Aller au contenu principal
L’anniversaire du jour : « Mystère » du groupe La Femme

L’anniversaire du jour : « Mystère » du groupe La Femme


C’était le 2 septembre 2016, et depuis la Femme se fait attendre.

Par Sophie Marchand

Tous les jours dans Alpha Beta Nova (lundi au vendredi, 9h-13h), Sophie Marchand célèbre un anniversaire, d'une personne, d'un disque ou d'un événement.

Sorti il n’y a pas si longtemps, seulement quatre ans, Mystère, le deuxième album du groupe français La Femme, était un disque attendu. Principalement parce que son prédécesseur, Psycho Tropical Berlin avait fait souffler quelques années plus tôt une nouvelle vague sur la pop et le rock français.

Oui de ce point de vue-là, l’arrivée de La Femme au début des années 2010 dans la musique française a eu quelque chose de libérateur. Et de crucial même. Leurs textes racontaient le quotidien banalement surexcitant de toute une jeunesse. Une excitation que l’on retrouve dans leur concert, du véritable surf rock à la française et chanté en français...

Un deuxième opus moins tubesque, plus fragile

Alors sortir un deuxième album quand le premier a si bien marché, ce n’est jamais simple. Comme s’ils refusaient de surfer sur la vague de leurs propres succès, le groupe a fait en sorte de ne pas reprendre les mêmes recettes. Le résultat est sans doute un peu plus fragile que le précédent, un peu moins tubesque. Et pourtant il a son charme.

Charmant dans sa pochette déjà, dessinée par Tanino Liberatore et où l’on découvre les longs cheveux roux d’une femme, dont la coiffure représente assez clairement un vagin. Puis l’album nous charme à l’écoute de quelques morceaux, certains traitant de trivialités avec talent et humour, d’autres en mettant de l’émotion dans des sujets insoupçonnés.

Entre septembre 2016 et septembre 2020, quatre ans se sont donc écoulés, le temps pour La Femme de préparer un nouveau projet, à sortir sous peu, même sous très peu - le groupe a posté des photos sur leurs réseaux avec la date du 10 septembre. Save the date.

Visuel © La Femme