Aller au contenu principal

Astropolis Hiver | Brest

L'astro d'Hiver, c'est genre le must d'enfer !

6 février 2018
Par captain -xxx-
Astropolis Hiver | Brest

Astropolis Hiver, c'est un peu comme l'iceberg. Tout le monde voit la partie émergée : ce gros gros week end de folies électroniques diverses, variées mais toujours de bon goût qui attaque sec dès le jeudi, au Mac Orlan, avec un tribut à Steve Reich orchestré par Chloé et la percussionniste bulgare Vassilena Serafimova, soit une série de variation de luxe et une excellente introduction aux plaisirs coupables déclenchés par les musiques minimalistes.

La partie immergée et les premières escarmouches, elles, ont débuté depuis le mardi, aux quatre coins de la ville, sous forme d'ateliers et de masterclass avec par exemple le fameux Cool Bus de La Carène qui embarque le bon Vinny Van Malass et ses machines infernales pour réaliser avec les habitants concernés une compile électro à la gloire des différents quartiers brestois sans oublier, bien sur, les indispensables formations à Ableton du niveau cookie à celui de super warrior.

Vendredi, dès 14h du matin, la chasse au white label et vinyles divers est ouverte à La Passerelle grâce aux accros de Wolvie Records, de GominaWax, du Bar@Disques, d' Iroko, de Funny Wax et de quelques découvertes présentées en live par Bad Seeds... So much pour la mise en jambes...

22h00, tout le monde au pit' à La Carène pour la première Bunker Palace qui aligne grave : Charlotte de Witte, Legowelt , DJ Stingray, Broken English Club et Tiny dans la Grande Salle tandis qu'au club on se fera allumer par Gigsta, Deux Boules Vanilles et Look Mum No Computer

Look Mum qu'on retrouve le lendemain (quelle santé !) dans l'un des ateliers proposés l'après midi (12h30 /18h00) dans la Place des Machines de l'Atelier des Capucins par le collectif Velizion. Tout savoir sur ces trucs et bidules qui font pouiiiik ! quand on les branche en compagnie aussi du Casino Cauchemar, d'Antoine Lemoine & Hugo Georget, du label NVNA, de Rubbish T.C., de Franck Kartell  ainsi que d'un démonstrateur super homologué des fameuses machines Rolland... Dont certains en live, pour maintenir la cadence et  démontrer par l'exemple, y'a que ça qui marche avec les jeunes.

Au préalable, Olivier Pernot aura résumé un siècle de musiques électroniques à La Médiathèque des Capucins. En parallèle, deuxième session pour le vinyle market et la traditionnelle Astroboum pour les kids et en plus tout ça est gratos, c'est du vice.

Nous voilà samedi soir, et forcément, ça ne déconne pas, ça envoie même le steak à coups de polybennes dans la Grande Salle pour le deuxième Bunker Palace : Kerri Chandler, Hunee, O’Flynn, le Sonic Crew et pour représenter Le Camion Bazar : Romain Play ! Et puisqu'on parle des stars locales, dans La Suite, sélection 100% assurée par les labels bretons Astropolis Records (Kmyle), Eddy Larkin (Carlton), Lost Dogs Entertainment ( Too Smooth Christ),Midi Deux Entertainment (Signal ST), Poussière d’Époque  (Le Matin) Tripalium Corp (Soul Edifice).

Tu as pris cher ? Tu as besoin de te refaire ? Pas de soucis... Comme d'habitude, il y a dispense de messe du dimanche, (l'évêque est 2.0) et le rendez vous des survivors est fixé au P'tit Minou a partir de 16h00 pour s'achever en compagnie de Djokovic, Condor, d'Antoine Garrec
du Soukouss All Stars et d'Eric Numeric. Juste ce qu'il faut pour louper le dernier TGV.

Astro s'occupe de vous. Nous on s'occupe de vous filer les places : jouez au gratos avec le mot de passe que vous trouverez là.

 

Brest @ Divers lieux du 20 au 26 février, toutes les infos : ICI.