Aller au contenu principal

A la Dérive avec Souad Massi

On part à la dérive avec Souad Massi dans son quartier, les Grands Boulevards parisiens.

C’était un jour de grève alors le périmètre s’est réduit pour soulager nos gambettes. Souad m’a donné rendez-vous à la brasserie « Le Brebant » boulevard poissonnière. Un magnifique café belle époque qui lui rappelle le Paris de sa jeunesse. Après 15 cafés, on a traversé direction sa librairie préférée. Souad lit des textes de Léonard Cohen qui résonnent avec l’actualité en Algérie. Aussi, elle raconte la poésie orientale, les musiques médiévales, on déambule entre les rayons, les livres, on feuillette, on commente tout... À la dérive avec Souad Massi c’est une balade pudique, délicate et douce mais surtout forte dans les mots et les engagements. Pour finir elle m’a dit « Viens je t’emmène au Grand Rex, cet endroit merveilleux me fait rêver et je ne m’autorise plus trop à rêver...»

Visuel © GettyImages - Al Pereira

À la dérive
Emissions

À la dérive

par Aurélie Sfez
Le Dimanche à 18h

Nova Materia

A la dérive avec Nova Materia

On repart à la dérive avec Nova Materia dans les rues d'un Paris déconfiné.

christophe

À la Dérive, toute la nuit, avec Christophe

Christophe, le plus souvent, vivait la nuit. Et déambulait, dans son monde ou dans le nôtre.