Aller au contenu principal

Dans le Jargon : « KUNTA KINTE »

Toutes les semaines, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.

Aujourd'hui, on ne vous parle pas d'un mot, ni d'un terme, mais d'une figure tutélaire qui a notamment inspiré le hip-hop français et américain. 

Cette figure est un personnage de fiction dont la vie est proche de celle de millions d’hommes et de femmes.  Héros du roman Racines d’Alex Haley, Kunta Kinté est devenu une série qui raconte les mésaventures d’un homme enlevé à sa Gambie natale et devenu esclave en Amérique, asservi et en quête de liberté toute son existence. 

Si on en parle, c’est notamment pour conseiller un peu de lecture à Christine Angot, et notre gouvernement, qui a décidé de ne pas relever son révisionnisme. Mais c’est aussi pour essayer de comprendre avec vous pourquoi King Kunta a inspiré autant de musiciens. 

Kunta Kinte est une référence très présente dans la culture populaire américaine : on le croise autant dans le Chappelle's Show que dans Family Guy ou chez Spike Lee... 

Big Sean, Busta Rhyme, Missy Elliott, Kanye West , Ludacris, Ice Cube... ils ont tous fait référence à Kunta Kinte. Soit pour évoquer la condition des descendants d’esclaves aux Etats-Unis, soit pour se comparer à cette figure d'homme libre malgré ses chaînes. Certains ont lu le roman, d'autres les films ou les séries développées à partir du livre. En tout cas, c’est comme ça que Kendrick Lamar l’a découvert. Et mine de rien parler de Kunta Kinte dans le hip hop américain c’est aussi se placer dans un héritage du hip hop conscient des luttes américaines. 

Et Kunta Kinte est aussi une référence en France - c’est à dire le personnage, mais aussi la série qui raconte sa vie Racines qui a été diffusée sur Antenne 2 à partir de 1978. Avec un générique signé Quincy Jones. 

Ainsi, beaucoup de jeunes français et françaises ont été influencés par cette série et ça s'entend dans le rap français, de IAM à Medine, en passant par MC Solaar, Youssoupha, Kaaris ou KTGorique. L'une des plus belle référence en la matière étant sans doute celle du Ministère Amer en 1992.

Si le rap français parle de Kunta Kinte, c'est pour évoquer le colonialisme jusqu'au post colonialisme et l'esclavage. Et bien entendu, Kunta Kinte a influencé jusqu'en dehors du hip-hop avec l'anglais Mad Professor qui l'a chanté, ainsi que les Revolutionnaries en jamaïque.

Dans le Jargon, tous les mercredis dans BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel et réalisé par Malo Williams, du lundi au vendredi sur Nova.

Visuel : (c) Nova

Dans le Jargon
Emissions

Dans le Jargon

par Sophie Marchand & Jean Morel

Dans le Jargon : « Frelo »

Dans le Jargon : « Frelo »

Chaque semaine, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.

Dans le Jargon : « GOVA »

Dans le Jargon : « GOVA »

Toutes les semaines, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.

Dans le Jargon : les « Juggalos

Dans le Jargon : les « Juggalos

Toutes les semaines, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.