Aller au contenu principal
Les Setenta font danser les garçons et les filles

Les Setenta font danser les garçons et les filles

Nouvo Nova : « Boys & Girls » de Setenta.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Boys & Girls » de Setenta.

Setenta : c’est le nom d’une passe de salsa par laquelle un cavalier expérimenté fait chavirer sa comparse. C’est aussi le nom d’un septet parisien devenu référence du latin soul : créé en 2006 autour du chanteur-percussioniste Osman Jr, la formation explore à peu près toutes les musiques afro-latines sous un même groove, alliant mambo et boogaloo à des influences funk et hip-hop. Après leur dernière tournée avec le pionnier du latin soul himself — la légende new-yorkaise Joe Bataan —, Setenta dévoilent un quatrième album carrément funk, We Latin Like That : un retour aux dancefloors des années setenta (« 70 » en espagnol), qui se clôt avec « Boys & Girls », redoutable refrain aux modulations effrénées.

Visuel : (c) Anthony Passant