Aller au contenu principal
Vulfpeck

L’anniversaire du jour : « Thrill Of The Arts » de Vulfpeck

Aujourd'hui dans l'anniversaire du jour, les cinq ans de l'album « Thrill Of The Arts » du groupe de funk michiganais Vulfpeck.

Par Sophie Marchand

Tous les jours dans Alpha Beta Nova (lundi au vendredi, 9h-13h), Sophie Marchand célèbre un anniversaire, d'une personne, d'un disque ou d'un événement

On fête aujourd’hui les 5 ans et 20 jours du premier album de Vulfpeck, qui est vraiment un groupe qui mérite qu’on leur organise des fiestas. Vulfpeck, c’est un collectif de musiciens ultra talentueux qui se sont rencontrés à l'Université du Michigan : à la base c’est un groupe formé de quatre geeks de funk, de jazz, mais qui ont aussi très envie de se marrer et qui rêvent peut-être d’avoir du succès mais à condition de ne jamais trop se prendre au sérieux. 

Et à partir de 2011, alors qu’ils suivent encore des cours, ils commencent à enregistrer des EP, des sorties qui leur permettent de fédérer une petite communauté de foufous de musique assez funky. Mais ce qui va vraiment les faire connaître c’est un coup de génie qui date de 2014. 

Une album groovy qui fait suite à un coup de communication de génie

À l’époque, c’est les débuts des grosses plateformes de streaming. Et alors que le groupe rêve de se payer une tournée gratuite, Vulfpeck compose un album qui s’appelle Sleepify. Littéralement : 10 morceaux qui s’appellent Z, ZZ, ZZZ, ZZZZ, etc… et qui sont en fait des pistes totalement silencieuses.

L’idée de Vulfpeck, c’est d’arnaquer Spotify, à qui ils reprochent d’arnaquer les artistes, en demandant à leur fan de jouer en boucle l’album silencieux pendant leur sommeil, afin de générer des millions de vues et donc de gagner de l’argent. 

Hacker le système avec intelligence et style, c’est un peu ce qui va permettre au groupe de se faire remarquer à travers le monde. Parce que non seulement ils ont rassemblé les 20000 dollars qu’ils espéraient, mais qu’en plus leur initiative leur a permis de se faire connaître aux États-Unis, en Europe et à travers le monde. 

Depuis le groupe fonctionne d’ailleurs un peu en indépendant, avec uniquement leur communauté de fans qui remplissent en trente secondes toutes les dates qu’ils annoncent, qui achètent leurs disques, et qui leur permet de grandir. Le groupe, depuis, a collaboré avec Bootsy Collins, Bernard Purdie, s’est fait une place parmi les grands noms de la funk contemporaine.

Ils ont réussi leur braquage. Donc je voulais fêter les cinq ans de leur premier vrai disque, pas le silencieux, mais le vrai premier album qui s’appelle Thrill of The Arts sorti en 2015 et qui extrêmement plaisant en matière de jeux de guitare, de basse, de funk, de groove. Vulfpeck c’est vraiment joyeux et ludique à écouter. Par exemple leur morceau "Back Pocket".

Visuel © pochette de l'album Thrill of The Arts de Vulfpeck