Aller au contenu principal

BAM BAM : les Affaires Musicales du 8 janvier

Le retour de James Blake, un portrait d'Alfred Panou et la musique trance

BAM BAM, c’est le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel, du lundi au vendredi sur Nova. 

Il est l’heure de prendre de bonnes résolutions, et la meilleure c’est bien évidemment d’écouter régulièrement de la musique. Le Bureau des Affaires Musicales vous prescrit donc, quotidiennement, une heure et demie de BAM BAM. C’est bon pour la circulation. Aujourd’hui, on se penche sur les charts insulaires d’Islande, on voyage au Vénézuela avec Insolito UniVerso, on fait une saisie dans le baladeur de Agar Agar et on parle de Trance. Tout ça en une heure et demie. 

…on commence aujourd’hui avec le retour de James Blake.

L’une des nouvelles les plus excitantes de cette rentrée est le retour d’un des prodiges musical de ces dernières années. C’est à cause d’un bug informatique que tout s’est enflammé. Sur le site Amazon est apparu, pendant un temps, le  quatrième album de James Blake. Intitulé Assume Form, il devrait paraître le 25 janvier prochain. On n’en sait pas vraiment plus pour le moment, mais on a pu voir les artistes qui ont collaboré au disque. Rosalia, qui a triomphé l’année dernière, mais aussi le seigneur André 3000 ainsi que des productions provenant du roi de la trap d’Atlanta : Metro Boomin… Autant vous dire qu’on est excités comme des petits fous, ça faisait quand même trois ans qu’on attendait le retour de James. 

…on découvre un long portrait d’Alfred Panou.

Alfred Panou est un artiste que certains ont découvert ou redécouvert grâce à l’excellente compilation Les Damné.e.s de la Terre, un recueil de chansons francophones engagées pensé par Rocé. Alfred Panou, c’est un artiste un peu ovni. Il a travaillé avec Pierre Barouh, a été signé sur le label Saravah mais a aussi  travaillé avec le Art Ensemble of Chicago ou encore collaboré avec Brigitte Fontaine. C’est aussi un réalisateur, et un slameur.

Il est aujourd’hui installé au Bénin et le site Pan African Music lui consacre un long portrait et une interview. On fouille les souvenirs d’un poète engagé, on revit une époque particulière pour la création francophone, et l’on s’inspire des sages paroles d’un acteur et d’un musicien qui continue de faire de la musique depuis le Bénin et qui va même sortir un nouvel album. C’est à lire sur le site de Pan African Music, et la compilation de Rocé est à écouter un peu partout ! 

…on se demande si un jour la trance connaitra ses lettres de noblesse.

Notre focus du jour s’intéresse à un genre trop souvent méprisé : la trance. Dans une tribune publiée chez nos confrères de Sourdoreille, la question est posée ouvertement : Pourquoi est-ce que la trance est toujours considérée comme le vilain petit canard des musiques électroniques. Dans un contexte où le monde entier regarde le glorieux héritage de la house et de la techno, la trancegoa ou psytrance souffre toujours d’une image un peu négative de teufeurs étranges et peine à s’imposer comme un genre noble. Pourtant, comme le rappelle Sourdoreille, le milieu de la trance est farouchement indépendant et défend âprement ses valeurs et ses engagements. La trance représente en réseau Do It Yourself, souvent très en avance sur les questions éthiques, écologiques et sociales par rapport aux autres genres musicaux. Il est donc très injuste que cette musique, née à Goa à la toute fin des années 80 et rayonnant encore à travers le monde en demeurant un espace rare de liberté, soit complètement effacée des livres d’histoire. Dans ce très long papier, Sourdoreille se penche notamment sur le Boom Festival. Un événement portugais majeur de la psytrance, connu dans le monde entier et fondé en 1997. Depuis 20 ans, ce festival est très engagé politiquement : sur des questions de propreté, de mixité sociale et générationnelle ou encore de sensibilisation aux risques liés à la teuf. Si aujourd’hui beaucoup de grosses machines se targuent du label d’éco-festival en en faisant même leur argument marketing principal, comme We Love Green par exemple, ces questions étaient présentes dès le début dans les festivals de trance. Et encore, on évoque qu’un seul des aspects de la réhabilitation menée par le dossier de Sourdoreille. L’article se donne pour ambition de passer en revue les critiques qui lui sont faites et celles, positives, qu’on ne prend pas le temps de lui envoyer.

La playlist :

  • Lucy In The Sky & Diamonds - Makaya McCraven
  • Blundetto - Have a Little Faith (Patchwork rmx)
  • UMO - Hunibee (Aminé Remix)
  • Asgeir - Leyndermal
  • Hollie Cook - Milk & Honey
  • MO KALAMITY - OPEN YOUR EYES
  • Don't You Know - Durand Jones
  • David Bowie - Modern Love
  • Raphael Guattari - Carolina Bela
  • CJay Throw Shade
  • Kumasi - I know (you feel it)

BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales, une émission animée par Sophie Marchand et Jean Morel, et réalisée par Malo Williams. Du lundi au vendredi, 18h00-19h30.

Visuel © Wikimedia Commons / contributeur Serialslb / Boom Festival

BAM BAM
Emissions

BAM BAM

par Sophie Marchand & Jean Morel
Lundi-vendredi, 18h00-19h30

Les Affaires Musicales du 13 mars

Les Affaires Musicales du 13 mars

Chaque vendredi c'est OPEN BAM, et ce soir on est en direct de Caen !

Les Affaires Musicales du 12 mars

Les Affaires Musicales du 12 mars

Comme tous les jeudis, c'est le sample de la semaine et notre dernier rendez vous avec RONE.

Les Affaires Musicales 11 mars

Les Affaires Musicales 11 mars

Le disque qui change la vie de Sofiane Saidi et Rone qui nous raconte comment il mêle musique électronique et danse...