Aller au contenu principal

« Lillian », Into the wild au féminin

Le film est inspiré de l'histoire vraie d'une femme russe qui a traversé l'Amérique à pieds.

Elle s'appelait Lillian Alling et ça s'est passé en 1927. Elle a marché seule, des mois et des mois. La dernière fois qu'elle a été vue, c'était dans la forêt boréale canadienne. Des ouvriers lui avaient déconseillé de poursuivre son chemin.

Après ça, on a complètement perdu sa trace. Elle est encore officiellement considérée comme disparue.

C'est un film d’Andreas Horvath quasi muet, et hybride, mi-fiction mi-documentaire…

Visuel © Lillian d’Andreas Horvath

La Chronique Film
Emissions

La Chronique Film

par Baptiste Etchegaray
Le mercredi à 8h45

Les distributeurs et les exploitants du cinéma font de la résistance.

Coronavirus : panique au ciné

Les distributeurs et les exploitants du cinéma font de la résistance.

« M » de Yolande Zauberman a reçu vendredi le césar du meilleur documentaire et pour l'occasion ressort en salles.

« M » comme césar du meilleur documentaire

« M » de Yolande Zauberman a reçu vendredi le césar du meilleur documentaire et pour l'occasion ressort en salles.

jkdlcnlsnf

Rendons aux Césars ce qui est à ...

A l'approche des Césars, le cinéma français retient son souffle.