal féminin sud-africain qui œuvre depuis le début des années 60, avec l’incroyable voix de basse de  Simon Nkabinde, mieux connu sous le nom de Mahlathini !

Leur groupe, à dimension variable selon les décennies, a été surnommé les Beatles de l'Afrique Australe et a remporté de nombreux succès durant les sixties. Réunies de nouveau dans les années 80 après quelques pauses familiales, les Mahotella Queens sont devenues les icônes du mbaqanga, nom d’un plat populaire, un mélange de maïs et autres graines, pour exprimer le mélange musical qui a incorporé nombre de traditions vocales : zulu, sotho, xhosa, shangaan, mais également gospel, rhythm'n'blues ou pop.

Les Mahotella Queens, de retour du Forum des Musiques du Monde de Berlin, le Womex, où elles avaient reçu un award bien mérité, sont passées par Radio Nova, accompagnées par le directeur de festival, producteur et découvreur Christian Mousset pour leur nouvel album Sebai Bai sorti sur le label lndigo en 2000.

Le premier album qu'il produisit des Mahotella Queens fut Paris Soweto, enregistré en France en 1986 pour le label Celluloïd, avec des reprises de succès des Mahotella Queens dont le fameux « Kazet », l'original d'un  tube qui cartonna en France au début des années 80, adapté par la chanteuse française Lizzy Mercier Descloux dans « Mais où sont passées les gazelles ».

Les voici, Hilda Tloubatla, Nobesuthu Mdabu et Mildred Mangxola, a cappella à Nova en 2000, sans Mahlathini hélas décédé un an avant. Des queens toujours vaillantes, en trio, des mamans, même grand-mamans en jupette et coiffes de perles multicolores, déployant sur scène une énergie contagieuse et, dans notre Salon de musique, leurs magnifiques harmonies vocales dans « Pray The Good Lord » et « Town Hall ».

Visuel © Getty Images / Andrew Lepley 

Néo Géo : Le Live
Emissions

Néo Géo : Le Live

par Bintou Simporé.
Du lundi au vendredi de 12h à 12h10.

Geoffrey Oryema

25 ans de sono mondiale #21 : Geoffrey Oryema en 2000

Le 5 décembre 2000, Geoffrey Oryema chante « Yé Yé Yé » à Nova, morceau figurant sur son premier album "Exile".

25 ans de sono mondiale #23 : Chirgilchin à la fin des années 90

25 ans de sono mondiale #23 : Chirgilchin à la fin des années 90

Fin des années 90, Chirgilchin ont fait résonner leurs sifflements et sons gutturaux à Nova.