Aller au contenu principal
Le Classico de Néo Géo : « Hello my baby » de Ladysmith Black Mambazo

Le Classico de Néo Géo : « Hello my baby » de Ladysmith Black Mambazo

Nicky Blumenfeld nous emmène en Afrique du Sud pour rendre hommage à Joseph Shabalala.

Par Margot Davier

Nicky Blumenfeld, notre consœur sud-africaine de Kaya FM, actuellement en résidence à Paris d'où elle présente chaque dimanche soir le World Show,  rend hommage dans Néo Géo au musicien disparu le 11 février, Joseph Shabalala. Elle revient sur le morceau « Hello my baby », magnifique chanson d'amour sortie en 1987. Si la plupart des paroles de Joseph Shabalala et de son groupe, Ladysmith Black Mambazo évoquent la nécessité de se mobiliser, celles-ci se distinguent par un thème plus doux.

L'artiste a grandi à Ladysmith, dans la province du KwaZulu natal, où il remplace très jeune son père, mort lorsque le chanteur n'a que 12 ans, dans une ferme tenue par des Blancs. Il travaille ensuite dans une usine de Durban. Il fonde plusieurs chorales masculines, dans les années 1950, avant de créer en 1960 le groupe Ladysmith Black Mambazo, qui fait ses débuts sur Radio Bantou. Il a souvent expliqué qu'un collectif de musiciens lui était apparu en rêve et qu'il lui incombait de le reproduire. Ladysmith Black Mambazo est un groupe zoulou, qui chante a capella, et porte, à ses débuts, des tenues traditionnelles ; d'abord diffusée sur une radio de Johannesburg grâce à des compétitions locales, la formation signe sur un label national avant d'enregistrer des dizaines d'albums, au succès international.

Ladysmith Black Mambazo remporte cinq Grammy Awards, tout au long de sa carrière. Ils obtiennent leur premier Grammy du meilleur enregistrement de folk traditionnel grâce à l'album international Shaka Zulu produit par Paul Simon, enregistré un an après Graceland sur lequel figure le titre mythique « Homeless »

Le groupe enregistre plus de 400 chansons, voyage dans le monde entier et collabore avec Stevie Wonder, Michael Jackson, Ben Harper ou Dolly Parton. Ladysmith Black Mambazo a participé à l'intronisation de Nelson Mandela à la présidence sud-africaine en 1994. Joseph Shabalala met un terme à sa carrière musicale en 2014, pour raisons de santé. Il s'est éteint dans un hôpital de Pretoria. Mais le groupe continue de se produire sur la scène, et est actuellement en tournée américaine où il jouera le 20 février au Royce Hall de Los Angeles. Nicky Blumenfeld qui l'a bien connu partage avec nous son émotion.

L'intégrale de l'émission Néo Géo du 16 février à écouter ici. 

Visuel © Getty Images / Frans Schellekens