Aller au contenu principal

1 break de batterie 490 chansons

Chaque jeudi dans BAM BAM, le sample de la semaine.

Aujourd’hui on vous parle d’un morceau que vous ne connaissez sans doute pas mais qui a été samplé par au moins 490 chansons, dont une bonne centaine que vous connaissez assurément. Toute cette aventure commence en 1973, cette année là, un trio de musicien qui se fait appeler The Diplomats change de nom et devient les Skull Snaps. Ils enregistrent dans le New Jersey un disque en quelques heures, disque de funk et de rnb, plutôt excellent et dont l’étrange pochette représente une tête de mort. Pourtant ce disque est un réel échec commercial, il passe complètement inaperçu. Toutefois, un des morceaux contenant un magnifique break de batterie se fait remarqué par des producteurs de hip hop qui vont alors lancer l’infernale machine. Ce petit rythme, il sonne comme ça.

C’est un certain Dooley O qui remarque ce break des années après, en 1989, en fouillant la cave de son voisin. Il décide alors de sampler la batterie, de le mixer avec un morceau d’Ike et Tina Turner et d’en faire un morceau : « Watch My Moves ». 

Sauf que l’histoire est, comme bien souvent, injuste et le label qui a signé Dooley O refuse de sortir le disque, justement pour s’éviter des complications légales. Plus injuste encore, c’est un certain Stezo, le cousin de ce même Dooley O, qui se sert du même sample quelques semaines plus tard pour, lui,  vendre des milliers de disques. C’est de ce second sampleur dont l’histoire se souviendra. 

Puis Mobb Deep, Gangstarr, Big L, Prodigy, Common, Linkin Park, ODB, Das EFX ont tous des morceaux où l’on entend ce discret break de batterie. Au total il y a au moins 490 producteurs qui se sont servis de ces kicks. Mais le sample le plus connu d’entre tous, c’est sans doute celui des Pharcyde qui, en 1992, trouve le break parfaitement taillé pour leur « Passin Me By ».

Finalement, la partie qui est samplée est assez discrète. Pendant des années le groupe est suffisamment inconnu pour que tout le monde se serve dans leur catalogue et ce, sans jamais clearer , c'est-à-dire déclarer des droits. Il se trouve qu’un seul groupe a été attaqué pour cet emprunt, c’est Tame Impala pour leur usage dans « Eventually ». Mais les Skull Snaps ont perdu leur procès... Quand on sait le nombre de fois où leur batteur aurait pu toucher de l’argent c’est un peu triste !

BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales, une émission animée par Sophie Marchand et Jean Morel, et réalisée par Malo Wiliams. Du lundi au vendredi, 18h00-19h30.

Visuel : (c) Cover Skull Snaps de Skull Snaps

Le Sample de la semaine
Emissions

Le Sample de la semaine

par Sophie Marchand & Jean Morel

Le "Chopped & Screwed" de DJ Screw repris par Travis Scott

Le "Chopped & Screwed" de DJ Screw repris par Travis Scott

Ou comment passé de 90 à 60 BPM.

Le sample de « Tonton du Bled », de 113

Le sample de « Tonton du Bled », de 113

Rimk nous raconte l'histoire de ce sample produit par le prodige musical du groupe 113, DJ Mehdi