Aller au contenu principal

À la dérive avec Cléa Vincent

On décortique ses morceaux sur des accords de la mineur, de 9eme augmentées, sur des rythmes bossa ou disco.

On sort, on robinsonne partout, on bat le pavé avec un artiste. Là où il choisit d’aller, nous irons. Aurélie Sfez déambule en bonne compagnie, dans les rues et le labyrinthe intime de ses invités. Une balade radiophonique, toujours en marche, avec un artiste qui guide les pas des auditeurs de Nova sur les lieux qu’il chérit et les territoires qui l’inspirent.

Ce dimanche, on part à la dérive avec Cléa Vincent. On dérive sur son piano pop au studio HBS rue des Petites Écuries à Paris. C’est là où elle venait, ado, apprendre le jazz et l’impro. Ici, on décortique ses morceaux sur des accords de la mineur, de 9eme augmentées, sur des rythmes bossa ou disco. On a marché le long dès boulevard jusqu’à Kim, qui nous attendait attablé chez Dédé la frite. Cléa au synthé à pile, Kim à la guitare, ils ont joué un air bossa nova en duo sous un porche. Comme tout ça nous a donné envie de danser, on a filé fissa à la Philharmonie pour vibrer dans l’expo Electro sous les néons du dancefloor. 

Visuel © Nuits sans sommeil

À la dérive
Emissions

À la dérive

par Aurélie Sfez
Le Dimanche à 18h

Nova Materia

A la dérive avec Nova Materia

On repart à la dérive avec Nova Materia dans les rues d'un Paris déconfiné.

christophe

À la Dérive, toute la nuit, avec Christophe

Christophe, le plus souvent, vivait la nuit. Et déambulait, dans son monde ou dans le nôtre.

Christophe

L'offrande musicale à Christophe

Rodolphe Burger, Jeanne Added, Miossec, Marc Hurtado... et des hommages en rafale à Christophe.