Aller au contenu principal

Zed Yun Pavarotti : le remède par l'autotune

Retour sur une mise en orbite, depuis une ville qui n’avait pas encore de rimes pour la défendre.

Dans le soleil du printemps de 2019 vient de sortir un des disques les plus anxiogènes et sombres de l’année. Un disque où la tristesse est rendue supportable par l’autotune, voilà le rap que propose un kid de Saint-Étienne, un tatouage avec écrit « maison » sous l'œil, pour un rappeur déraciné. Zed Yun Pavarotti ne cherche que le French Cash, seul moyen qu’il a trouvé pour panser ses peines. Retour sur une mise en orbite, depuis une ville qui n’avait pas encore de rimes pour la défendre.

Visuel © Facebook de ZED Yun Pavarotti

Grünt
Emissions

Grünt

Par Jean Morel
Le samedi à 18H30

Beeby, vivre la triple dollar vie

Beeby, vivre la triple dollar vie

Dans Grünt, le rappeur raconte son rapport thérapeutique à la musique, mais aussi sa ville d'Aubervilliers.

Ideal Jim : rappeur jusqu’à la mort

Ideal Jim : rappeur jusqu’à la mort

Si Ideal Jim a commencé à écrire, c’est déjà parce que le rap lui rappelait sa propre réalité. Son histoire est dans Grünt.

Denzo : réalité et atrocités

Denzo : réalité et atrocités

Grigny pour Denzo, c’est à la fois un commencement et un retour perpétuel. Présentations, dans Grünt.