Aller au contenu principal
Laurent Bardainne revient au jazz avec son Tigre d’Eau Douce

Laurent Bardainne revient au jazz avec son Tigre d’Eau Douce

Nouvo Nova : « Bachibouzouk » de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce.

Par La programmation musicale

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Bachibouzouk » de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce.

« Bachibouzouk ». L’une des injures favorites du Capitaine Haddock, qui désigne à l’origine, un cavalier mercenaire ottoman (le mot veut d’ailleurs dire « sa tête ne revient pas » en turc). C’est aussi, dorénavant, un morceau de Laurent Bardainne et son Tigre d’Eau Douce, dernière formation en date du prolifique saxophoniste. Connu d’abord au sein de Poni Hoax, Bardainne s’est laissé porté ces dernières années au fil des projets, chez Limousine, Thomas de Pourquery ou encore LO$T, le duo qu’il formait avec Camélia Jordana.



Avec Tigre d’Eau Douce, le musicien revient à ses premières amours : le jazz. Sur un nouvel album aussi lumineux que son titre (Love Is Everywhere), Laurent Bardainne flâne en grand félin dans des jungles de groove, des paysages puissants mais aussi apaisants. Et laisse son saxophone feuler, donc, sur le funk hypnotisant de « Bachibouzouk ».

Visuel © Facebook de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce