Aller au contenu principal
Milton Nascimento © Getty Images / Ebet Roberts

Le Classico de Néo Géo : « Canoa Canoa » de Milton Nascimento

Bintou Simporé nous emmène au Brésil avec Milton Nascimento.

Par Margot Davier

Chaque semaine, le Néo Géo de Bintou Simporé vous propose de réécouter ou de découvrir une chanson emblématique de l'histoire des musiques actuelles : c’est le Classico de Néo Géo. Cette semaine, « Canoa Canoa » de Milton Nascimento.

Au moment où la Fondation Cartier pour l'Art contemporain accueille, du 30 janvier au 10 mai, une rétrospective sur l'œuvre photographique de Claudia Andujar, consacrée à la défense des Yanomami — peuple amérindien parmi les plus importants de l'Amazonie brésilienne — nous réécoutons le titre « Canoa Canoa » de Milton Nascimento, morceau composé par Nelson Angelo et Fernando Brant.

Nascimento incarne à merveille l’État brésilien du Minas Gerais. La spiritualité et le caractère presque pastoral de ce territoire montagneux et enclavé, au nord de Rio de Janeiro et de São Paulo, se reflètent bien dans les  morceaux de cet artiste brésilien, qui émergea au Brésil en même temps que Gilberto Gil, Caetano Veloso, Os Mutantes ou Chico Buarque.

Son œuvre s’est nourrie de multiples influences à l’instar de toada de minas, de bossa nova, de chants grégoriens, de Nueva cancion mais aussi de fado portugais, de guitare espagnol, de musique de flûte des Andes, de jazz, de rock ou encore de musique classique ; un véritable melting pot, qui peut se révéler mélancolique et habité, ou joyeux et rythmé. Ses mots évoquent souvent les sentiments d’amour, d’amitié ou de solitude. Dotées d’un lyrisme puissant, et de riches harmonies, ses chansons ont servi de modèles à de nombreux jazzmen américains, comme Lyle Mays ou Pat Metheny.

Pour aller plus loin : Chris McGowan & Ricardo Pessanha, Le Son du Brésil, samba, bossa nova et musiques populaires, Éditions Lusophone, Paris, 1999.

Le Néo Géo du 2 février, c'est ici.

Visuel en Une © Getty Images / Ebet Roberts