Aller au contenu principal
Le blues créole de Delgres rend hommage « à ceux qui n'ont rien »

Le blues créole de Delgres rend hommage « à ceux qui n'ont rien »

Nouvo Nova : « 4 de maten » de Delgres.

Par Michael Liot

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « 4 ed maten » de Delgres.

C’est le retour de Delgres! Le trio de blues créole, déjà présent sur nos ondes l’année dernière avec son album Mo Jodi, a ressorti les guitares pour un titre tout aussi puissant.

« 4 de maten » (4 heures du matin), c’est l’heure à laquelle se lèvent les travailleurs, les ouvriers. « Pour ceux qui n’ont rien, le soleil se lève toujours plus tôt », selon Pascal Danae, fondateur et chanteur de Delgres. Ceux comme son propre père, arrivé des Antilles en 1958 pour travailler en métropole. C’est cette reconnaissance envers l’endurance et le travail des ouvriers qui anime le morceau, premier extrait enflammé d’un prochain album à venir en 2021. Titre accompagné par un clip tourné dans les containeurs du Havre, ce monde matinal peuplé de métal.

Et bonne nouvelle pour finir : le groupe entame à présent une longue tournée d’un an, qui devrait passer par Rennes, Brest, Toulouse et Angers, pour culminer au Trianon, à Paris, le 5 octobre 2021. 

Visuel © Delgres