Aller au contenu principal

Cycle SEYTOU AFRICA | 2020

Au Reflet Médicis

22 septembre 2020
Par Leopold Haushofer
""

Annulé, cette année, à l’instar de beaucoup d’autres festivals en raison de la crise sanitaire, la deuxième édition du festival de documentaires africains SEYTOU AFRICA nous propose 3 séances de projections spéciales au Reflet Médicis afin de patienter jusqu’à l’édition 2021. 

Le projet SEYTOU AFRICA ("regards d'Afrique" en wolof), c’est au départ un constat. Celui que les œuvres issues du continent africain ne sont encore que trop peu distribuées, trop peu vues, de notre côté de la mer. Si c’est déjà le cas pour les fictions (même si certains d’entre vous sauront nous citer quelques classiques), le constat est encore plus vrai (et plus amer) en ce qui concerne les films documentaires. Pour y remédier, l’équipe de SEYTOU défriche à longueur d’année ces films pour nous en proposer en début d’été une sélection pointue axée sur des thématiques africaines et universelles. L'édition 2019 rendait hommage à celui qui dénonçait les logiques colonialistes dans l’Afrique contemporaine, le “père du documentaire africain”, Samba Félix N'Diaye. 

À peine sorti du confinement, à ce moment-là encore fermé, leur partenaire de toujours le Reflet Médicis, salle phare d’art et d’essai, n’était bien évidemment pas en capacité d’accueillir leur seconde édition prévue en juin. 

Pour faire patienter leur public suite à cette annulation et continuer de nourrir notre curiosité et notre soif de savoir, l’équipe de SEYTOU AFRICA ont fait le choix de programmer 3 séances spéciales le 22 septembre, 17 décembre et 2 février.

Le 22 septembre, accompagné de la critique et créatrice de la compilation Black Film Critic Syllabus Fanta Sylla, l’équipe de SEYTOU présentera, à l’occasion de sa ressortie en version restaurée, YAABA d’Idrissa Ouedraogo. Celui-ci sera présenté en diptyque avec Parlons grand-mère de l’immense Djibril Diop Mambéty qui n’est autre que le documentaire suivant le tournage de Yaaba. 

Le 17 décembre, jour de l’anniversaire de la révolution soudanaise, il était plus que légitime que ce soit ce pays qui soit mis à l’honneur. C’est le court-métrage Al Mahatta d'Eltayeb Mahdi et le documentaire multi-récompensé Talking about trees de Suhaib Gasmelbari qui représenteront le soudan au Reflet Médicis. La séance sera présentée par la productrice Marie Balducchi (Agat Films)

Ce cycle de séance spécial, s’achèvera avec l’avant-première française d’En route pour le milliard du congolais Dieudo Hamadi. Le réalisateur sera sur place pour débattre avec les spectateurs aux côtés de Clémentine Dramani-Issifou, programmatrice de films, commissaire d’exposition et chercheuse indépendante qui animera le débat. 

Le cycle spécial de SEYTOU AFRICA commence le 22 septembre et ça se passe au Reflet Médicis