Aller au contenu principal

Lewis OfMan : « Demain, les musiques voyageront dans les airs »

Après son live planant sur Nova, les visions futuristes du jeune producteur parisien du tube « Attitude » nous font prendre un peu d’altitude.

« Vous êtes vraiment une radio super, les gars. Vous allez changer la France ! » Mercredi dernier, Lewis OfMan reprenait du service le temps d’un bref live naïf et planant, en direct sur notre antenne, face à un public tout à fait ravi de danser de nouveau à moins d’un mètre les uns des autres. Interviewé par Reza Pounewatchy, le jeune producteur électro parisien – de son vrai nom Lewis Delhomme, 21 ans – en a profité pour exprimer vite fait sa passion pour les synthés de Vladimir Cosma sur la b.-o. de La Boum 2 (mais pas La Boum 1, hein).

Peaufinant son très attendu premier album de « groove mélodique » (selon sa propre expression), le compositeur du tube « Attitude » nous fait prendre un peu d’altitude avec une vision de la musique du futur pas du tout terre-à-terre. 

Propos recueillis par Sarah D’hers. 

Pour écouter l’intégralité du live de Lewis à Nova, c’est ici.

 Visuel © Le Château ambulant, de Hayao Miyazaki (2004).

L'Arche de Nova
Emissions

L'Arche de Nova

L'Arche de Nova par Richard Gaitet
Chaque jour à 9h40

La Chica

La Chica : « Demain, on fera du troc de connaissances par la pensée »

« Jaguar enragé » par la crise vénézuélienne, cette musicienne de Belleville souhaite la ruine du capitalisme, laissant place à un système d’échange de savoirs ayant fonction de monnaie, « grâce aux vibrations du cerveau ».

Juicy

Juicy : « La nature ne s’émeut ni de vos putains de joies ni de vos putains de douleurs »

Depuis Bruxelles, ce puissant duo féminin de « R’n’Bitch » ne se fait plus aucune illusion sur l’espèce humaine et sample les colères d’Angélica Liddell.

Attrape-moi si tu peux

Fanny Taillandier : « Demain, nous piégerons les algorithmes avec nos images poétiques »

Depuis Rome et la Villa Médicis, l’autrice de « Par les écrans du monde » nous télégraphe le récit mobile d’un premier rendez-vous amoureux, en loucedé de la géo-surveillance, où les messages sont cryptés et les téléphones restent à la maison.